Jump to content
  • Sign Up

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 12/20/2019 in all areas

  1. 9 points
    Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories! Semaine 4 Une fois sur Joburg, et avant le départ le soir-même de ma belle-maman pour la France, nous sommes descendus demander notre voiture au concierge de l’hôtel. Jean-Maximilien l’avait loué le matin même pour faciliter nos déplacements avec les valises et visiter quelques endroits sûrs de la ville. C’était sans compter qu’un des voituriers de l’hôtel nous bloquerait la voiture : bêtement, la clé a été laissée dans la voiture qui s’est fermée automatiquement quelques minutes après. La directrice de l’hôtel, Catherine, a heureusement su trouver une solution rapidement pour nous dépanner. Un chauffeur nous a été attitré pour l’après-midi le temps que la situation soit réglée avec la compagnie de location. Outre cet incident, nous avons été très content de cet hôtel et son design nous a beaucoup plu, de même qu’aux enfants. Point de Vue sur Johannesburg Notre chauffeur fut très coopératif. Afin d’avoir un point de vue intéressant sur la ville, nous avions noté le Restaurant Flames, situé au Four Seasons. Son point de vue sur la ville est unique. Le menu du brunch n’était pas donné il faut le dire mais comme c’était nos derniers moments tous ensemble nous avons décidé de nous faire plaisir. Les enfants se sont régalés tout autant que nous et nous nous sentions en pleine sécurité. A savoir, le Four Seasons possède plusieurs terrasses où boire un verre si cela vous intéresse ! Zoo de Johannesburg Une fois le repas terminé, nous avons poursuivi avec le Zoo de Johannesburg. A vrai dire, nous n’y sommes allés que parce que nous étions à côté et que c’était plus facile avec notre chauffeur pour nous retrouver. Le zoo présente beaucoup d’espèces d’animaux mais n’est pas vraiment en si bon état. Il y a de l’espace pour les animaux mais les installations faisaient délabrées, mal entretenues. Même si les animaux semblaient bien ce n’est pas un zoo que je recommanderais. Plusieurs manèges étaient aussi sur place. Alexandra s’est réjouie de pouvoir en essayer 2 même si la encore l’état du site laissait à désirer. Notre chauffeur nous a reconduit ensuite à notre hôtel afin que Jean-Maximilien puisse accompagner sa maman à l’aéroport tranquillement. Visite de la ville de Johannesburg Les bus City Sightseeing Le lendemain a été consacré à la visite de la ville avec les bus rouges city sightseeing car nous ne voulions pas quitter la ville de Joburg sans au moins avoir fait le tour une fois et peut être visiter plus. La ville est présentée comme en plein développement, ou transformation. Des bâtiments sont progressivement réhabilités pour y installer des familles pauvres. Certains tronçons de rues semblent corrects. Mais sincèrement, je n’ai pas eu l’envie de descendre du bus avec les enfants lors des différents arrêts proposés. J’ai hésité puis me suis résignée. En fait, j’aurais aimé aller à certains endroits mais l’atmosphère était lourde tout le long même dans le bus. Voir la misère de ces pauvres gens, croiser leur regard, voir l’état des rues, des bâtiments ... même cela ne nous donnait guère envie de faire des photos ou de descendre. Arthur s’est endormi à la moitié du trajet ce qui nous a facilité le choix. Peut-être avons nous eu tort de ne pas aller plus loin toutefois je n’aurais pas trouvé cela adéquat avec nos enfants. A vous de me donner votre opinion sur la ville si vous avez eu la chance de la découvrir. Toutefois je dois admettre que l’organisation est plutôt bonne avec les bus rouges. Sur la ligne rouge est proposée la visite du célèbre Township de Soweto. Un bus spécial attend les touristes avec un guide au Gold Reef parK sinon vous pouvez vous détendre à ce même parc qui propose des attractions ou encore visiter le musée de l’Apartheid tout juste à côté et au prochain arrêt. Visite par nous même Quelques quartiers sont sécurisés. Nous n’avons peut être pas eu un bon aperçu étant le dimanche, les rues étant assez vides. Toutefois pour avoir été à Sandton ou dans le quartier de Melrose Arch par nous mêmes (des centres ultramodernes sécurisés par des gardes ou avec de grandes portes métalliques à passer), donnaient l’impression d’être confinés dans la zone. Cela nous mettait mal à l’aise et l’on préférait ne pas en sortir. On s’est beaucoup demandé comment les expatriés faisaient pour vivre dans cet ville. Nous ne nous sommes pas sentis à l’aise à rouler dans la ville non plus. Nous avons donc préféré écourter la journée pour rentrer nous reposer puisque le soir-même nous prenions notre vol pour Singapour, bien contents de poursuivre la suite de notre voyage dans une nouvelle destination après plusieurs jours « pesants ». Vol Johannesburg - Singapore L’attente était longue pour l’embarquement. Environ 1h de retard alors qu’on devait embarquer pour 23h ! Autant dire que ce n’était pas une mince affaire de faire patienter autant les enfants. Toutefois ils ont été patients à l’aéroport. Et Jean-Maximilien s’est « amusé » à sa façon en faisant le tour de 4 (oui quatre...) salons grâce à notre abonnement Priority Pass illimité. Attendez-vous à de nombreux reportages photos pour définir quel est le meilleur salon de JNB Arrivés dans l’avion, Alexandra et Arthur ont pris place chacun un côté hublot. Les hôtesses et stewards ont été aux petits soins du début à la fin avec eux. Nous étions comme épatés par leur gentillesse, l’attention qui leur était portée, les membres d’équipage les appelant par leurs prénoms à chaque fois. Une équipe en or qui nous a fait passer un très beau vol. Pour décrire un peu, une des hôtesses a tout de suite pris en charge Arthur à son arrivée dans l’avion pendant que je me posais : installation dans le siège, ceinture, coussin, eau, film, écouteurs. Je n’ai rien eu à faire seulement observer mon fils heureux de tant d’attention ! Le service fut parfait en vol. Quelques petites choses à mon sens qui font que la classe affaires pourrait améliorer l’expérience tels que d’augmenter la qualité du repas, des sanitaires plus design ou plus grande, ou encore modifier la position allongée du lit en biais toutefois cela ne m’a pas dérangé, j’ai fait une bonne nuit malgré qu’elle soit courte (5-6 heures tout de même). L’aéroport de Changi Une fois à Singapour, nous n’avons pas résisté à nous rendre tout d’abord à la serre aux papillons. Elle nous attendait tout juste à la sortie de l’avion, difficile de ne pas s’y rendre ! L’aéroport est grand, propre et un centre commercial y est accolé. 2ème arrêt, plus loin cette fois, à la cascade du centre commercial Jewel justement, après la douane. Plusieurs activités y sont disponibles, à des heures définies pour certaines donc renseignez vous avant et prenez en ligne votre ticket. Notre fille voulait absolument tester le filet suspendu au dernier étage. Nous verrons à notre départ si nous succomberons à ses désirs L’aéroport vaut en tous cas le détour ! Quartier Le Village Une fois notre taxi trouvé, après 30 minutes de route nous étions enfin chez ma famille (absente, car en France pour les fêtes) pour nous reposer de notre Jetlag. Nous ferons le tour des environs le soir-même pour quelques provisions (Jean-Maximilien est heureux de passer ce message: la Cobalt offre 5 points dans les épiceries de Singapour ). Un quartier français très sympathique, “le Village”, entouré de deux food court populaires et plusieurs restaurants. Le Nouvel An Les jardins de la Marina Bay Notre journée du lendemain, nous avons tenté de faire en sorte à ce que nos enfants tiennent jusqu’au décompte final pour le passage à la nouvelle année ! Nous avons parcouru les jardins de la Marina Bay, découvert les Super Trees et grimpé en haut de la skyline (30 min d’attente - 8$ adulte 4$ enfant 3-12ans) d’où la vue était très belle. Nous avons aussi décidé de louer une poussette pour 2$ jusqu’à 21h afin de nous faciliter la vie un tout petit peu - au cas où si Arthur s’endormait. Au final, il refusera de l’utiliser (cela aurait été trop facile pour papa maman ) et dormira dans les bras. Après une pause dînatoire au food court du coin, nous nous sommes rendus au spectacle nocturne des super trees. Un très beau spectacle sons et lumières sur le thème de Noël qui a lieu chaque soir à 7h45 et 8h45. Voyant les enfants être fatigués, pour 3$ par personne, le shuttle nous a reconduit sur Bayfront avenue. Direction la fête foraine pour finir l’année 2019 dans la bonne humeur (la fatigue des enfants s’étant soudainement éclipsée ) ! Soirée au café Ferret Nous avons poursuivi notre chemin pour trouver une place le long de la baie afin d’observer les feux. Arthur s’étant endormi dans nos bras, Jean-Maximilien a repéré un lieu idéal où entrer, avec une vue parfaite sur le spectacle du nouvel an dans la baie (même si un peu bruyant pour les enfants et qui faisait boîte de nuit). La formule proposait de manger et boire à volonté autant pour nous que les enfants avant minuit et incluait quelques alcools par la suite. Et la Cobalt a offert 5 points par dollar là-aussi! Nous avons pu jouir de feux d’artifice dès 21h30 permettant de faciliter l’attente pour les enfants jusqu’à minuit. J’ai pour ma part découvert un bal de drones, bien impressionnant de les voir en action tous ensemble ! Après les feux, place à la fête. Entre déhanchés pour Alexandra sur la piste de danse, quelques photos souvenir avec des locaux, glissades dans les balles dans un centre commercial, retour en métro puis taxi, et enfin Mac&Cheese de retour à la maison à 3h du matin, la soirée fut mémorable. Restant de la semaine Autant dire que le lendemain et les jours suivants furent plus calmes, dédiés au repos ainsi qu’aux retrouvailles avec notre famille, qui rentrait des fêtes de Noël passées en France. Les enfants étaient heureux de se retrouver, jouer et même dormir ensemble ! Zoo de Singapour Ces derniers jours, nous avons pu redécouvrir le zoo de Singapour. Jean-Maximilien et moi même l’avions visité, il y a 10 ans lors de notre voyage de Noces et voulions y retourner avec nos enfants tellement nous l’avions aimé. L’endroit est beau, verdoyant, les animaux semblent bien traités et en santé. Une belle balade en famille ! FOC - Sentosa Outre les quelques food courts où nous sommes allés cette semaine, un autre endroit sympathique fut la plage de Sentosa ainsi que le restaurant FOC de Sentosa, parfait pour relaxer avec les enfants. N’hésitez pas à venir y faire un tour pour manger les pieds dans le sable ou sauter dans la piscine ! A savoir, il faut débourser une taxe de 2$ en voiture pour rentrer sur la zone de Sentosa. Conclusion À Singapour, l’air est humide et la chaleur permanente tant est si bien qu’il n’est pas rare d’avoir de fréquentes et courtes averses. Cela change du temps que nous avions en Afrique du Sud ! J’en profite pour vous souhaiter à tous et à toutes une très belle année 2020, de continuer à accumuler beaucoup de points afin de réaliser de magnifiques voyages ! Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories!
  2. 6 points
    Semaine 3 Quelques photos Pour commencer, voici quelques photos qui complètent mon récit précédent sur notre maison louée au bord de plage et la visite du Cap de Bonne Espérance. Je n'avais pas eu le temps de les remanier et notre réseau étant faible la fois dernière, j'ai du limiter la quantité alors je me rattrape ici ! Noordhoek Beach Vue de notre maison Chapmans Peak Drive Vue sur le Cap de Bonne Espérance et Cape Point Boulders Beach Dimanche - après notre belle journée de repos du samedi, nous avons décidé d’aller enfin rendre visite aux pingouins africains. La colonie se situe sur la Boulders Beach dans la ville de Simon. Il n’y a qu’à suivre les panneaux. Le parc naturel est situé entre 2 parkings. A l’entrée du parc, vous aurez le choix entre deux passerelles en bois aménagée, permettant en même temps d’en apprendre tant sur la faune et la flore des environs que sur les pingouins eux-mêmes. En sortant du parc, si vous êtes garés au parking du Nord, n’hésitez pas à suivre la promenade vers le sud qui mène à l’autre parking. Vous découvrirez une jolie plage aux eaux turquoises où les pingouins viennent aussi s’y reposer. Nous voulions nous y installer pour qu’Alexandra puisse s’y baigner mais malheureusement nous sommes arrivés pile lors de la marée haute et la plage a du être fermée. L’après-midi se fera à notre plage sous le soleil et dans le sable fin. Nous avons rendu les clés lundi matin de notre petite villa au bord de mer. La route pour rejoindre notre prochain hôtel était bordée de plusieurs grands bidonvilles. Un coin chaud. On sent toujours un pays qui avance à 2 vitesses. Jean-Maximilien nous dégotera juste avant notre arrivée à l’hôtel, un très bon petit restaurant de route, The Hickory Shack, dont la spécialité était les côtes levées. Un bon moment passé. Le bœuf était tendre, la viande se détachait parfaitement et la sauce excellente. African Pride Arabella Hotel & Spa, Autograph Collection Une fois arrivés à notre hôtel, malgré la météo frisquette, nous tenterons une baignade dans la piscine mais nous n’y resterons pas longtemps, préférant prendre un bain chaud à la place. Une journée qui se finira bien simplement avec une balade éclair en repérage et un simple repas tapas au bar de l’hôtel. L’hôtel est sympathique. Nous avons pu profiter des installations extérieures le lendemain. Un programme pour les enfants étant proposé, nous nous sommes tout de suite renseignés. Un château gonflable, une cuisinette, quelques jeux de société et activités étaient proposés ce qui convenaient très bien à nos enfants (quoi qu’un peu déçue du service, qui sur papier promettait monts et merveilles). Notre journée de réveillon se poursuivit par une balade dans le coin de Kleinmond avec sa très jolie plage et ses petits jeux pour les enfants. Nous n’aurons pas le temps d’aller jusqu’à Hermanus (pas de regrets, nous ne sommes plus dans la saison des baleines !). Notre soirée de réveillon s’est déroulée au restaurant de l’hôtel. Un très bon moment passé en famille. Toutefois, nous serons déçus qu’aucune attention n’ai été portée pour l’anniversaire de ma belle-maman : un petit gâteau ou autre attention aurait été apprécié à un moment donné et ce n’est pas faute de l’avoir signalé plusieurs fois. J’ai comme l’impression, qu’en Afrique du Sud, la communication ou l’organisation n’est pas leur fort. Heureusement le repas aura tout de même été excellent. Les vignobles de Franschhoek Au lendemain du réveillon, du champagne nous a été proposé au petit déjeuner permettant de commencer la journée de bonne humeur. Départ pour Franschhoek. Une route splendide, surprenante avec des panoramas à couper le souffle qui nous étonnera jusqu’à notre arrivée à notre prochain hôtel, un protea à nouveau. La petite ville est très mignonne, aux allures françaises. Ces vignobles ce sont inspirés en fait des vignobles de France d’où le nom de cette ville et des noms des vignobles aux alentours. Tout est propre, entretenu, on se croirait vraiment comme en Provence par moment. De belles propriétés au milieu des vignes et des montagnes. Protea Hotel by Marriott Franschhoek Notre hôtel à Franschhoek fut très agréable, de par sa piscine centrale et ses belles roses, sa décoration style coloniale et sa simplicité, Jean-Maximilien fera bien sûr sa revue prochainement mais voici un bref aperçu : Restaurant Chefs Warehouse, Maison Nous sommes tombés sur le restaurant Chefs Warehouse de Maison par un heureux hasard. Ouvert le 25, ce qui n’était pas le cas de tous ! Ce vignoble au design contemporain fut une très belle surprise sur notre route, nous y avons passé un après midi superbe : malgré la météo une fois encore venteuse, nous avons pu déguster un vin blanc fin, délicat, exquis dans le jardin sous les beaux arbres du domaines, accompagné d’un menu de tapas dé-li-cieux !! Un petit paradis sur terre où le temps s’est arrêté pour nous. Les enfants s’y sont amusés comme des petits fous, entre courir partout avec les autres enfants ou avec les belles poules blanches, nous nous en souviendrons longtemps ! Le parc aux chats sauvages, Verdenheim et Restaurant du vignoble Leopard Leap Jeudi, journée pluvieuse ! Difficile de faire une activité avec toute cette pluie. Plutôt que de rester coincés à l’hôtel, nous avons tout de même pris la voiture pour visiter la région. Une alternance de pluies et éclaircies nous permettra finalement de visiter la ferme viticole de Verdenheim, non pour son vin mais pour son parc à chats sauvages (nous ne sauront vous dire si les vins en valent la peine mais le monde afflué à notre départ)! A l'entrée, nous apercevrons quelques zèbres, vaches et ânes, un bon début en matière. Les enfants ont eu l’occasion d’observer panthère, lions et tigres par exemple ainsi que nourrir les animaux de la ferme. Un magnifique jardin fleuri jouxtait le tout et donnait envie de s’y perdre. Les enfants sont ressortis épuisés de toute cette excitation et se sont vite endormis dans la voiture, pendant que nous reprenions notre route vers Babylonstoren Wine Estate. Ce vignoble ramène les foules, trop même, tant est si bien que nous avons préféré poursuivre notre route et lui préférer le Leopard’s Leap. L’endroit Leopard Leap avait pour avantage d’être en intérieur, idéal avec la météo du jour et adapté aux enfants. Toutefois, le service et la nourriture seront bien inférieurs à ce que nous aurons eu la veille. Notre bouteille de vin blanc nous a satisfait même si nous aurions aimé boire notre alcool dans un beau verre à vin ! L’endroit nous aura permis de nous reposer. Restaurant Vaga Smokehouse, Spier wine Farm Pour notre dernière journée dans les vignes, nous avons réservé une table au Vaga Smokehouse du Spier wine Farm. Un endroit fabuleux par ses différents espaces. Une balade autour de la rivière de 5 ou 10km est possible. Comme un peu partout, les gens pique-niquent au milieu du jardin. Une belle aire de jeu pour les enfants les raviront pendant que nous esquisserons une légère sieste sous les arbres. Un endroit que l’on vous recommande en famille ! Petite note pour ceux qui seraient intéressés à venir dans le coin : réservez pour les dégustations de vins ou les restaurants parfois jusqu’à plusieurs jours à l’avance afin d’être sûr d’avoir une place. Parcourez les différents vignobles avec les multiples tramways de Franschhoek, plusieurs lignes sont proposés. Avec les enfants nous avons préféré rester plus indépendants à bord de notre voiture et ne faire qu’un restaurant par jour afin de rester raisonnable. Anecdote / Vol Le Cap - Johannesburg Hier soir nous avons repris la route pour l’aéroport afin d’attraper notre vol vers Johannesburg. Notre séjour au Cap aurait pu bien se terminer si nous n’avions pas fait l’erreur de relâcher notre attention et de nous arrêter au beau milieu de nul part, seuls, pour observer les vagues impressionnantes frapper la côte. Une erreur qui nous coûtera fort heureusement « juste » l’iPhone de Jean-Maximilien qui s’est fait braquer par arme à feu sous nos yeux, par un homme venu de nul part, alors que j’étais avec ma belle-mère et nos enfants dans la voiture. Une certaine leçon de vie au goût amer. Nous tenterons d’oublier cette mésaventure ces prochains jours. Nous avons quitté notre hôtel Protea, proche de l'aéroport ce matin à la décoration comme les aime Jean-Maximilien ... ... pour le African Pride Melrose Arch Hôtel (photos à venir) plus central afin de visiter plus adéquatement la ville demain. Ma belle-maman nous quitte ce soir pour la France. Demain ce sera notre tour, rendez-vous à Singapour, la semaine prochaine pour la suite. En attendant nos vols, nous allons visiter un peu la ville de Johannesburg. Mon mot de la fin sur l'Afrique du Sud Même si l’Afrique du Sud semble sécurisée, nous avons relâché notre attention l’instant de quelques minutes, subjugués par la beauté des lieux. Sûrement que nous ne sommes pas les seuls à nous faire surprendre ainsi. Ce n’est pas pour autant qu’il faut éviter d’y venir. On s’est beaucoup questionné tout au long de notre voyage sur la sécurité ici, au vu des zones sécurisées nombreuses avec gardes. Tantôt on se sentait bien tantôt on ne savait pas. Quand on ne sait pas mieux vaut s’abstenir. Beaucoup d’expatriés sont ici. Leur présence démontre qu’il est possible d’y vivre harmonieusement, en toute tranquillité. Ce n’est pas pour rien. L’Afrique du Sud a beaucoup à offrir et fait beaucoup pour garantir la sécurité même s’ils ne peuvent pas grand chose en cas de vol. Malgré un pays aux contrastes et inégalités bien présents (nous donnant toujours à penser que l’aire de l’apartheid n’était il n’y a pas si longtemps), on en retiendra surtout des routes et paysages fabuleux entre terre et mer, un voyage riche en histoire, des expériences et saveurs uniques. « Pensez juste » à toujours respecter les consignes de sécurité, en tout temps. La suite à Singapour ! Jean-Maximilien écrira un récapitulatif prochainement sur nos 3 semaines passées en Afrique du Sud. Bonne journée à tous !
  3. 5 points
    La question revient souvent sur le groupe Facebook, et personnellement j’utilise ce tableau comme aide-mémoire pour m’y retrouver quand il vient le moment de choisir la bonne carte dans mon portefeuille. Version 2 : Choisir la bonne carte par categorie v2.xlsx Version 1 : Choisir la bonne carte par catégorie.xlsx Apercu: Indications Vous pouvez changer la colonne « Valorisation Personnelle » en fonction de votre propre utilisation de la devise. Certains achats peuvent avoir une bonification plus importante que dans le tableau (ex : voyage dans un établissement Marriott avec une cartes Amex Bonvoy) La colonne Plastiq va prendre en compte un 2.5% de frais (mais il y a des promotions de temps en temps) et considérer que Plastiq est dans les 3 fournisseurs à 2x pour la Amex Or PME. Le tableau des achats va tenir compte des frais de change de 2.5% lorsqu'ils s’appliquent et prendre comme hypothèse est que la bonification à l’étranger est identique à celle au Canada (sauf pour la Scotia Amex Or). Pour télécharger ce fichier: Il est nécessaire d'être inscrit comme membre milesopedia. L'inscription est gratuite et vous permet d'avoir accès à des documents comme celui-ci! Pour vous inscrire, rendez-vous sur la page d'accueil de milesopedia.com puis cliquez sur "Se connecter": Ensuite, dans la fenêtre qui s'affiche, cliquez sur "Créer un compte": Une fois votre compte créé, rendez-vous sur le forum pour lier votre compte milesopedia à votre compte du forum en 1 clic en cliquant sur "Se connecter comme membre milesopedia" (vous aurez 2-3 questions à répondre pour paramètre votre profil):
  4. 4 points
    Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories! Semaine 6 Vol Siem Reap - Kuala Lumpur Après un bon repos à notre hôtel Courtyard de Siem Reap, nous quitterons de bonne heure pour notre vol. Jean-Maximilien en profitera pour visiter le salon Premium Plaza de l’aéroport avant notre vol rapide de 2h15. Descendus de l’avion, nous nous dépêcherons d’atteindre la douane, où là, surprise, nous en aurons pour 45 belles minutes avec Arthur endormis dans nos bras à attendre pour présenter nos passeports. Autant dire que ce n’était pas une partie de plaisir. Pour rejoindre le centre de KL, nous prendrons le taxi pour nous rendre à notre hôtel (45 min de route) et pourrons observer déjà la multitude de gratte-ciels ou constructions en cours avant d’arriver à bon port. L’hôtel W Arrivés au W, nous avons été accueillis avec le sourire. Le personnel s’amusera avec les enfants tout en restant très professionnel et en nous aidant avec nos valises. Le Hall a été décoré pour le nouvel an chinois. L’hôtel nous a impressionné de par son design contemporain si ce n’est futuriste et ses grands espaces modernes. L’hôtel a l’avantage d’être situé à côté des Tours Petronas, le quartier vivant de Kuala Lumpur finalement. Grâce à notre statut Titanium et entretien par chat avant notre arrivée, Jean-Maximilien a une nouvelle fois réussi à obtenir une suite pour la famille. La suite était confortable avec des fauteuils designs et coussins colorés ; et tous ses miroirs donnaient une impression de grandeur. (Elle faisait tout de même près de 1300 p2). Le lit King était moelleux (comme si nous étions sur un nuage) et la salle de bain immense. La piscine a une vue imprenable sur les Tours Petronas. La concierge de l’hôtel, Sirine, une francophone stagiaire nous fera même une très belle surprise pour moi et Jean-Maximilien, touchante et fort appréciée, à notre retour en chambre, après nous avoir trouvé une nounou pour la soirée (New York et 2001 étant 2 choses importantes pour nous) ! L’hôtel St. Regis Après 2 nuits au W, nous avons décidé d’essayer le St. Régis. Jean-Maximilien a réussi à dégoter un excellent tarif de 150$ pour cet hôtel qui se vend habituellement le double. Il réitérera sa demande à l’hôtel, à savoir, obtenir un upgrade et l’obtiendra à nouveau par force de négociation (il publiera un article sur l'art de la négociation prochainement). A savoir : plusieurs étages possèdent 4 suites d’angle. Les derniers étages de l’hôtel sont réservés aux résidences. Une hall d’entrée plutôt étroit comparé à d’autres hôtels que nous avons pu voir, au style très classique chic, magnifiquement décoré, avec ses centres de fleurs, marbre au sol et tableaux immenses de joueurs de Polo en arrière des comptoirs. Rien n’est laissé au hasard. Comme le W, le St. Régis a fait honneur aux célébrations de la nouvelle année chinoise en proposant un buffet de douceurs et confiseries chinoises à acheter ou des compositions de fleurs ou lustres superbes dans le hall. À nouveau, nous recevrons un service hors pair lors de notre arrivée par le personnel qui sera une fois de plus, attentionné envers nos enfants. Une des employés, voyant nos enfants, leur confectionnera des petits rats en origamis, rentrant dans l’année du rat d’ici peu ! Certains membres de l’équipe étaient d’une gentillesse extrême, dont Sally par exemple : apprenant que nous irions peut être à Penang, et originaire de cette ville, elle nous a fait parvenir le soir même à notre chambre une enveloppe proposant une liste complète de tous les points d’interêt à y voir ! À notre départ, ma fille ayant fait tomber son gâteau en jouant, Sally a tenu à lui préparer une belle boîte remplie de gâteaux lors de notre Check Out ! Un service extraordinaire, tout au long, même si court, qui m’a fait chaud en cœur avec nos enfants. Concernant la suite, les couloirs pour s’y rendre étaient spacieux. Notre suite était sublime et immense. La vue donnait sur les piscines et les alentours. La très belle chambre était accompagnée d’un grand dressing où les enfants dormiront même (derrière les portes du miroir de la chambre) ! Nous avions même une salle de massage pour nous ! En me baladant dans les couloirs de l'hôtel avec les enfants, nous avons eu l'agréable surprise de tomber sur une salle, The Gallery, pour l'organisation des réceptions. Je n’en dirais pas plus car pourrais détailler longuement chaque hôtel mais si vous êtes de passage à KL, ces 2 hôtels sont merveilleux et nous nous les recommandons fortement. Jean-Maximilien écrira ses reviews bien sûr en détail sur le site mais nous avons été surpris par ceux-ci. Ville de Kuala Lumpur Au programme, nous nous sommes rendus au pieds des Tours Petronas et son centre commercial plusieurs fois. Des tours jumelles à la structure impressionnante, belles de jours comme de nuit, avec un quartier actif l’entourant. Nous avons découvert l’IMMENSE parc de jeux (des dizaines de structures) pour les enfants aux alentours. De quoi y perdre vraiment ses enfants !! Nous avons visité les fameuses Batu Caves, situées à 20 minutes de route du centre. Coût : 10$ Grab A/R Une chaleur un peu étouffante mais supportable. Alexandra nous surprendra à monter toutes les marches (et il y en a !!). Nous observerons une cérémonie d'offrandes. De nombreux touristes se sont fait voler de la nourriture sous nos yeux pendant notre ascension. Petite anecdote, Arthur voulant s’approcher un peu trop près de l’un d’entre eux, celui-ci lui a attrapé les jambes. Jean-Maximilien l’a éloigné rapidement, et nos enfants ne s'en seront plus approchés! Notre Grab nous indiquera que différentes cascades d’eaux sont dans les environs mais nous préférerons rentrer à l’hôtel nous reposer, les enfants ayant très bien montés les marches ! Notre concierge au W, nous ayant trouvé une Babysitter, nous avons pu nous détendre au bar de l'hôtel pour profiter de notre avantage Titanium (alcool et bouchées gratuits) : Nous avons aussi pu essayer le restaurant OpenHouse. Une cuisine locale délicieuse qui nous aura fait découvrir de belles saveurs. Nous avons pris le menu 4 services. On vous le recommande ! Enfin nous avons fait un passage dans le quartier Little India. Petit mais très sympathique avec ces jolies boutiques de sarrau, bijoux et marchés. Des fleurs ont été peinturées sur les trottoirs à priori la veille (Kolams). Les hindous célébraient ce jour là une fête, Pongal, et pour l’occasion, plusieurs d’entre eux s’unissaient pour préparer de la nourriture à même dans la rue, proche des Kolams, et en proposaient à tous les passants avec les moyens du bord après une cérémonie d’offrande au soleil et au dieu ! Le plat préparé, était du riz gluant cuit dans du sucre roux et du lait, des poix chiches et autres aliments. Etant conviés, nous nous prendrons même à partager un repas avec eux, une générosité et gentillesse de ces gens que nous n’oublierons pas ! Vol Kuala Lumpur - Denpasar Une des raisons pour lesquelles nous avons choisi l’hôtel St. Régis est sa proximité avec la gare centrale, très pratique et rapide d’accès. C’est pourquoi beaucoup d’hommes d’affaires choisissent cet hôtel. L’hôtel propose un shuttle qui vous y conduit directement. Arrivés à la gare, une fois les billets en poche, nous en avons eu pour une trentaine de minutes en train. Une fois à l’aéroport, la situation se complique : tous les bagages des passagers sont pesés par les hôtesses d’Air Asia. 7kg par personne étant autorisés et dépassant le poids, nous serons forcés d’enregistrer une de nos valises. Le passage à la douane sera long à nouveau, une longue file d’attente pour présenter nos passeports. Après avoir parcouru les longs couloirs de l’aéroport, nous sommes arrivés à une nouvelle porte de sécurité situé avant notre porte d’embarquement. Nous serons contents de nous assoir enfin dans notre avion. Notre destination : Bali ! Vol Kuala Lumpur - Denpasar Un vol qui se fera sans trop d’encombre avec les enfants. La fatigue se fera tout de même sentir à l’arrivée, Alexandra commençant à ne plus écouter. Heureusement, une file pour la douane était dédiée aux familles ayant des enfants de moins de 5 ans ou seniors de 65 ans et plus. Nous prendrons un Grab rapidement afin de nous rendre à l’hôtel The Laguna. Hôtel The Laguna L’hôtel présentait une entrée en long, ouverte avec un superbe chandelier central. Avant d’y entrer, les valises seront vérifiées par scanner et un membre du personnel fera tinter le gong pour signaler notre présence à la sécurité. Nous avons obtenu un surclassement, la chambre aura un accès direct à la piscine. Nous dormirons serrés tous les 4 pour cette nuit là Nos valises seront prises en charge et pendant l’enregistrement, je ferais une (longue) balade découverte avec les enfants. L’hôtel était splendide, alternant entre piscines et lagons, arbres aux fleurs tropicales. Un avant goût de ce qu’est Bali ! Comme cet hôtel ne possédait pas de Kids Club, nous avons décidé de n’y rester qu’une nuit. Toutefois avec le late check out nous en avons bien profité. Hotel The Westin Le lendemain, découverte du Westin qui se situe à 100 mètres et quel hall magnifique ! Cette fois-ci c’est en largeur avec des plafonds hauts, en bois tropical. Le design et le service est à nouveau soigné, l’hôtel est d’une taille supérieure aussi, c’est à s’y perdre. Une fois la chambre visitée, nous avons filé au Kids Club. Une aire extérieure très agréable pour les enfants et 2 salles, une pour les 0 à 4 ans et l'autre à partir de 4 ans plutôt. Les enfants étaient tellement ravis que nous les avons laissés jusqu’à 21h, une soirée spéciale pour que les parents puissent se détendre. Arthur étant encore petit, nous avons fait appel à une baby-sitter de l’hôtel pour le faire garder, qui saura très bien s’en occuper et reviendra les jours suivants pour nous aider (coût de 5$ /h) ! Au programme, 3 jours à cet hôtel afin que les enfants profitent des activités leur étant dédiées pendant que papa maman travaillent ou se détendent un peu au Spa de l’hôtel, un certificat nous ayant été remis à notre arrivée. (Pour note, je n'ai pas trouvé le Spa si sensationnel). Nous avons pu aussi déguster en après midi un thé accompagné de scones, petits sandwichs et pâtisseries grâce au statut Titanium gratuitement. Pour comparer avec l’hôtel, The Laguna qui est la porte à côté, j’ai préféré le premier. Bien que The Westin ait le Kids Club, et qu'il y ait plusieurs attentions portées aux enfants (cahier, gourdes, petits déjeuner spécial)... les piscines et les lagons du The Laguna sont géniales et il y en a pleins ! Les chambres, les parties communes ou encore la décoration du Westin sont belles mais pas autant à mon sens que les aménagements du premier. Le fait qu’un centre de conventions soit à côté doit y jouer, car il y a plus de monde. Nous resterons plus d'une dizaine de jours sur Bali alors ne manquez pas nos visites sur l’île ! Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories!
  5. 4 points
    Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories! Singapour Nous terminons notre semaine sur Singapour et y reviendrons d’ici quelques mois. La découverte de la ville de nuit fut sublime. Vol Singapore - Siem Reap Nous voici partis pour le Cambodge avec la compagnie Jetstar ! 7 jours pour découvrir ce beau pays, à notre rythme. Pour information, les sacs/valises cabines ne devaient pas dépasser 7kg mais aucun contrôle n’a été effectué, nous verrons la semaine prochaine si c’est encore le cas. Hotel Courtyard Avec Marriott, peu de choix s’offraient à nous à Siem Reap. Le Courtyard et le Méridien. Notre choix s’est porté sur le premier puisqu’il est tout récent, offre de belles installations et possède un kids club. De plus, nous avons pu obtenir un très beau upgrade grâce à notre statut Titanium: la suite présidentielle ! Pas mal pour un hôtel à 10 000 points par nuit. Que demander de plus ! Cet hôtel fut si bien que nous avons décidé d’y retourner après un passage à l'hôtel Le Méridien. La piscine est très bien pour les enfants, même Arthur a pieds dans certaines zones bien délimitées. Le Kids Club présente de nombreux jeux et jouets. Enfin, nous avons beaucoup aimé son design et le service donné par le personnel. Visite des temples d’Angkor, inscrits au patrimoine de l’UNESCO depuis 1992 Nous avons organisé la visite grâce à Ratha, notre concierge au Courtyard, il nous aura superbement servi pendant tout notre séjour. Pour visiter sans qu’il y ait trop de monde et faire de belles photos, l’idéal est de venir très tôt le matin ! Nous avons commencé dès 7h30 pour finir vers 13h30. Notre circuit (le petit circuit) incluait la visite d’Angkor Thom avec Bayon : Ta Prohm: et se terminait par Angkor Wat: Nous avons pu voir la terrasse des éléphants et du Roi lépreux, la magnifique Victory Gate (une des 5 portes qui mènent au temple Angkor Thom) : Le planning a parfaitement était respecté avec notre guide. Dommage que nous n'ayons pu en faire plus, les enfants étant fatigués ! A NOTER: Il est indispensable de passer par le « check point place » pour payer le pass d’entrée aux temples: 37$ pour la journée - possible de payer avec une carte de crédit (JM utilisera sa Mastercard HSBC sans frais de conversion). Je ne me souviens plus des autres tarifs. Toutefois il est généralement recommandé de prendre un pass de 3 jours pouvant être utilisé sur une semaine. Nous avons pris celui d’1 jour du fait des enfants. Une petite idée concernant les prix si vous prenez avec l’hôtel : Comptez pour la journée environ 25$ pour un Tuk Tuk, 46$ pour une voiture ou 52$ pour un minivan. Pour un guide anglais 53$ ou encore 70$ pour un guide francophone. L’avantage de la voiture avec l’hôtel : notre chauffeur était très aimable et nous proposait à chaque retour de ballade, bouteilles d’eau fraiche et serviettes froides (bien agréable sous cette chaleur!), une voiture climatisée et un temps d’accès plus rapide aux temples. Nous avons beaucoup aimé avoir un guide. La visite n’aurait pas été la même par nous même. Nous nous serions égarés bien des fois et n’aurions rien compris à toute l’histoire de ces temples qui est vraiment passionnante! Les prix peuvent être moindres si vous vous organisez avec des guides externes et tuk tuk dans la rue. Les propositions ne manquent pas. Les guides francophones étant plus rares, notre concierge n’en a pas trouvé avec la liste des contacts de l’hôtel et a fait appel à ses contacts personnels ce qui fait qu’il nous a couté un peu moins cher (le payant en direct), toutefois nous lui avons donné un bon pourboire en plus du 45$. Les sites les plus à voir : Angkor Vat Ta Prohm Preah Khan Banteay Srey Pre Rup Banteay Samre Banteay Kdei Hôtel Le Méridien Afin de faire un comparatif, nous avons testé pour vous Le Méridien. L’hôtel est plutôt sympathique (mais plutôt axé conventions), la piscine très jolie. Nous obtiendrons une suite plus petite quoi que suffisante pour nous 4. On regrette la belle terrasse que nous avions au Courtyard cependant. Un buffet très convenable pour le déjeuner. Du jus d’ananas ou passion est proposé à certains endroits, un stand de glace pour les enfants est offert en après midi aussi grâce à leur bracelet. Enfin nous avons essayé la formule thé proposée en après midi, dans le lounge de l’hôtel. Un plateau de scones ainsi que sandwichs et desserts très bons! La ville de Siem Reap Les points d’interêt Le Musée National d’Angkor, pour en savoir plus sur la culture Khmer et l’histoire du pays. Aucune photo n'est permise à l'intérieur. Le musée est très intéressant, nous avons beaucoup aimé les différentes salles. Le Marché de Nuit, pour sentir l’ambiance vibrante de la ville et y trouver ses souvenirs de voyage. A proximité, retrouvez la Pub Street. Restaurants et pubs s’entremêlent dans un brouhaha animé et coloré. Le soir, la rue est illuminée par les néons. Le King’s Road Angkor, est très sympathique. Petit coin où l’on retrouve divers restaurants dont le Embassy, et un très beau marché de produits fabriqués au Cambodge. Des temples dont le Wat Preah Prom Rath si vous n’avez pas eu assez des temples d’Angkor Pour voir un spectacle, allez voir Phare, le cirque Cambodgien qui est en fait à l’origine une ONG, qui s’occupe d’enseigner aux enfants défavorisés l’art du cirque, à Battambang. Autre spectacle : le Angkor Dynasty qui retrace l’histoire et les légendes khmers. Nous avons été voir ce dernier et avons ADORÉ avec les enfants ! Digne des spectacles du Cirque du Soleil à Vegas Kompong khleang floating village : un village à voir en saison humide lorsque le lac Tonlé SAP n’est pas à sec. La visite est moins touristique pour ce village. Nous avons préféré ne pas nous y rendre, ayant plus vu la visite comme du « voyeurisme », d’autant que la période n’était pas idéale (saison sèche). Le Musée de la guerre retrace les différentes guerres par lesquelles sont passés le Cambodge et expose une collection unique d’armes et de machines de guerre. Enfin une ferme à soie est située à une petite demi heure du centre ville. Nous en avions déjà visité une au Vietnam donc avons passé notre tour. Si vous ne connaissez pas, c’est à faire ! Les restaurants Nous avons testé plusieurs bons restaurants. Pour commencer, The Christa, en ville mais à l’écart de l'animation et qui ne paie pas de mine de l’extérieur. Les saveurs étaient vraiment très bonnes et la présentation des plats soignée ! Le Sokkhak River Lounge possède une magnifique terrasse. Nous n’avons pu en profiter pleinement du fait que les enfants soient excités mais les plats étaient très bons et l'ambiance agréable. (désolée pour la photo floue) Le Haven nous a très bien accueilli le soir suivant (ce soir-là nous avions trouvé une nounou pour nos enfants) avec là-encore des saveurs au rendez-vous. On aime le fait que ce soit un endroit qui aide les jeunes à se former et à devenir autonomes et indépendants. Un bel endroit agréable avec son jardin même si la zone où se situe le restaurant n’est pas la plus agréable et éclairée. Les Spas Lors de notre séjour au Cambodge, difficile de ne pas résister à la tentation des massages. Nous avons trouvé un spa qui propose même un menu spa pour les enfants dès 4 ans. Pour faire plaisir à Alexandra qui est très girly, elle a eu le droit à sa première manucure et pédicure tandis que l’on était massé de notre côté. Le massage par les poissons est aussi original pour l’avoir testé. Des petits poissons viennent manger les peaux mortes. C’est une sensation particulière que de se faire « picorer » la peau! Nous avons aussi eu l’occasion d’aller à un autre spa - ayant réussi à faire garder les enfants - le Cool Sense Spa. Ce spa est une gamme au-dessus au niveau des prestations pour des prix légèrement plus élevés mais tout à fait honnêtes au vu de la prestation offerte. Nous avons beaucoup aimé et avons testé le massage à 4 mains qui était assez surprenant. Ce massage est présenté partout et le prix ici était correct après comparaison (30$ pour 90min). La réservation peut se faire par internet pour information et ils peuvent même venir vous chercher/ramener à votre hôtel sans frais. Une douche est disponible si l’on veut se rincer après le soin. La semaine prochaine nous serons à Kuala Lumpur pour nous rendre ensuite vers une destination surprise ! Bonne fin de semaine à tous ! Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories!
  6. 4 points
    Neuf jours à Madère par Sandra Cusson Dans le cadre de notre voyage au Portugal cet automne, nous avions prévu un séjour à Madère, cette île portugaise de montagnes, paradis de la randonnée de tous les calibres. Sans hésitation, ce fut le plus grand coup de coeur du voyage! Pour nous rendre sur l’île, nous avons pris un vol d’environ 1h45 à partir de Lisbonne, sur TAP Airlines - billets remboursés par le crédit voyage obtenu via nos cartes HSBC World Elite, prises l’hiver dernier. Tôt le matin, nous prenons notre petit déjeuner au ANA Lounge de l’aéroport de Lisbonne, grâce à ma Amex Platine Entreprise. Nous atterrissons à Madère vers 9h30, sur cette piste légendaire bâtie sur pilotis et qui nous donne l’impression d’atterrir en pleine mer. Nous récupérons la Fiat Panda - dont le petit moteur peinera sur plusieurs routes incroyablement inclinées - réservée et payée via les points de notre Visa Passeport. Puis, nous nous mettons en route vers Funchal, la capitale. Après un - très! - copieux repas au restaurant Londres (bouilli de porc, foie, pommes de terre, choux et autres légumes en abondance), nous nous installons au premier hébergement réservé, une chambre privée dans un petit établissement de type hostel, avec une cuisine partagée. Séjour remboursé via nos points Cobalt, tout comme le seront nos deux autres hébergements. (Nos hébergements avaient été réservés sur Hotels.com pour accumuler et obtenir une nuitée gratuite, en y accédant d'abord par Ebates pour y recueillir une ristourne de 2%. ) Le lendemain matin, nous partons vers le Pico do Arieiro, une fantastique randonnée au dessus des nuages. Le soir, on rentre fourbus mais émerveillés. Sur le chemin du Pico do Arieiro On remarque que Pereira d’Oliveira, producteur de vins de Madère proposant des dégustations gratuites, se trouve juste en face de notre hébergement. On entre, on se joint au groupe de Français qui viennent d’arriver et on se fait servir 3 échantillons de ce sublime nectar… un beau petit bonus de fin de journée. En soirée, on monte sur le toit de l’hôtel Madeira pour la vue de Funchal illuminée. Le samedi, on prend la route vers la Pointe Saint-Laurent, cette longue péninsule battue par les vents, qui forme l’extrémité est de l’île. Le soir, on profite d’un concert gratuit de Fado de style Coimbra au Collège des Jésuites de Funchal, à deux pas de chez nous. Une bien belle soirée. Terrasse du Reid’s Palace Dimanche, cap vers l’ouest. après une petite visite au mythique Hôtel Reid’s Palace - celui où l’impératrice Sissi venait soigner son mal de poitrine - on dîne 100% local chez Viola à Camara do Lobos, où nous semblons être les seuls touristes... Ce fut toute une expérience: grosses brochettes de boeuf et de poulet suspendues au dessus de la table, polenta, petit vin maison du tonnerre et de l’ambiance en masse! On y goûte même nos premières Ponchas mandarine, cette boisson à base d’eau de vie, typique de l’archipel de Madère. Lundi matin, départ pour la Levada das 25 Fontes. Les levadas sont un stupéfiant réseau de 2000 km de canaux d’irrigation, souvent bâtis à flanc de falaise et accompagnés de jolis - et parfois vertigineux - sentiers verdoyants. Durant notre séjour, nous en parcourrons quelques-unes, toutes plus belles les unes que les autres. Chemin de Levada Mardi, on visite la ville de Porto Monitz et ses étranges piscines volcaniques. Piscines volcaniques de Porto Monitz Le jeudi, on se rend au sommet du Pico Ruivo, le toit de Madère. Spectaculaire randonnée sur un chemin entièrement pavé de grosses pierres, qui nous a menés à près de 2000 mètres d’altitude Sur le chemin du Pico Ruivo Nous terminons notre séjour en beauté. Notre dernier hébergement, la Casa das Proteas de Sao Jorge, nous enchante, tant par son décor rustique-chic, la qualité des repas offerts, la gentillesse des hôtes et le décor enchanteur de la campagne environnante. Après une petite visite au salon TAP Premium, on quitte Madère tôt le lendemain matin, en se disant que l’on y reviendra sûrement un jour!
  7. 3 points
    Suite à plusieurs commentaires et avec l’aide de @manuban, il y a maintenant une version 2 du fichier « Choisir la bonne carte par categorie v2.xlsx ») avec quelques nouvelles cartes mais surtout les fonctionnalités de tri et de sélection. Vous pouvez donc maintenant sélectionner uniquement les cartes que vous avez dans votre portefeuille
  8. 3 points
    Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories! Semaine 2 Quelques mots sur notre première semaine, le Kruger Nous avons vu des paysages magnifiques, parcouru près de 1 000 kms dans le Parc Kruger et découvert une population sud-africaine aimable et souriante. Nous aurons fait 2300 kms en 9 jours. Des distances qui auront étés parfois longues pour les enfants mais ils ont fini par s’habituer et acceptent davantage de prendre la route sans nécessairement regarder un écran. Pour ce qui est du Kruger, nous n’avions pas prévu de faire autant d’entrées et sorties. Nos plans ont été quelques peu modifiés, entre autre, à cause de la pluie, et aussi par notre curiosité attisée. Nous aurions dû prendre la Wild card au final. Erreur de calcul. Mon ressenti, je suis heureuse d’avoir été au Parc Kruger, même si je suis restée un peu sur ma faim. Mes attentes étaient peut être trop grandes. Je m’attendais à plus d’animaux sur autant d’espace. Nous n’avons aussi pas été très chanceux, il faut le dire concernant le Big Five, et voyager avec des enfants ne facilite pas les choses. Nous réitérerons sans hésiter ce type de voyage c’est sûr, sûrement dans un autre pays de « safaris » ! Nous aurions pu tenter les réserves privées aussi, mais notre envie étaient de : Limiter les dépenses Favoriser les parcs nationaux Faire découvrir les animaux aux enfants en milieu naturel plutôt qu’en « zoo ». De plus, rares sont celles qui acceptent les enfants de moins de 6-8 ans. Les réserves privées peuvent être attrayantes en soi, par le fait qu’elles ont un nombre plus importants de bêtes sur un espace plus restreint. Ceci facilite donc la traque. Ces réserves font acquisition de leurs animaux à fort prix aux différents centres par exemple, qui les remettent sur pied. Une affaire d’argent au final. Lorsque le temps sur place n’est que de quelques jours, il peut être intéressant de se rendre dans ces réserves et profiter du savoir des rangers. Les safaris avec enfants aussi jeunes que les nôtres ne sont pas permis. On peut comprendre pourquoi, les cris d’enfants pouvant vite effrayer et éloigner les bêtes. Nous avons vraiment été contents d’aller dans le Nord du parc où finalement nous avons trouvé qu’il y avait bien plus d’animaux. A choisir, nous aurions par contre préféré rester plus longtemps vers Hazyview où les activités alentours sont plus nombreuses et un accès à la porte Orpen plus proche. En effet, de toutes les routes que nous avons faites, à notre avis, la plus belle est celle entre Satara et Orpen. En plus d’être une route scénique, vous aurez la chance d’y voir le Big Five. Nous avons aimé du côté du camp Lower Sabie aussi en remontant un des chemins de terre vers le Nord, zone réputée pour le Big Five aussi. C’est d’ailleurs là que nous avons pu assister, autour de 14h, à une belle scène de chasse: un lion a attaqué un buffle, suivi par des hyènes et de nombreux vautours qui se partageront les restes. Lorsqu’on rentre dans le parc, on se prend très vite au “jeu de chasse” qui commence. On regarde partout à s’en donner mal aux yeux. Des heures et des heures à rouler pour ne voir, des fois, aucun animal en 1h-1h30 de route. Parfois sur un tournant on est récompensé. Vous observerez des scènes paisibles, de chasse, de confrontations, d’accouplement et attendrissantes, au milieu de paysages verdoyants, de plaines, de forêts dégagées ou denses, parcourues par endroit par des rivières. Un vrai plaisir pour les yeux de découvrir tout cela. Nos conseils Calculez bien le nombre de jours que vous comptez faire plus les autres parcs nationaux pour voir s’il est intéressant de prendre la Wild Card. Roulez doucement 20km/h par endroit jusqu’à 50 km/h sur les routes maximum. C’est en allant doucement que vous verrez mieux. Partez avec un itinéraire et sachez combien de temps vous mettrez pour sortir du parc; Regardez les cartes aux entrées des camps; ne cherchez pas à faire toutes les routes mais concentrez vous sur les endroits où les animaux ont été vus par les autres; Traquez les endroits où ont été vus les buffles, proie facile du lion; traquez les traces de pattes sur les chemins de terre; Discutez avec les gens que vous croiserez pour voir ce qu’ils ont vu (nous avons été avertis pour le lion comme cela); Commencez tôt, vers 5h-6h pour vous donner plus de chance; Surveillez les grands coins d’eaux s’il fait très chaud (s’il pleut, les animaux seront tout de même au rendez-vous, les léopards préférant se tenir en hauteur pour ne pas être dans la boue). La partie la moins plaisante est celle du conducteur car il ne peut pas autant scruter les environs. Faites attention à votre vitesse, les amendes sont salées. Il n’est pas rare qu’un animal veuille traverser sans qu’on le voit, donc respectez au possible les limitations. Allez dans les camps pour voir leur point de vue ou leur musée tel que celui de Letaba pour les éléphants. Vous pouvez manger dans leur restaurant mais ne vous attendez pas à de la grande cuisine ou à un service exceptionnel. Certains endroits sont aussi disponibles pour pique-niquer : faites vos courses avant de rentrer dans le parc. Le Protea Hôtel de Kruger Gate. Jean-Maximilien partagera prochainement son reportage-photos: l’endroit est parfaitement localisé à 200 mètres de l’entrée du parc et les installations sont de qualité. Toutefois, le service nous a bien déçu, et Jean-Maximilien ne s’est pas privé de le signaler à l’hôtel et Marriott Bonvoy. Plus de détails à venir dans son article Le Protea Hôtel de Nelspruit. Jean-Maximilien fera son reportage-photos, mais je peux déjà vous dire que nous avons beaucoup aimé le service de celui-ci, un très bon hôtel pour réaliser notre étape. Notre avion étant prévu en fin d’après midi, nous avons repris la route après un très bon petit déjeuner à l’hôtel, fait un arrêt par la même occasion aux caves de Sudwala puis avons rendu la voiture à l’aéroport. Pour ce qui est de Sudwala, l’endroit est impressionnant et vaut le détour. Un guide anglais vous donne toutes les informations sur les formations rocheuses sur 1heure de visite. Des soirées spectacles y ont même lieu. Gougounes déconseillées puisque cela glisse avec les roches. Ouvert de 8h30 à 16h30, l’entrée était de ZAR100 pour les adultes et 55 pour les enfants, comprenant l’entrée pour la visite aux papillons. Pour les plus sportifs, il est possible de faire une activité de via-souterrata à réserver. Vol Johannesburg - Le Cap avec la compagnie Mango Après un passage à l’excellent salon Priority Pass de JNB (reportage-photos à venir), notre vol se fera sans encombre, malgré un léger retard. Nous aurons le droit à un magnifique coucher de soleil. AC Hotel by Marriott Cape Town Waterfront Nous avons réservé 4 nuits à cet hôtel, Jean-Maximilien fera là aussi un reportage-photos. En quelques mots, nous avons beaucoup aimé cet hôtel. L’emplacement était idéal, le service de navette très pratique, les chambres belles et modernes, le restaurant pour le soir parfait avec ses tapas proposés (je vous suggère les corn ribs, une belle découverte pour nous!). Notre séjour se terminera superbement bien avec une dernière soirée animée par 2 musiciens guitaristes, dans le salon de l’hôtel. En gros, un séjour parfait pour nous. Le bar du Silo Profitant d'une soirée de garde de nos enfants par ma belle-mère, nous avons découvert le bar de l'hôtel Le Silo, l'hôtel le plus luxueux de Cape Town. 3 jours sur la ville du Cap Pour visiter la ville, quoi de mieux que d’utiliser les bus Citysighseeing. Outre leur service au comptoir que nous n’avons pas aimé, l’idée de parcourir la ville en bus nous a plu. Il nous a fallu un peu de temps pour comprendre ce que cela incluait. Là-encore bien calculer vos visites afin de voir quel tarif est le mieux pour vous. On aurait aimé que les lignes rouges et bleues prennent des chemins différents plutôt que revenir sur la côte. Enfin les lignes terminent le service tôt à certains endroits. De peur de rater le dernier bus, nous avons fait des choix. J’ai été vraiment surprise par la ville du Cap, qui est fabuleuse pour les familles : tout est fait pour les enfants, pour les occuper, les divertir ou encore les éduquer ce qui est extra! Différents musées ou lieux sont à visiter tel que le musée de Robben Island, district six, ou encore le monde des oiseaux mais nous n’avons eu le temps d’y aller ou cela ne se prêtait pas à la visite à cause de la météo. Je ne les détaillerai donc pas ici. Nous n’avons cette semaine, une fois de plus, pas été chanceux sur la météo. Des vents forts, du brouillard et même de la pluie nous auront empêchés de visiter correctement la ville, les sud-africains ont rarement vu un été comme cela de ce que l’on nous dira! Nos belles découvertes Sur ces 3 jours, nous avons visité le Waterfront Victoria & Alfred. Nous avons tellement aimé l’endroit que nous y sommes revenus plusieurs fois, d’autant que c’était pratique avec l’hôtel. Petit train, grande roue, restaurants et cafés, balade en bateau, aquarium, galerie d’art et de commerces locaux, jeux pour les enfants partout : les enfants en redemandaient ! La ligne rouge du bus nous aura conduit à Table Mountain (où nous sommes restés en bas, la ligne téléphérique étant fermée du fait des vents violents… comme pour nos 4 jours sur place). Puis à Camps Bay où la plage est magnifique (attention aux vagues qui peuvent en surprendre plus d’un : Alexandra n’en a pas vu venir une avec sa grand mère, elle s’est retrouvée trempée de la tête aux pieds). Les entants ont adoré y passer du temps puisqu'un parc s'y trouvait aussi. Et à Green point où se trouve un joli phare, des jeux pour enfants et un très beau parc urbain aussi. Enfin nous ferons un passage à Hout Bay, un petit port de pêche, où les paysages sont magnifiques. Profitez-en pour en apprendre plus sur les townships du coin si vous vous y rendez, Hangberg et Imizamo Yethu. Le musée Iziko d’Afrique du Sud était très intéressant, une belle découverte où les enfants peuvent découvrir beaucoup de choses sur les animaux et la nature. De très belles collections sont présentées, je vous le recommande! Le Jardin Botanique National de Kirstenbosch est très beau, des arbres et terrains magnifiques avec une vue sur Table Mountain et une allée d’arbres centenaires à voir. L’espace est vaste et en montée (pour les enfants plus jeunes, la poussette peut aider). A noter, des tours guidés gratuits sont disponibles. Il est possible d’assister à une séance de cinéma Galiléo en plein air, adapté aux enfants. Malheureusement le temps étant trop froid et venteux, nous avons préféré faire notre soirée autrement. Nos déconvenues Faites attention au centre ville. Beaucoup de réfugiés et sans abris squattent les lieux dont ceux de la Cathédrale et de la place avec un petit marché local. Deux agents de sécurité nous ont accostés pour nous dire d’enlever tous les bijoux à la sortie de notre bus. Ces avertissements nous ont refroidis, ayant appareil photo, téléphones ou portefeuille, nous ne sommes pas restés, d’autant que Jean-Maximilien n’était pas avec nous ce jour là: je n’ai pas voulu tester avec les enfants et ma belle-mère et avons préféré rentrer. J’y suis retournée par moi-même, seule en après midi afin de me faire ma propre idée et ne m’y suis pas sentie très à l’aise. Je vous suggère de prendre la ligne jaune pour découvrir le centre et vous rendre par exemple au Château de Bonne Espérance ou du District Six museums si vous souhaitez les visiter. Nous n’avons pas tant aimé le quartier de Sea Point sauf peut être le Mojo Market. Certes de jolies vues sur les côtes, mais nous avons préféré Camps Bay, tant pour la vue que pour les cafés et la vue. Enfin, le musée Zeitz, musée d’art contemporain, n’a pas été un succès pour nous pourtant acclamé mondialement. Les enfants ont apprécié pouvoir y jouer ou y dessiner dans l’espace qui leur est dédié au sous sol mais l’esprit des expositions, l’ambiance donnée par la musique font que nous n’avons vraiment pas apprécié les expositions, trop décalées et mystiques pour nous. Arthur a pris peur est n’a plus voulu continuer par la suite. Enfin les lieux sont tout de même impressionnants. Des visites guidées dans les Townships sont proposées, toutefois étant avec les enfants, nous avons préféré éviter ces endroits difficiles. L’histoire sur la ségrégation des personnes de couleur est très présente. On discerne les marques laissées par les règles de l’Apartheid facilement dans le pays. Cape Point Lors de notre dernière journée de semaine, nous avons repris la route pour découvrir Cape Point, le point le plus au Sud-Ouest de l’Afrique. En chemin, autant la vue sur Hout Bay est magnifique (tout le monde s’arrête forcément si ce n’est plusieurs fois), même lorsque qu’on ne la voit plus qu’au loin, autant nous serons subjugués par la Chapman’s Peak Drive : la route est construite à même la roche ce qui est impressionnant en soi ! Arrivés à Cape Point, nous apercevrons un océan déferlant et des vues sur les côtes à couper le souffle. Le funiculaire Flying Dutchman nous emmènera en 3 minutes en haut de la montagne pour découvrir l’ancien Phare. Pour les sportifs, des chemins de randonnées permettent de rejoindre le nouveau phare ou encore le Cap de Bonne Espérance. Un paysage sauvage, avec une végétation battue par les vents forts de la côte donne à penser que nous sommes au bout du monde. Nous avons rejoint le Cap de Bonne Espérance en voiture, plus facile avec les enfants et garderons un beau souvenir de cet instant. Notre location sur booking.com pour les 3 jours suivants Notre hôte, Margie, nous a accueilli dans sa très belle maison en bord de plage. Tout est décoré avec soin, on se sent comme en vacances. La villa est idéalement situé et à nouveau tout est là dans le coin pour faire plaisir aux enfants. Nous ne pouvions rêver mieux, à quelques minutes à pied d’une des plages les plus belles que j’ai pu voir de ma vie. Certes ce n’est pas la plage idéale pour se baigner, mais elle est impressionnante par sa longueur et sa largeur surtout. Une fois de plus, les vents sont très présents, mais le sable est si fin, clair qu’on ne peut qu’être émerveillé par l'endroit. Faites un passage par cette plage si vous allez à Cap Point ! Nous avons découvert le restaurant Foodbarn. Simple, chic, délicieux, et accessible : un réel plaisir d’autant qu’un parc pour enfant était juste à côté afin que nous profitions encore plus de notre soirée. Nous sommes enfin récompensés par une belle journée lumineuse en cette 15ème journée de voyage, l’occasion pour nous de profiter de ce que l’endroit à offrir et de nous reposer un peu des visites, pendant que les enfants s’amusent les pieds dans le sable. Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories!
  9. 2 points
    Pour noël dans le contexte de notre tour du monde on nous as offert à notre demande une série d’articles de voyages « « secs » : shampoing et revitalisant en barre, pâte à dent à croquer, shampoing sec en poudre, etc. Pour des voyageurs c’est super pratique ! On a donc notre petit « go bag » dans lequel ces essentiels de propreté sont rangés et nous sommes donc toujours prêtes à partir sur la go. Pour les gens qui font des réactions allergiques à certains produits chimique c’est super pratique car cela évite de prendre le risque d’avoir un produit qui irrite la peau et en même temps ça réduit le nombre de liquide! Bref, on aime bien et ça rentre parfaitement dans nos sacs de voyageurs légers
  10. 2 points
    Wow! ça nous fait rêver! vos photos sont superbes!
  11. 2 points
    Wow Très beau voyage en famille, merci de partagé
  12. 2 points
    Merci encore une fois pour ce très beau résumé. Et quelles photos ! J’adore vous voir faire toutes ces activités en famille. J’espère pouvoir y aller un jour.
  13. 2 points
    Tôt ou tard, un travel hacker en arrive à se poser la question: "il faudrait que je fasse un genre de calendrier pour connaître mes dépenses d'avance et de faire 'fitter' cela avec les demandes de cartes pour aller chercher les bonus", et à la lecture de ton article, tous est là Wow ! J'admets que je vais y aller par itérations car cela demande assez de gestion. Mais comme on le sait, le résultat est fort intéressant.
  14. 2 points
    Merci! Honnêtement je n'ai jamais été attiré vers ce pays, mais là ça me tente!
  15. 2 points
    Merci pour le résumé! Ça me confirme que je veux vraiment aller à Singapore!
  16. 2 points
    Merci pour ce magnifique résumé! C'est un endroit que j'ai vraiment hâte de visiter, encore plus maintenant!
  17. 2 points
    Bonne continuation de voyage les Voisine !
  18. 2 points
    Je ne vois honnêtement aucun problème à voyager seule en Thailande à condition d'être prudente, comme n'importe où. Le temple de Chiang Rai a l'air exceptionnel et on aurait vraiment aimé le faire, mais dans nos délais, c'était un casse-tête logistique de s'y rendre. Comme j'ai dit, je recommande fortement Ayutthaya et Chiang Mai et vu le prix des vols internes, Phuket (ou Krabi) est une option intéressante dans le sud. À cette période de l'année, ces endroits sont recommandables en termes de météo je crois (ce n'était pas le cas en juin). Lorsque tu seras à Chiang Mai, si ça t'intéresse, plusieurs "sanctuaires" d'éléphants vendent des journées auprès de ces magnifiques animaux. Si tu fais bien tes recherches, tu peux trouver un parc qui s'occupe bien de ses animaux et pour qui l'objectif principal n'est pas le profit. Il y en a quelques-uns que je peux te recommander au besoin. C'est une expérience inoubliable qui a été un des coups de coeur de notre voyage autour du monde.
  19. 2 points
    La planification Dès les premières étapes de la planification de notre voyage autour du monde (Aeroplan), la Thailande s’est rapidement imposée comme une destination essentielle. À l’intérieur même de cet arrêt, les endroits qu’on souhaitait visiter ont rapidement été identifiés : Bangkok, Ayutthaya, Chiang Mai… et une belle plage quelque part. Nous avions initialement arrêté notre décision sur Phuket ou Krabi avant de faire volte-face en raison de la météo plus risquée à ce temps de l’année (fin juin). Nous cherchions avant tout un endroit facile d’accès où la plage et la mer seraient magnifiques, tout comme la météo. Après avoir considéré toutes sortes de petites îles qui auraient nécessité de planifier un ferry (risqué quand on doit repartir pour prendre un vol Aeroplan de Bangkok), je suis revenu sur une île que j’avais exclus dès le départ : Ko Samui. Ko Samui est certainement l’une des plus belles îles du pays en plus d’être l’une des seules à être desservies par un aéroport. En plus, la météo y est absolument parfaite en juin, possiblement la plus belle au pays. Le problème? Alors qu’on pouvait facilement voler de Chiang Mai à Phuket pour 50$, bagage inclus, le vol pour Samui se détaillait à 240$ pour un aller simple. Et on devait retourner à Bangkok ensuite, ce qui aurait donc été un total de 960$ plutôt que les 200$ environ que je pensais payer. Voyez-vous, l’aéroport de l’île est privé et appartient à Bangkok Airways, qui ne se gêne pas pour contrôler les prix vers cette destination de luxe prisée par les touristes fortunés. C’est en parlant avec un autre adepte du « churning » sur Reddit que j’ai toutefois appris un fait plus qu’intéressant… On peut réserver des vols sur Bangkok Airways avec les points Etihad Guest, oui oui, la compagnie basée à Abu Dhabi. Mieux encore, les points privilège American Express se transfèrent directement à ce programme de fidélité méconnu! L’espoir venait de renaître. En m’informant au téléphone (parce que les vols-prime avec partenaires aériens sont mal identifiés sur leur site) avec l’EXCELLENTE équipe de service à la clientèle d’Etihad Guest, j’ai appris qu’il n’en couterait que 5000 points par direction, par personne, pour voler de Chiang Mai (CNX) à Samui (USM), puis retourner à Bangkok (BKK). Avec le taux de conversion à 1 : 0,75, ça signifiait que pour seulement 26 700 points American Express (et 33$), j’allais pouvoir visiter cette île paradisiaque que je croyais hors d’atteinte. On parle ici d’à peine un bonus d’adhésion à la carte Or privilège, une valeur de près de 3,5 cent par point privilège!!! Une fois les points convertis, la réservation au téléphone s’est déroulée comme un charme (disponible seulement en anglais ou en arabe, toutefois) et j’ai même pu choisir d’excellents sièges (rangée 3 et rangée 4)! Le voyage L’expérience de vol avec Bangkok Airways a été absolument fantastique ; ils se vantent d’être la meilleure « boutique airline » en Asie et ce n’est pas peu dire. Même sur un vol domestique d’à peine 1h45 entre Chiang Mai et Samui, un repas complet a été servi tandis que sur le retour de 1h15, un petit goûter (sandwich déjeuner) a aussi été servi. Pendant ce temps, notre vol Ottawa-Vancouver sur Air Canada (5h12 de vol) n’a servi que des breuvages… Ouf. Le service en vol était excellent et on a même été avancés aux premiers bancs en avant (équivalent à économie privilège), facilitant le débarquement et nous donnant beaucoup plus d’espace pour les jambes. Une fois sur l’île, je nous avais réservé un transfert vers l’hôtel avec une compagnie locale pour un prix fort raisonnable et nous avons donc partagé la navette avec une famille de trois qui se sont descendus au Sheraton. Pour notre part, vu les tarifs en argent très intéressants, j’ai décidé de conserver mes points et de plutôt payer en argent un bungalow à deux pas de la plus belle plage de l’île (Crystal Bay Beach / Silver Beach), à l’hôtel Promtsuk Buri. Le coût de 305$ pour 4 nuits, incluant le petit-déjeuner m'a convaincu, tout comme les excellents reviews lus en ligne. La magnifique plage de Crystal Bay Notre péché mignon quotidien : un smoothie à la mangue sur le bord de la plage. Je ne m’attarderai pas sur cet établissement, vu qu’il ne fait partie d’aucune chaine, mais disons qu’outre son emplacement absolument parfait, le reste laissait à désirer, tant en termes de restauration et de service que d’isolation… Et je ne parle pas ici de bruit, plutôt de jours de 1-2 cm dans le haut des fenêtres… pas exactement génial dans un climat tropical avec une conjointe arachnophobe. Ils ont au moins eu la générosité de me donner du ruban collant avec lequel j’ai pu faire le tour des fenêtres du bungalow pour m’assurer de leur étanchéité. Ce faisant, j’ai malheureusement enfermé le petit Bernard, un minuscule gecko qui nous a tenu compagnie pour nos 4 nuits à cet hôtel. Bernard ^^ Mon oeuvre pour garder les "créatures dehors" et Bernard en-dedans Pour ce qui est du départ, le petit aéroport de Samui n'a pas de lounge Priority Pass, mais comporte un « lounge » qui est en fait plutôt un petit casse-croute gratuit pour les passagers de vols Bangkok Airways, ce qui a été bien apprécié malgré le peu de variété au menu. Pour les passagers en classe affaire, un lounge climatisé est également disponible. Somme toute, l’aéroport comme tel donne une impression de vacances de l'arrivée jusqu'au départ, mais ne vous attendez pas à y faire passer de longues heures en magasinant ou en vous y promenant. De toute façon, la compagnie recommande une arrivée tout de même assez serrée sans risque de manquer votre vol. Le mot de la fin En terminant, un mot sur les options restaurants : je peux recommander deux adresses sur le côté Est de l’île. La première, à Lamai, est un établissement tenu par un chef français (Seventy Fahrenheit) où on a mangé le repas le plus mémorable de notre voyage de 35 jours autour du monde. Ravioli au crabe, steak de thon et curry jaune de canard ont été nos choix, mais tout le menu avait l’air savoureux. À 60$ pour deux, on est beaucoup plus cher (4 à 5 fois environ) qu’ailleurs en Thailande, mais la qualité en vaut le coût et ça reste bien moins cher que ce qu’on payerait ici pour cette qualité. L’autre adresse est tout près de Crystal Bay Beach, si bien qu’on y est allés à trois reprises. Il s’agit du Silver Spoon, l’ancien Romantic Bamboo. Leur cuisine thaï est excellente pour un prix très abordable. Notre table au Seventy Fahrenheit de Lamai Repas thai au Silver Spoon Somme toute, je recommande fortement de visiter Ko Samui et pour ce faire, l’usage des points Etihad est tout indiqué. Par la suite, à vous de voir comment vous souhaitez vivre votre séjour sur cette magnifique île.
  20. 2 points
    Merci Audrey pour ce beau partage, vos photos sont sublime... et je suis très contente de savoir que votre mésaventure n'ait pas eu de conséquence grave.. bonne route
  21. 2 points
    Merci pour le partage. Nous sommes revenus d'AFS il y a deux semaines et lire ton magnifique post me replonge dans ce merveilleux pays. Je recommande fortement de coucher à l'intérieur du parc Kruger, ce fut pour nous le point fort de notre voyage de trois semaines. Nous faisions en générale un safari matinal et un autre en fin de PM.
  22. 1 point
    Note de l’éditeur: bien vouloir poser vos questions à la fin du texte plutôt que de tenter de rejoindre l’auteure par messagerie privée. Merci. Hôtel de catégorie 6 de la chaîne hôtelière Marriott International, le Westin Lagunamar est un très grand complexe hôtelier offrant des chambres qui ont toutes : - Vue sur l’océan; - Cuisine complète (ustensiles, grille-pain, poèle, four, réfrigérateur, lave-vaisselle, four à micro-ondes, etc.) - Laveuse-sécheuse incluant le détergeant; - Balcon; - Canapé-lit; - Coin salon. J’ai séjourné 4 nuits dans ce resort car je voulais profiter des immenses piscines, des jacuzzis ouverts 24/24 et également, j’avais choisi des activités dont le départ s’effectuait juste en face au « La Isla Shopping ». Le prix était de 125 USD$ + 25 USD$ (frais de resort/jour), donc j’ai payé ma chambre en argent puisque le nombre de points nécessaires était de 200 000 points. C’était l’hôtel qui était le plus dispendieux de mon séjour au Mexique en terme de coût de location. Par contre, le prix des aliments/breuvages à Cancun est d’environ 50% moins dispendieux qu’au Canada et d’ailleurs j’ai acheté mes aliments à même l’hôtel qui offre un mini supermarché des plus complet. Il y a des BBQ à l’extérieur pour cuisiner et il y a un Starbucks à l’intérieur de l’hôtel. J’y ai pris mon café glacé à chaque matin et tous mes achats à l’épicerie de l’hôtel ont été portés sur la facture finale de ma chambre, laquelle a été payée bien sûr, sur ma carte de crédit Amex Bonvoy. Des points, des points, des points. Ma dépense de 125$ USD + 25$ en frais de resort pour un total de 150$ USD/nuit est bon, que ce soit pour une personne ou une capacité maximale de quatre. Au bout du compte, j’ai économisé en y allant, car pour une qualité égale (comparable à un 5 étoiles à Cancun) avec une offre de service égale dans un tout inclus à Cancun, le prix aurait été supérieur. Imaginez une famille de 4 personnes : évidemment, le fait d’avoir automatiquement une suite comme chambre amène à considérer cette option comme excellente. Si vous allez au Wal-Mart ou au supermarché au centre de Cancun, c’est peu dispendieux et vous cumulez 5 points/ 1 CAD$ avec Amex Cobalt. Il y a une piscine pour adultes seulement et une autre pour tous! Il y a également un Westin Kids où des activités pour enfants sont offertes gratuitement. Ajoutons à ça, un horaire d’activités variées à chaque jour, du matin au soir pour adultes et enfants et ce, offertes totalement gratuitement (comme dans les tout inclus)! Autres particularités de ce resort : * Make a Green Choice: 5 USD par jour ou 500 points Bonus/jour * Pour les membres Élite Or et +: Ils m’ont donné 225$ USD de crédit en arrivant applicable sur la nourriture, boisson, bref sur TOUT même sur la facture finale (si vous ne dépensez pas au resort, vous obtiendrez un rabais sur votre facture finale)! J’avais mon statut or grâce à ma Amex Platine, donc j’étais bien contente de voir ma facture finale diminuée. * Les membres Bonvoy Platinum et + n’obtiennent pas les petits-déjeuners gratuitement dans ce Resort (c’est d’ailleurs le seul resort qui exclut cet avantage, tel que décrit dans les termes et conditions du programme Bonvoy sur internet). Ainsi, il n’y a aucune différence que vous soyez membre Or ou Platinum. * L’hôtel m’a également remis un coupon qui offre 20% de réduction applicable sur la nourriture/breuvage dans un de leurs restaurants. L’autobus permet d’économiser sur le transport. Il arrête directement en face du Resort 24/24, 7/7 pour un coût de 1$ CAD ou 1$ USD. J’ai utilisé les services spa Westin, car le concierge m’a également donné un coupon de 50 USD$ à mon arrivée. J’ai été cependant surprise du haut taux d’occupation pour la fin septembre de cet hôtel. Il a donc fallu réserver les services au spa car il y a eu beaucoup de gens qui profitaient de leur coupon de 50 USD$. Finalement, chaque jour entre 16h00-17h00, il y a le «Happy Hour » au resto-bar de la piscine pour enfants et adultes et le prix d’un repas est de 50% (ex. repas complet Wraps au poulet m’a couté 7 USD$). Une bière revient à 3 USD$ pendant le Happy Hour. Le lobby (il y a plus de 3 lobby dans cet hôtel) et aires d’attente: La vue des couloirs vitrés: La Isla Shopping et Rueda de la Fortuna situés en face de l’hôtel: La chambre et coin salon: La cuisinette et les inclusions: Laveuse-sécheuse: La salle de bain: La petite épicerie du resort: Dans l’épicerie, il y a le Starbucks et des aliments préparés frais du jour: Le gym: Un des 2 espaces BBQ: Les piscines, jacuzzis et la plage: Le plan du resort: L’horaire des activités de la semaine: Grâce à ma Amex Platine, qui me donnait le status or, ils m’ont donné un upgrade au dernier étage! Moi qui adore les couchers du soleil, j’en ai profité!
  23. 1 point
    Très intéressant et possiblement utile pour nous prochainement. Merci Audrey
  24. 1 point
    C’est formidable de vous suivre avec tous ces détails. Merci
  25. 1 point
    Oh wow! Ça j’aimerais bien y aller à Kuala Lampur et Bali! Merci Audrey pour ces informations très précieuses!
  26. 1 point
    En cette nouvelle année, on prend de bonnes résolutions pour économiser sur nos voyages. Je propose un fichier pour vous aider à prévoir vos dépenses mensuelles et vous faire un plan de match. L’important est de ne pas se créer de dépenses pour aller chercher les bonus, donc il est important de synchroniser les demandes de cartes requérant d’y mettre 3000$, 5000$ ou même 7000 $ avec les mois où ces dépenses importantes sont de toutes façons, prévues. Je propose en 4 étapes la création d'un fichier personnalisé pour se faire un plan de match. Étape 1 : identifier nos dépenses par mois et les modes de paiement que l’on peut utiliser On va pour cela d’abord lister les types de dépenses, les montants et les modes de paiements que l’on peut utiliser (V : Visa, M : MasterCard, A : Amex, P : Plastiq, Paytm, Paysimply ). Puis placer les montants vis à vis les bons mois A) On commence par les comptes mensuels fixes : Chaque mois on doit payer certains comptes : Électricité / Gaz L’internet Le cellulaire Transport en commun ... B) Puis les dépenses variables Chaque mois on a des dépenses d'épicerie, de restaurant ou d'essence que l'on peut séparer en fonction des modes de paiement acceptés comme : Costco Épicerie hors Amex (IGA, Provigo, ...) Épicerie Amex (Metro, Super-C) Restaurant hors Amex Restaurant Amex Essence …. Remarque : dans le cas de Costco, en plus d’accepter toutes les MasterCard comme mode de paiement, on peut aussi acheter via costco.ca des cartes « Comptant » et payer avec une Visa. C) Puis les dépenses annuelles / bi-annuelles / trimestrielles Certaines dépenses reviennent tous les ans comme : Taxes Municipale & scolaires Assurance Auto/Habitation / CAA / Alarme Plaques d’immatriculation / Permis de conduire Frais de scolarité / Camps de jour Acompte provisionnel … Remarque : la majorité des assurances offrent la possibilité de payer par carte de crédit mais lorsque le paiement est en une seule fois. D) Puis les dépenses reliées aux vacances Même si on est un Travel Hacker chevronné, nous avons quand même des dépenses de vacances que nous pouvons planifier dans le temps comme : Des taxes de billets primes Des activités, restaurants, épicerie en voyage Des dépenses ) que l’on va se faire rembourser avec des points (ex : Airbnb, location auto, hôtels, ...) Des dépenses que l’on ne peut/veut pas payer avec des points. E) Finalement les dépenses de cartes cadeaux. Les cartes cadeaux sont utilisés dans 3 buts : Utiliser un mode de paiement qui n’est pas accepté par le marchand Acheter des cartes IGA ou provigo sur Rakuten avec une Carte Amex Acheter des cartes Costco sur costco.ca avec une carte Visa. Devancer des dépenses Acheter des cartes cadeaux pour débloquer un Bonus en devançant une dépense que l’on est certain de faire Maximiser le retour Acheter des cartes cadeaux à l’épicerie avec une carte Cobalt pour aller chercher un 5x versus un 1x si on paye directement en magasin (SAQ, La Baie, Indigo, GAP, BestBuy, Rona, …) Acheter des cartes cadeaux sur Rakuten.ca qui donne un cashback supplémentaire ( Walmart, IGA, Provigo, …) Étape 2 : définir son plan de match Cela part toujours des objectifs, puis des programmes et enfin des cartes que l’on veut aller chercher dans l’année. On va choisir les cartes en fonction de nos objectifs et peut être de certaines caractéristiques (Salon d’Aéroport, Assurances, absence de frais de conversion de devises, …) Donc on sélectionne nos cartes et on se fait une liste avec les dépenses minimales Étape 3 : jouer au Tetris Puis ça devient un jeu de Tetris pour essayer de placer les ouvertures de carte dans le calendrier en prenant en considération les paramètres suivants : Est-ce que on est capable de dépenser le minimum pendant la période requise avec ce mode de paiement ? Est-ce que on respecte les règles pour éviter les refus (ex : pas plus qu’une demande au même émetteur dans la même "round de cartes", ..) ? Est-ce que on respecte les règles pour avoir le bonus (ex : un bonus par carte à vie pour les cartes Amex, ne pas avoir fermé la carte dans la même période de promotion pour les cartes BMO, ne pas avoir reçu de bonus dans les X derniers mois pour d’autres émetteurs …) ? Est-ce que je dois appliquer cette dépense (exemple billet d’avion) sur une carte qui offre une assurance voyage ? Pour les plus avancés Est-ce que on doit respecter des séquences pour les parrainages ? Est-ce que on peut appliquer les dépenses à une carte qui a un meilleur rendement pour cette catégorie (dépense d’épicerie à la Cobalt par exemple) ? Est-ce que on peut appliquer les dépenses en devises étrangères sur une carte sans frais de conversion ? Les cartes Amex étant souvent celles qui demandent le plus de dépenses et qui ont le plus de contraintes d’utilisation ce sont celles qui je place en 1er dans mon tableau. J’utilise une couleur par carte pour assigner une dépense à une carte Ainsi qu’une formule d’addition dans le Excel pour faire la somme des dépenses budgétées par mois On peut aussi ajouter les séquences les dates de ouvertures/fermetures prévus dans le tableau Il faut de plus, s'assurer que les cartes sont ouvertes au moment où on a besoin des bénéfices (Salons, assurances voyages/location d'auto, …) Étape 4 : commencer , apprendre, s’ajuster C’est un budget : plus on avance dans le temps, plus c’est imprécis, on ne peut pas tout prévoir sur une année. Les programmes vont changer (ex : Aeroplan vers AirCanada) Les offres de cartes vont changer (des nouvelles cartes AirCanada ?) Nos dépenses vont évoluer entre autre parce que les programmes de fidélité changent nos comportements (déplacements des dépenses d’épicerie vers des marchands qui prennent Amex) Les indispensables pour suivre les offres et l’évolution des programmes : L’infolettre de Milesopedia Le groupe Facebook « Milesopedia - la communauté pour voyager mieux et économiser ! » Chaque mois on doit réviser notre plan et y apporter des ajustements. Références Milesopedia Vos objectifs et votre plan de match de souscriptions de cartes de crédit Meilleures offres de cartes de crédit au Canada La recherche de cartes par filtre Comment gagner des points et miles grâce à Plastiq.com Les astuces de lecteurs pour débloquer des bonus Fichier d'exemple Dans le fichier il y a un tableau vierge et un tableau d'exemple pour vous guider Version 2 :Calendrier de depenses 2020 Version 2.xlsx Version 1 : Calendrier de depenses 2020.xlsx Pour télécharger ce fichier, il est nécessaire d'être inscrit comme membre milesopedia. L'inscription est gratuite et vous permet d'avoir accès à des documents comme celui-ci! Pour vous inscrire, rendez-vous sur la page d'accueil de milesopedia.com puis cliquez sur "Se connecter": Une fois votre compte créé, rendez-vous sur le forum pour lier votre compte milesopedia à votre compte du forum en 1 clic en cliquant sur "Se connecter comme membre milesopedia" (vous aurez 2-3 questions à répondre pour paramètre votre profil):
  27. 1 point
    Ça donne envie d ajouter le Cambodge dans notre éventuelle virée vers Thaïlande et Vietnam!! Merci de ces belles photos et conseils! Kuala Lumpur est une ville que j ai beaucoup aimée. Mes coups de coeur: - la rue Jalan Alor, pour bien manger dans Bukit Bintang - Batu Caves vraiment coloré, ses singes et sa grotte impressionnante et directement au bout de la ligne de métro! - Little India, avec ses couleurs éclatantes et boutiques de saris - et évidemment les Tours Jumelles qui sont magnifiques autant de jour que de nuit. Il y a aussi un très beau parc derrière les tours pour les enfants. Et vraiment, aucune menace à la sécurité! Bon séjour!!
  28. 1 point
    Merci à @manuban qui a ajusté le fichier excel pour en faire une version 2 encore plus simple à travailler. La nouvelle version vous permet d’associer le numéro de la carte dans la liste des dépenses et les calculs se font automatiquement.
  29. 1 point
    Merci pour ce nouvel épisode de vos aventures! Je peux maintenant rayer Johannesburg des endroits à voir en Afrique du Sud (c'était déjà dans la colonne "peut-être")! J'ai adoré Singapour lors de notre escale de 23h30 et j'ai hâte d'y retourner pour au moins quelques jours la prochaine fois! Tout y est si vert et si bien aménagé qu'on croit être dans une ville du futur en quelque sorte. Que du bon à dire sur cette ville!
  30. 1 point
    De mon côté, j'achète des lingettes désinfectantes qui viennent en paquet de 10/15 dans un sac refermable: fort pratique pour nettoyer les surfaces du siège en avion et tous les endroits où on met les mains dans la chambre d'hôtel. Un p'tit coup de lingette un peu partout et en quelques minutes, le tour est joué. Je ne suis pas un adepte de la propreté à tout prix mais ça rassure.
  31. 1 point
    Pouvez-vous m’aider à comprendre ? Ce matin comme d’autres, plusieurs lecteurs du forum ont été des visages sans nom. 22/30 inconnus à 14:20 étaient occupés à lire le dernier reportage d’Audrey en Afrique. On ne sait pas qui ils sont. Il serait pourtant facile de s’inscrire. Le nombre d’abonnés officiel aide Milesopedia à faire valoir sa pertinence auprès de ses partenaires. Alors pourquoi ? À moins que vous ne soyez engagés par un compétiteur inexistant, venez donc nous rejoindre sous la lumière. Merci.
  32. 1 point
    Merci, J’ai reçu mes 10 nuits hier. J’ai donc mes 50 nuits en 2019. Donc je serai platinum en 2020. merci encore
  33. 1 point
  34. 1 point
    Note de l’éditeur: bien vouloir poser vos questions à la fin du texte plutôt que de tenter de rejoindre l’auteure par messagerie privée. Merci. Situé au centre de la zone hôtelière, près des boutiques des marques de luxe sur la « Luxury Avenue », le JW Marriott Cancun Resort & Spa a été un des meilleurs hôtels dans lequel j’ai séjourné à Cancun. En Septembre 2019 (basse période), j’ai séjourné 3 nuits dans ce fabuleux complexe hôtelier qui fait partie du portefeuille de marques de Marriott International. Au nombre de 2 à Cancun, le JW Marriott se démarque comme hôtel de luxe aux côtés du Ritz Carlton dans cette ville mexicaine. De catégorie 6, les points requis par nuit peuvent varier entre 40 000 et 60 000. Le prix était de 126 USD$/ nuit, j’ai préféré payer mes nuits vu le faible prix qui, en revanche, m’aurait coûté trop cher en points. Le corridor menant à notre chambre: La chambre: La salle de bain où douche et toilette sont séparées: Le balcon: La vue de notre chambre de jour et en soirée Même si j’avais le statut Platinum, puisqu’il s’agit d’un resort, l’accès au Club VIP qui offre des repas toute la journée n’est pas inclus. L’hôtel m’a envoyé un courriel une semaine avant mon séjour pour m’offrir l’accès au Club 91 qui inclut plusieurs bénéfices au coût de 30 USD$/jour. Peu importe le nombre de personnes dans la chambre, le prix quotidien était le même. Pour une famille de 2 adultes et 2 enfants de 12 ans et moins, le tarif donnant accès aux avantages du Club 91 est le même. Nous étions deux donc il était avantageux d’opter pour cette offre. L’accès au Club 91 du JW Marriott Cancun Resort & Spa permet 5 services de repas par jour. Le déjeuner (7h00-10h30), le dîner (12h00-14h00), repas légers en après-midi (15h00-17h00), le « Discovery Hour » (18h00-19h50) et le service de fromage et sucreries en soirée (20h00-22h00). Il y a un bar où nous pouvions consommer des boissons alcoolisées (vin, bière, cocktails,etc.) entre18h00-22h00. J’ai trouvé très original le « Discovery Hour » puisque chaque jour, il y a une spécialité culinaire différente où le chef de chaque restaurant de spécialité de l’hôtel vient présenter ses plats. Ainsi, le lundi, le restaurant « Champions » offre de la nourriture américaine raffinée. Le mardi, le « Gustino » offre de la cuisine italienne. Le mercredi, le « Beach Walk » offre des spécialités caraïbéennes alors que le jeudi c’est au tour du chef cuisinier du restaurant japonais de faire un spectacle en faisant cuire les plats demandés (restaurant « Mikado »). Le vendredi, la cuisine de l’Argentine offre d’excellents steaks cuits selon nos goûts (restaurant « La Capilla »; le samedi le « Sedona Grill » nous fait savourer la cuisine mexicaine alors que le dimanche, le restaurant « Sasi-Thai » offre une panoplie de spécialités culinaires thaïlandaises. Nous avons donc pu déguster d’excellents plats qui auraient coûté beaucoup plus cher si nous étions allés aux différents restaurants à la carte. Même au Canada, aucun restaurant n’offre des repas d’une aussi bonne qualité à un tel prix. Le Club 91: Par ailleurs, le Club 91 inclut l’accès aux salles de spa, soient : le sauna, la salle de « steam » et le jacuzzi intérieur. La valeur est de 25 USD$ par personne par jour, donc en payant le 30 USD$ par jour, j’ai pu profiter de ces installations luxueuses offrant la luminosité du soleil durant toute la journée. Finalement, l’accès au Club 91 garantit une chambre aux étages supérieurs, soient de l’étage 8-15. J’ai obtenu une chambre à l’étage 14 qui était idéalement située avec la vue sur la mer et un grand balcon. Seuls les étages 14 et 15 bénéficient d’un tel balcon. S’il pleut, l’eau ne se rend pas au balcon de par configuration de la toiture de l’hôtel. Le gym: Le jacuzzi intérieur faisant partie des installations spa: La piscine intérieure: L’hôtel possède des jacuzzis extérieurs, de nombreuses piscines et des chaises très confortables près de la mer. De plus, il y a une section réservée pour les adultes. L’hôtel a été récemment rénové comparativement au Ritz Carlton qui nécessiterait d’être revampé : je suis très contente d’avoir choisi cet établissement à Cancun. Les piscines et jacuzzis extérieurs sont ouverts 24 heures sur 24 et puisque je me couchais tard, je passais quelques heures dans un des jacuzzis illuminés. Les piscines et jacuzzis pour adultes et enfants: Il y a une boutique souvenirs et une boutique de vêtements de mode à l’intérieur de l’hôtel. Les clients de l’hôtel bénéficient de 20% de rabais. J’ai acheté des vêtements dont j’ai porté la somme sur ma note de chambre. Cela m’a permis de cumuler des points autant au niveau du programme Bonvoy qu’avec ma carte de crédit Amex Bonvoy PME. Les frais du Club 91 donnent également des points Bonvoy et sont très avantageux sur ma Amex Bonvoy PME, puisque c’est la note totale en CAD$ qui est multiplié par 5, ce qui nous avantage en tant que Canadiens. L’hôtel est très propre avec une décoration soignée. À l’entrée de la zone hôtelière, le gros signe « CANCUN » est présent, mais il y un long temps d’attente afin de prendre un cliché avec l’insigne de CANCUN. Au JW Marriott Cancun Resort & Spa, l’insigne y est aussi, cette fois-ci, sans attente. Au niveau du service, il est impeccable. Le personnel s’ajuste selon les clients et ainsi les employés sont tantôt formels, tantôt familiers. L’individualisation des besoins des clients est pris en compte dès l’entrée à l’hôtel. De surcroît, il y a une grille d’activité où plusieurs choix sont offerts à chaque heure de la journée selon nos goûts. Je suis allée faire les cours de cuisine et ce sont les chefs des restaurants de spécialités qui nous enseignent leurs secrets. . Il est important de vous mentionner que ce n’est pas un hôtel adapté pour les enfants. Il n’y a aucune glissade d’eau et les enfants que j’ai vus sont surveillés par leurs parents. Les piscines pour adultes et enfants n’incluent aucun jeu pour les petits. L’hôtel prête des ballons d’eau sur demande, mais j’ai vu seulement un enfant en utiliser lors de mes 3 jours dans cet hôtel. C’est très calme partout sur le resort et comparativement à d’autres hôtels, le nombre d’enfants est minime. Pour la basse saison, j’ai été impressionnée de constater à quel point il y avait beaucoup de monde à ce resort, car dans tous les autres hôtels dans lesquels j’ai séjourné, la capacité d’utilisation était à environ 50%. Finalement, si on compare le prix avec un hôtel tout inclus du même niveau de qualité et de service, soit un 5 étoiles neuf, on se rend vite compte que pour 2 personnes, incluant l’accès au Club 91, on économise de l’argent. J’ai acheté mon alcool au Wal-Mart du centre-ville à bas prix avec ma Amex Cobalt qui m’a donné 5 points/ 1 CAD$. L’hôtel autorise que nous amenions notre propre alcool aux piscines et à la plage même s’il y a plusieurs bars autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’hôtel. Puisque je bois peu, j’étais contente de ne pas gaspiller mon argent dans un tout inclus. La clientèle est distinguée et amicale également. En guise de conclusion, puisque j’aime la nourriture raffinée provenant de plusieurs pays, le JW Cancun m’a épatée par l’excellence d’une gastronomie culinaire alliant les différentes saveurs à l’art culinaire. C’est d’ailleurs ce qui fait que cet hôtel se démarque de ses concurrents. Le JW Marriott Cancun Resort & Spa est nettement un hôtel de luxe à un prix très compétitif auquel je retournerai certainement lors de mes prochaines vacances à Cancun. Mille remerciements à Milesopedia: avant de connaître votre entreprise, j’allais uniquement dans des tout inclus et touts calculs faits, il me revenait plus cher de procéder avec cette avenue. Le lobby et aires d’attente: L’horaire des activités quotidiennes (septembre 2019): Mille remerciements à Milesopedia: avant de connaître votre entreprise, j’allais uniquement dans des tous inclus où le prix me revenait nettement supérieur vu ma faible consommation d’alcool pour des hôtels loin des offres de prestations reçues. Par exemple, pour avoir accès aux installations des spas, il fallait que je paye un surplus dans ces “tout inclus”. Cadeaux de l’hôtel reçus en arrivant dans notre chambre:
  35. 1 point
    Je me poserais très bien pour une semaine ou deux à Chiang Mai en hiver si j'ai accès à une piscine par contre
  36. 1 point
    1- Cape Point / Table Mountain / Boulders 2- Bidvest Lounge - Domestic (porte C) - @Jean-Maximilien va publier son avis sur ce salon la semaine prochaine
  37. 1 point
    À lire sur milesopedia: https://milesopedia.com/reportages/hotels-avis/airbnb-phalaborwa-afrique-du-sud/
  38. 1 point
    À lire sur milesopedia: https://milesopedia.com/reportages/hotels-avis/protea-hotel-by-marriott-hazyview/ Si vous avez séjourné là-bas ou envisagez de le faire, écrivez un commentaire ci-dessous !
  39. 1 point
    Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories! Bonjour à toutes et à tous ! Vous retrouverez ici le récit de notre voyage. Je vous partage nos itinéraires, nos hôtels, nos coups de coeurs ou déceptions. Bonne lecture et bon voyage avec nous ! Vol Montréal - Zurich Avant d’arriver sur l’Afrique du Sud, notre vol vers Montréal - Zurich s’est très bien déroulé. Un vol court d’environ 6h. Autant dire que nous n’avons pas beaucoup dormi, le repas s’étant éternisé et les enfants étant heureux de pouvoir regarder leur tablette. Salons à Zurich (à l'arrivée) Arrivée 6h30 du matin, notre prochain vol n’était prévu seulement qu’a 23 h; nous étions prêts pour l’ouverture du salon réservé aux familles qui ouvre à 7 h. Un espace bien aménagé qui est populaire. Quoique un peu petit, les enfants ont adoré: coloriage, jeux de construction, puzzle sur écran interactif, petite cuisine et même un tourniquet. Toilettes et autres utilitaires comme les couches sont disponibles sur demande. La responsable vous accueille avec le sourire et vous fait vous sentir à l’aise. À 10 h, il était temps de se restaurer un peu. Jean-Maximilien ayant fait le tour de 2 salons pendant que les enfants s’amusaient, nous sommes allés vers un 3ème. Le salon était bien organisé avec ces différents espaces, avec une belle baie vitrée sur les pistes.Toutefois, beaucoup de monde lorsque nous y sommes arrivés. Heureusement il restait de la place dans le dernier espace. Le choix de nourriture était très correct. Escapade au centre-ville de Zurich Une fois rassasié et les enfants devenant un peu excités, on décida de faire une virée vers le centre ville de Zurich et de visiter la chocolaterie Lindt. On a déposé nos valises dans des lockers de la gare, sous l'aéroport, et nous sommes rendus vers les trains. Une fois sur Zurich, on tenta tant bien que mal de se diriger avec l’excitation des enfants. On finit par arriver sur la ville de Kilchberg pour aller nous rendre compte finalement que ce n’est pas un musée qui nous attend mais une boutique enfin LA boutique Lindt puisqu’en fait la fabrique ne se visite plus depuis une vingtaine d’années. Un peu déçus, on se balade à travers les présentoirs de chocolat et en profitons pour ramener un paquet de quelques sortes différents que nous n’avions jamais vu. Une balade qui sera rapide et agréable mais qui aura été aventureuse avec de jeunes enfants en plein jetlag. A savoir, un centre de compétence en chocolat Lindt doit ouvrir en 2020 à Kilchberg et réunir une exposition interactive (expliquant l'histoire du chocolat et sa fabrication) et une chocolaterie. Après cette escapade gourmande, nous voulions un bref aperçu du centre-ville. Nous en avons profité pour découvrir l’ambiance du marché de Noël local; plusieurs stands de vins chauds étaient sur place. Cela ne vaut toutefois pas le marché de Strasbourg en France par exemple. Nous avons parcouru encore quelques mètres pour nous rendre compte que les enfants ne tiendraient pas plus longtemps et décidons de rentrer à l'aéroport faire une sieste dans un lounge. Salons à Zurich (au départ) Nous devions revenir à l'aéroport pour 16 h afin d'y accueillir ma belle-mère en provenance de Nice et qui nous accompagnera pour les 3 semaines de voyage en Afrique du Sud. Jusqu'à 22h, nous avons occupé les enfants, notamment au sein du salon Family Services où nous avons l'habitude de nous rendre (nous avons déjà fait un reportage de celui-ci sur milesopedia). Beaucoup de jouets, de coins différents, de l’espace, des toilettes disponibles dans le même espace (à la différence de l’autre : moins pratique si l’on est seul parent avec plusieurs enfants à surveiller) et un accueil tout aussi aimable. Autour de 19h, nous nous sommes rendus au salon Swiss A pour manger un bout. L’offre en nourriture y était bonne, un chef préparant des plats à la demande même si le reste proposé était limité. Nous ne pourrons profiter de l’espace repos, malheureusement, celui-ci étant strictement dédié au silence: les enfants n’auraient pu y rentrer. Nous faisons une croix sur ce salon, les enfants étant excités, 1 h plus tard nous revenons sur nos pas pour qu’ils puissent continuer à jouer de nouveau au salon Family Services. À 21h30, nous étions les derniers à partir de ce salon. Une fois arrivés à la porte d’embarquement, les enfants craquent et s'endorment - enfin - dans nos bras. A 22h15 nous embarquions enfin ! Vol Zurich - Johannesburg Le repas se fit dans le calme: les enfants se sont réveillés une fois à bord...contents de retrouver l’écran de l’avion. Une fois la lumière tamisée tout le monde pu dormir au moins 5h (moi...) à 8h (Jean-Maximilien et sa maman) ! Nous atterrirons vers 9h30. Je dois dire que j’ai été un peu déçu parfois par le service de certaines hôtesses de l’air de Swiss envers nos enfants, sur nos 2 vols alors qu’ils étaient tout à fait calmes et que même d’autres personnes étaient moins respectueuses. Aucune patience, un service à la va-vite, l’air ennuyé de devoir s’occuper de ces "petits" passagers. J’ai du m’exprimer trop fort au 2ème vol, car à partir de ce moment-là, le chef de cabine a pris la relève et nous a servi du mieux qu’il pouvait avec un grand sourire ce qui changea le tout ! Retour d’expérience sur notre arrivée en Afrique du Sud ! La première étape de notre tour du monde commence donc en Afrique du Sud, une étape que j’attendais avec impatience du fait des safaris prévus ! Nos safaris se feront tous au Kruger, les safaris en réserve privée n'acceptant pas en général les enfants si jeunes comme les nôtres. La météo n’étant pas de la partie, nous avons adapté en conséquence, dès notre arrivée, notre itinéraire. Nous avons pris notre voiture de location (une Toyota Avenza 6 places réservée via Holiday Autos auprès d'Hertz pour environ 250 CA$ les 9 jours) et commencé la route vers le Protea de Hazyview sous la pluie parfois battante. La route était très belle sauf sur un tronçon, un chemin de terre de 8km caillouteux. Nous en avons profité pour faire une vilaine blague à notre fille en lui faisant croire que nous dormirions à la belle étoile avec les animaux, rien qui ne pouvait plus l’effrayer! Il faut dire que la région ne regorge pas de maisons ni d’hôtels. Des passants font du stop en bord de route. Des vaches se promènent le long et l’on aperçoit des champs magnifiques à perte de vue de bananiers en arrivant à l'hôtel. Protea hotel à Hazyview - Marriott Le Protea est un hôtel très bien entretenu, le service est attentionné, les chambres propres et accueillantes. Nous avons beaucoup apprécié les lieux et nous n’avons juste eu qu’une déception, ne pouvoir profiter des aménagements extérieurs tant la vue semblait splendide ! Jean-Maximilien fera un reportage-photos prochainement sur milesopedia. Visite au centre des espèces menacées Au J2, notre itinéraire prévoyait de passer entre autre par la populaire route menant à la vue du God’s window et encore le Blyde River Canyon mais vu la météo ce n’était pas une bonne idée. Nous sommes donc allés à l'HOEC (Hoedspruit Endangered Species Center) afin de nous initier à différentes espèces animales tels que les cheetahs, rhinocéros, antilopes, vautours et quelques autres. Un tour de 2 h en jeep avec les enfants où nous avons pris beaucoup de plaisir malgré le temps maussade grâce à nos 2 guides. Environ 40$ pour 3 adultes et 2 enfants. Le tour se finira en trombe, le bébé rhinocéros du Centre ayant décidé de nous poursuivre à vive allure. Une bonne rigolade au final qui nous fit apprécier et en même temps prendre en considération certaines problématiques locales tels que la chasse ou l’extinction de ces espèces. Notre Airbnb à Hoedspruit Direction notre Airbnb pour la nuit, situé dans le village de Hoedspruit. Cozy et bien située, la résidence est dans une zone sécurisée. Le nécessaire toutefois n'était pas là, nous ferons des courses pour la soirée et le Lendemain quelques centaines de mètres plus loin au supermarché du coin et dans le noir.En effet, il n’est pas rare d’avoir des coupures électriques. Ce jour-là nous avons eu au moins 4 coupures de 30 minutes à 2 heures ! Notez que Jean-Maximilien est heureux de constater qu'Amex est accepté dans les épiceries... et notre Cobalt permet donc d'obtenir 5 points par dollar)! Notre Airbnb à Phalaborwa Proche d’une des portes du Kruger, notre hôte nous fera un très bel accueil et nous fera découvrir notre petite maison pour les 3 prochains jours. Nous avons été ravis. Tout était si bien décoré, Désirée était vraiment adorable. Nous n’avons que des bons commentaires à faire tant nous avons été gâtés et impressionnés par toutes les petites attentions laissés dans la maison. Nous ferons même un reportage photos de ce Airbnb (le premier de ce type sur milesopedia) tant cet endroit nous a comblé. Notre visite au Kruger - J1 Nous nous hâtons pour enfin découvrir le si convoité parc Kruger malgré la pluie (heureusement fine mais présente tout de même). Nous prendrons la route pour Mopani. En route nous croiserons un éléphant puis un autre plus loin, de nombreux impalas, quelques Kudu, waterbuck. Sur la route entre Mopani et Letaba nous observerons aussi Hyènes, buffles, singes et même, croyez le ou non, des autruches! Nous sortirons du parc à l’heure avant 18h30. Notre visite au Kruger - J2 Mercredi, retour dans le Kruger, direction Letaba. La journée commence bien puisque sans pluie! On espère que les animaux sortiront plus de leurs abris et on croise les doigts pour apercevoir le si fameux Big Five (Lion, Leopard, Buffle, Éléphant et Rhinocéros). Beaucoup de singes en arrivant sur Letaba et 4 Hyènes sur le bord de route en train de faire la sieste. Nous déjeunerons au restaurant du village Letaba. Une pause agréable bien méritée après cette route un peu déserte en animaux. Le restaurant donne sur une rivière d’où l’on apercevra un impala, quelques oiseaux et une belle famille d’hippopotames au loin prenant leur bain. Nous visiterons le musée consacré aux éléphants avant de reprendre notre route vers Olifants et Satara. Un conseil, regardez les panneaux dans chaque village vous indiquant où les animaux ont été aperçus la veille ou le jour même. Après calcul de notre temps, il nous restait 4h30 pour traverser le Kruger jusqu’à la frontière. Nous croiserons zèbres, impalas, phacochères et buffles et nous avons superbement bien observé des hippopotames à nouveau avant d’arriver vers Satara. Nous aurons enfin le plaisir de voir notre première girafe et son petit ! La route entre Satara et Orpen sera la plus belle de nos 2 premières journées de Kruger ! Des troupeaux d’éléphants, de girafes, de buffles, ou encore des impalas et kudu principalement. Une zone riche en surprises, par contre aucun félin aperçu, certainement la météo nous dira-t-on. Nous avons fini la journée par un superbe coucher de soleil et une arrivée juste avant la fermeture ! La mauvaise surprise pour Jean-Maximilien est qu’il restait plus d’1h45 de route pour remonter à notre Airbnb ! Pas facile lorsqu’on vient de faire une journée de 8h de route ! Phalaborwa n'était peut être pas la meilleure idée d'emplacement finalement. À suivre ... Nous avons passé le lendemain à la notre Airbnb tranquillement à tenter de travailler (de nombreuses coupures ont eu lieu) ou nous détendre et repartir de plus belle vendredi. Les enfants et ma belle-mère avaient besoin d'une pause de la voiture! Visite chez Jessica, l'hippopotame (https://www.jessicahippo.com/about/story.html) Vendredi, nous avons pris la route, et fait un arrêt une heure plus tard chez Tonie et sa femme Shirley, qui ont “adopté” deux hippopotames dont Jessica la plus connue. Il faut savoir que les hippopotames sont un des animaux les plus dangereux. On parle souvent du Big Five mais l’hippopotame pourrait en faire partie tant il est responsable de nombreux morts ! Suite à une inondation, Tonie et Shirley ont recueilli un bébé hippopotame à sa naissance, il y a 19 ans, et qu'ils nommeront Jessica. Prématurée, elle ne pouvait retourner à la nature, sinon elle aurait été tuée. Aujourd’hui ils accueillent 2 hippopotames, Jessica et Richie, un mâle de 7 ans, lui aussi en mauvaise situation lors d'une inondation. Jessica mange 80kgs de nourriture par jour (patates, mais) et boit des biberons de thé. Nous avons eu la chance d’être reçus par la famille et leur aide, Elizabeth, qui nous a montré un film sur l’histoire de la famille et expliqué comment nourrir Jessica et même lui faire un bisou ! Un moment particulier qu’Alexandra a beaucoup aimé et qui a très bien fait cela ! Nous étions impressionné et à la fois attendrit par ce gros bébé (d’âge adolescent maintenant) qui tétait son biberon ! Coût de la visite: environ 30 CA$. Balade Panoramique Prochain arrêt, cap sur Blyde River Canyon. Nous avons commencé par la magnifique vue donnant sur les 3 rondavels (3 pics en forme de huttes indigènes, qui rappellent les 3 femmes gênantes du Chef Mapjaneng et pic plus haut plat le chef lui même) et le confluent à côté qui réunit 3 rivières dont la Blyde River avec plusieurs points de vue à faire. Les enfants s’y sont donnés à cœur joie de grimper les rochers. Nous avons traversé des gorges, des forêts de conifères pour ensuite arriver sur Bourke's Luck Potholes, des sortes de marmites géantes, créés par la réunion des 2 rivières (Blyde et Treur), qui ont entraîné une érosion de la roche, laissant derrière elles, des piscines ou nids de poules. Petite "pause-jeu" bien méritée pour les enfants , café pour les adultes, puis c’est reparti : direction les Berlin falls et God’s window où la vue est magnifique. La Rainforest nous offrira aussi un beau point de vue (nous n'irons qu’au premier, les escaliers étant nombreux). Jean-Maximilien commencera à sortir son drone pour faire des prises de vue. Enfin nous ferons route vers notre hôtel de ce soir, le Protea Kruger Gate. Une belle journée faite de panoramas sublimes. Chaque point d’intérêt est payant pour information de 1 à 3 CA$ par personne. Les enfants en dessous de 6 ans ne payent pas et les heures d’ouverture sont de 7h à 17h. Différents trails sont disponibles pour les plus sportifs comme la Leopard Trail de 4H. Samedi, ma belle-maman et Alexandra resteront à l'hôtel pour profiter des installations, dont la piscine alors que la journée s'annonce très chaude et ensoleillée. Nous partirons donc en couple avec Arthur pour visiter une nouvelle fois le Kruger. Nous ferons un grand tour passant par Skukuza, longeant la rivière Sabie jusqu'au Lower Sabie Rest Camp où nous déjeunerons. Puis nous remonterons du côté Est pour assister, au bord de la route, à une chasse d'un Buffle par un lion. Les hyènes suivront, puis les vautours finiront... Près d'une heure de "spectacle" auquel nous assisterons avec 6-7 autres voitures. Nous retournerons en fin de journée à l'hôtel après plus de 7 heures de route dans le Kruger! L'avantage du Protea étant d'être situé à 200 mètres de la porte Kruger! Demain, nous partirons de cet hôtel pour retourner une dernière fois dans le parc en quittant par le sud pour rejoindre notre dernier hôtel avant notre vol vers Cape Town: le Protea de Nelspruit. Autant dire que nous aurons visité une très grande partie du Parc Kruger au cours des derniers jours! Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories!
  40. 1 point
    Wow! Fabuleuse semaine! Arthur est tellement mignon dans l’avion! Vous êtes très courageux de conduire aussi longtemps... les paysages sont à couper le souffle! Bonne semaine à Cape Town!
  41. 1 point
    Merci beaucoup pour ce texte et les magnifiques photos! L'Afrique du Sud va peut-être gagner quelques places sur notre liste, quoique ça donne presque le goût de le faire quand on aura des enfants! Je note que les prix (location de voiture, activités, hôtels) semblent très raisonnables, notamment la sortie de 2h pour 40$ pour toute la famille, impressionnant! Profitez-en bien
  42. 1 point
    Voici l'article de @Virginie sur une longue fin de semaine à Dublin: Avis sur l'hôtel Moxy Dublin City Quoi faire? Où manger? Comment s'y rendre depuis l'aéroport https://milesopedia.com/reportages/destinations/dublin-irlande/
  43. 1 point
    WoW Lynda ! Quel reportage et photos. Tu vas rendre service à des centaines de Milesopediens ! Merci
  44. 1 point
    Nous sommes arrivés à Zürich, le 16 octobre en fin d’après-midi, pour une escale d’un peu moins de 24h. Nous achetons des billets de train pour 27CHF (environ 35$ pour 2) valide pour 24h (donc suffisant pour notre aller-retour). La dame nous explique dans un excellent français où se rendre pour le train (quai 4 et il y en a à environ toutes les 10 minutes). Merveilleux! Nous arrivons rapidement au centre-ville et après environ 10 minutes de marche, nous arrivons à notre hôtel Best Western plus Zürcherhof. Nous avons droit à un upgrade (statut Diamond suite au statut match Marriott) pour une très grande chambre avec mini-bar gratuit (bière, eau plate et eau pétillante et coca). Le lit est très confortable et il y a même un lit supplémentaire dans la chambre (donc idéal pour les familles) avec quelques biscuits sablés et des bouchons au cas où… il semble que ça peut être bruyant à certaines occasions, saisons ou lors d’événements. Bref, rien de tout ça n’arrive et on passe une très bonne nuit et la literie très confortable. J’ajouterais que la douche et salle de bain est l’une des plus belles du voyage. En soirée, de l’hôtel, on peut facilement marcher autour pour voir les principales attractions de la ville et prendre un bon repas avant d’aller au lit. Le petit déjeuner du lendemain était vraiment excellent et généreux et dans un très beau décor. On pouvait même se servir des bulles . Le retour à l’aéroport le lendemain se fait tout aussi bien que la veille. Très facile de s’y retrouver. Bien que nous n’y sommes pas restés très longtemps, nous avons beaucoup apprécié cet hôtel qui nous a permis de très bien terminer ce beau voyage de 24 jours. Considérant le coût de la ville Zürich et la qualité de l’hôtel, nous n’étions pas surpris que cela demande 32 000 points. Nous avons donc acheté quelques points manquants pour 65$, ce qui est vraiment raisonnable pour cette chambre d’une valeur de plus de 400$.
  45. 1 point
    Je suis peut-être nostalgique car ce voyage était il y a exactement un an, mais je réalise que je n'avais fait aucun résumé de ce voyage et des avantages obtenus grâce au travel hacking. Tout a débuté lorsque je suis tombé sur une erreur de prix, des billets en classe affaire sur Hong Kong Airlines depuis LAX à environ 700USD pour aller un peu partout en Asie. Nous avons finalement réservé 3 billets LAX-HKG-BKK en business pour un total d'environ 2100$ USD et on s'est croisé les doigts que tout fonctionne. Quelques jours après avoir réservé, Hong Kong Airlines ont fait un tweet disant qu'ils allaient honorer tous les billets vendus lors de cette erreur. À ce jour, je ne suis toujours pas certain que c'était une vraie erreur ou une promotion déguisée pour faire parler de la nouvelle route entre LAX et HKG, un énorme coup de pub qui aura coûté au final quelques centaines de billets en classe affaire et qui a fait énormément parler d'eux. Nous avons donc réserver avec nos aéroplans un vol vers LAX avec un retour depuis SFO. Le tracé était le suivant. YBG-YUL (AC) YUL-DFW (AC) DFW-LAX (UA) L'arrêt serait fait à Los Angeles pour la durée de notre séjour en Thailande en plus d'une journée avant notre départ et une journée après notre arrivée. La suite du trajet était LAX-SFO (UA) Pour un stopover de 4 jours avant de revenir SFO-YYZ (AC) YYZ-YUL (AC) YUL-YBG (AC) Tout ça pour 75000 Aéroplans et 625$. J'aurais sûrement pu obtenir un meilleur prix, cependant mon gros problème était que je n'avais peu de flexibilité pour les dates. Comme je ne trouvais rien pour le retour, j'ai été "forcé" d'ajouter 4 jours à San Francisco. (Je sais il y a pire dans la vie!) Lors du départ vers LAX, on a profité du lounge Air Canada à YUL grâce à ma carte TD aeroplan qui donne un accès gratuit par année. Normalement l'accès est uniquement pour une personne mais ce n'est pas la première fois que j'arrive à entrer avec ma conjointe et mon fils. À Dallas, malheureusement nous n'avons pas pu profiter du salon Centurion ou de tout autre lounge, l'escale était trop courte pour risquer un changement de terminal. Nous sommes donc arrivés en soirée à LAX et nous avions ensuite une journée complète avant de partir vers la Thailande. Nous avons séjournée au DoubleTree Hilton Westside avec le statut gold de Hilton, obtenu avec la carte Platine. Le prix de l'hôtel était très raisonnable, surtout avec l'emplacement près de l'aéroport et de Marina Del Rey, mais aucun transport vers l'aéroport. Coût de 270USD pour 2 nuits. Très gros buffet déjeuner et varié obtenu grâce au statut Gold. Pour notre seule journée à Los Angeles, on débarque à Venice Beach pour se promener un peu. Nous avons finalement marché jusqu'à Santa Monica, j'y avais été il y a quelques années et c'est un endroit que j'aime bien à LA. Après une journée à LA, il était temps de profiter du vrai voyage, la classe affaire sur un vol de 16 heures! À l'aéroport, nous avions accès à un lounge partenaire, malheureusement je ne me rappel plus c'était quel lounge précisément, mais c'était très bien. Rien d'exceptionnel mais un beau salon d'aéroport. L'avion sur Hong Kong Airlines, tout simplement wow. Très confortable, nourriture exceptionnelle, très bons vins et champagne. Nous avions choisi nos sièges à l'avance, soit moi seul pour l'aller et ma conjointe avec notre fils dans les "loverseats" au centre de l'appareil. Ce n'est pas l'espace qui manquait pour un petit garçon d'un peu moins de 4 ans! Après un long vol de 16 heures, nous arrivons (un peu fatigué quand même) à Hong Kong pour attendre notre prochain vol dans quelques heures. Nous avions accès au Club Autus, un lounge uniquement accessible pour les passagers en classe affaire sur Hong Kong Airlines. Le lounge était vraiment bien, bonne nourriture, excellents cocktails(même si nous étions trop fatigués pour réellement en profiter), douche et salle de bain privée. C'est maintenant que je réalise que l'une ses seules photos que j'ai pris dans ce lounge est la photo de la douche! (Qui était très,très propre avec une préposée qui nettoyait sans cesse les installations sanitaires) Une fois arrivé à Bangkok, près de 30 heures après notre départ, nous devons nous rendre à Krabi. Malheureusement c'est un vol en économie et le check in n'est pas ouvert. Après le luxe de la classe affaire, nous devons attendre plus de 2 heures avec nos valises à l'extérieur de la zone sécurisée avant de finalement réussir à entrer en zone sécurisée et profiter d'un lounge priority pass. À Krabi, aucun Marriot, mais nous avons un hôtel exceptionnel avec une vue incroyable. C'est le Ao Nang Cliff Beach resort. Très dispendieux selon les standards de l'endroit, mais l'hôtel vaut vraiment la peine. 656$ pour 3 nuits, moins les 250$ obtenus grâce à nos points RBC(25k points). (Vue de notre chambre, probablement la plus belle vue de tout Ao Nang car c'est l'hôtel le plus haut et nous avons la chambre la plus haute) (La piscine a débordement qui était quelques étages sous notre chambre. C'est réellement le vide derrière la piscine et c'est très haut!) Je vais résumer Ao Nang et Krabi en quelques lignes et quelques photos. C'est un endroit exceptionnel qui offre la possibilité de faire de nombreuses excursions vers des iles paradisiaques pour un prix très raisonnable. La nourriture est très peu dispendieuse et délicieuse. La plupart des voyageurs vont choisir Phuket avant Krabi, je crois que Krabi est sous estimé car en réalité c'est juste en face de Phuket dans la baie d'Andaman, les 2 endroits peuvent permettre de visiter un peu les mêmes iles. (Hong Island et Koh Poda si ma mémoire est bonne) Nous nous dirigeons ensuite vers Bangkok depuis l'horrible aéroport de Krabi! Aucun lounge et nourriture DÉ-GUEU-LASSE, seul endroit en Thailande ou j'ai mal mangé. Nous arrivons en soirée à notre hôtel le Marriott Sukhumvit pour 5 nuits, coût de 70000points. On obtient une chambre exceptionnelle au 37e étage, probablement un upgrade obtenu grâce au statut gold Marriott. (L'énorme salle de bain séparée de la chambre) (Vue de la chambre la nuit) L'hôtel est bien située, près du BTS (Train) et de l'artère Sukhumvit au coeur de la ville. Très facile et peu dispendieux de se rendre partout en tuktuk ou taxi. Point important, TOUJOURS négocier le prix ou demander au chauffeur de mettre le compteur avant d'embarquer). L'hôtel offre un rooftop bar et restaurant exceptionnel. Un peu dispendieux, mais je crois que c'est une visite incontournable. C'est une énorme air ouverte sans toit avec des vitres qui servent de murs. Ne visitez pas Bangkok sans aller prendre au moins un verre sur un rooftop! Une visite à Bangkok n'est pas complète sans consacrer une journée à la visite des temples, sans une visite sur Kao San Road et sans visiter... Bangkok poutine de Bruno Blanchet! Pour les plus aventureux, allez faire un tour dans un des redlights pendant la nuit, c'est vraiment une expérience divertisante et dépaysante! (Soi Cowboy, l'un des redlight de la ville. Près du Marriott Sukhumvit) (Bucket Drink sur Kao San Road) (Bangkok Poutine, le restaurant de Bruno Blanchet) (Tilac, le fameux bar dans Hangover. Situé dans Soi Cowboy) Au retour de Thailande, nous restons une journée à Los Angeles. Nous sommes épuisés, mais nous allons quand même à Manhattan Beach. C'était ma première visite à cet endroit et j'ai bien apprécié. Nous dormons au Aloft près de l'aéroport car nous partons très tôt pour San Francisco. À San Francisco on a choisi le Hilton Parc 55 près de Union Square. Ce n'est assurément pas le meilleur Hilton que j'ai visité. C'est correct, sans plus. Les avantages du statut gold sont très limités, on nous offre 60$ de crédit au total. Nous allons donc déjeuner au très ordinaire et hors de prix buffet de l'hôtel pour un prix d'environ 90$. Même avec le crédit, je ne suis pas certain que le déjeuner pouvait valoir 30USD à 3... c'est pour dire. Nous avons une chambre au 26e étage avec une baie window. L'emplacement est bien, mais un peu loin du centre touristique. Malheureusement nous avons été forcé de prendre l'autobus plutôt que les câble car pendant tout notre séjour car ils avaient fermés ceux-ci à cause des feux de forêt et de la pollution en ville. Je dois dire que c'était vraiment exagéré et que nous n'avons pas été incommodé du tout par la moindre trace de fumée. Je crois qu'il y avait une panique généralisée en ville à ce sujet, lors de notre visite, le pire était passé mais la panique était encore présente. Le plus grand avantage de notre hôtel était sa proximité avec le bar Mikkeller. Pour un amateur de craft beer comme moi c'est le paradis! (La vue de notre chambre, ce n'est pas de la fumée mais le fameux brouillard de San Francisco) (Le Mikkeller, à 2 minutes de l'hôtel) Au retour nous allons évidemment au salon Centurion pour profiter de la dégustation de vin gratuite. Le lounge est vraiment plein et la qualité de la nourriture correcte. J'avais de grandes attentes pour ce lounge, je dois avouer que son seul avantage par rapport à d'autres salons est la qualité de l'alcool! Après quelques verres, je suis prêt à dormir quelques heures sur notre red eyed flight jusqu'à Toronto! À Toronto nous avons été au salon plaza domestique, c'est à mon avis le pire salon priority pass que j'ai vu. C'était petit, sale et dans un sous sol. La nourriture était vraiment très ordinaire. Si vous avez une autre option, allez dans un autre lounge! À Montréal on profite du salon Air Canada( grâce à la carte TD Aéroplan de ma conjointe cette fois). Les avantages utilisés lors de ce voyage: ÉNORME erreur de prix, 2000USD de billets d'avion sur Hong Kong Airlines (2700CAD environ). Valeur estimée de 15000$ au minimum 75k aéroplan et 625$, 3 billets jusqu'à LAX et SFO 25k points RBC, 250$ de crédit au Ao Nang Cliff Beach resort Statut Gold Hilton (déjeuners et upgrades) 70k points Marriott et statut gold, 5 nuits gratuites dans une chambre exceptionnelle Accès à de nombreux lounges grâce à la carte platine et aux cartes TD aéroplan.
  46. 1 point
    Je trouve qu'il est difficile de se retrouver à travers les caractéristiques des "Brand" des différents programmes (Bonvoy, Hilton, Radisson, BestWestern). J'ai donc fait un fichier Excel avec certaines des caractéristiques pour être capable de filtrer selon nos besoins. Ceci est une version beta, vous pouvez le reprendre et republier une version avec des corrections ou de nouvelles caractéristiques comme qui est le public du « brand » (famille avec enfants, voyage d’affaire, escapade, …). Légende : Programme : le programme de fidélité qui s'attache à l’hôtel Remarque : pour certain comme WordHotels pour BestWestern ils ne sont pas encore dans le programme de fidélité « Brand » : La chaine d’hôtel Classification : la classification du « Brand » Référence: https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_chained-brand_hotels Politique de déjeuner : est ce que le déjeuner est inclus sous certaines conditions Inclus : toujours inclus Hhonors Gold : inclus pour 2 personnes à partir du statut Hhonors Gold Bonvoy Platinum : inclus pour 2 personnes à partir du statut Bonvoy Platinum Radisson Platinum : inclus pour 2 personnes à partir du statut Radisson Platinum Bonvoy Platinum (10$/personne) : rabais de 10$ par personne à partir du statut Bonvoy Platinum Politique de 5 @ 7 : est ce que l’hôtel a une politique de « Evening Reception » Caractéristiques des chambres : est-ce la caractéristique du « Brand » est de n’avoir que des suites / appartements À noter pour terminer que ce sont des principes directeurs mais que chaque Hotel doit répondre à son milieu. Certains hôtels vont avoir le déjeuner Inclus alors que ce n’est pas Standard pour le « Brand » et d’un autre coté les lois locales vont empêcher de servir gratuitement de l’alcool (C'est pour cela que le Embassy suite de Boston n'a pas de 5 @ 7 ) Caracteristiques Hotels.xlsx
  47. 1 point
    Découvrez sur milesopedia le reportage-photos de @lyvez sur cet hôtel incroyable ! https://milesopedia.com/reportages/hotels-avis/mystique-luxury-collection-santorini/ Voici le témoignage tel qu'il m'a été envoyé par Lynda (toutes ses photos sont sur le site): Hôtel Mystique, a Luxury Collection Resort, Oía, Santorini, Septembre 2019. Le plus bel hôtel de ma vie (et le plus cher) que je n’aurai pas pu m’offrir sans les bons conseils de Jean-Maximilien et du groupe Milesopedia. Il est d’architecture dite troglodytique – c’est à dire qu’il est creusé dans la roche et donc, vraiment impressionnant. Nous avons eu la chance de réserver pour 2 nuits en février dernier (catégorie 6 pour un total de 120 000 pts) juste avant les ajustements et ajout d’une nouvelle grille de points en mars. Il est maintenant de catégorie 8. Nous avons été reçus par Rafail à la réception qui a fait l’effort de nous accueillir et expliquer le site en français pour ensuite nous amener à notre chambre et nous présenter les fonctionnalités. Plutôt chouette. J’avais bien sûr fait une demande de upgrade avant notre arrivée en soulignant notre statut Gold et notre 20e anniversaire de mariage. Le charmant Rafail m’explique qu’il n’a pas de chambre avec jacuzzi à m’offrir, mais il m’assure que notre chambre est vraiment agréable et qu’elle dispose d’une grande bay window dont seulement 5 chambres du complexe disposent sur 42. Il nous offre, alors en compensation, les petits déjeuners à la carte pour les 2 matins, ce que je trouve formidable. On peut prendre tout ce que l’on veut incluant le champagne. Wow, c’est déjà au-delà de mes espérances! Finalement, notre chambre # 26 est fort bien située, dans le secteur plus bas du complexe, très intime et directement en face de la caldera (impossible d’avoir une plus belle vue), c’est à couper le souffle.... on ne s’en remet pas encore tout à fait. Le balcon complète à merveille cet emplacement de rêve. Mis à part qu’il faut toujours monter ou descendre les marches (pas un réel un problème à moins d’avoir un handicap physique), cet hôtel est plus que magnifique. Heureusement, les garçons s’occupent de nos valises dès l’arrivée, sinon, ce serait périlleux. La très belle piscine et l’emplacement pour le petit déjeuner est tout près de notre chambre. Quelques minutes après notre installation, on reçoit la visite d’un autre garçon avec un magnifique gâteau pour notre anniversaire, une bouteille de Prosecco et des bouchées de saumon fumé. Le lendemain après-midi, un autre cadeau offert, un genre de brownies avec shooter... C’est vraiment très bon et généreux ! Bien sûr, il ne manque rien à cet endroit de rêve et bien que nous n’ayons pas de jacuzzi sur le balcon, nous avons un bain à remous à l’intérieur qui fonctionne très bien (À vrai dire, je préfère vraiment le petit dej au jacuzzi...). Nous décidons donc de bien utiliser au maximum ce complexe unique et de ne pas sortir (ou presque) du site pour une journée pour admirer la beauté spectaculaire du paysage environnant. Tout est magnifique. La ville d’Oía qui est réputée pour son merveilleux coucher de soleil est facilement accessible à quelques minutes de marche. Bien sûr, il y a plusieurs touristes qui s’y trouvent, mais on arrive à bien s’en sortir malgré tout et c’est à voir vraiment! Je serais volontiers restée plus longtemps dans cet endroit idyllique. Ce fut un merveilleux séjour que je ne pourrai jamais oublier. Si vous avez beaucoup de points Bonvoy ou si vous voulez vous offrir un séjour inoubliable, le Mystique est un endroit unique que je vous recommande chaudement si vous en avez l’occasion malgré le prix élevé en points. C’est toute une expérience!
  48. 1 point
    Voici un résumé de solutions proposées par les membres de Milesopedia à ceux et celles qui voudraient éviter de payer un stationnement à l'aéroport de Montréal Laisser l'auto dans un quartier où le stationnement est sûrr, gratuit et près du 747 ( Ligne de bus entre YUL et divers arrêts au centre-ville dont les 2 stations de métro Lionel-Groulx et Berri-UQAM) - L'été seulement évidemment Passer la nuit dans un hôtel près de YUL offrant le stationnement et navette. Il y a régulièrement des offres sur Groupon pour le Marriott à l'aéroport de Montréal. Déjeuner et stationnement jusqu'à 14 jours inclus Il semble que le Aloft Montréal ait aussi de bonnes offres (nuitée, déjeuner, stationnement et navette aller-retour à l'aéroport) Finalement, le Courtyard by Marriott Montreal Airport offre aussi des forfaits avec stationnement jusqu'à 14 jours de même que la navette aller-retour (mais pas le déjeuner) En réservant directement sur le site de l'hôtel, ça vous donnera en plus des nuits prime qui vous aideront à atteindre un statut Marriott Bonvoy plus élevé Location d'une voiture et la déposer à l'aéroport. Parfois, la location d'une voiture pour 24h n'est pas très dispendieux Prendre le train et descendre à l'arrêt Montréal Trudeau Airport. Une navette aller-retour vers/de l'aéroport est gratuite. Et es mardis, il y a toujours des rabais. Ça vaut la peine de vérifier car cette option peut être plus économique que l'essence aller-retour pour se rendre à l'aéroport, la nuit à l'hôtel, le stationnement, etc... De plus, les membres CAA ou certaines organisations professionnelles/syndicats offrent des codes promo (habituellement non applicables sur le tarif le moins cher - Évasion) Les gens de Sherbrooke peuvent prendre l'aéronavette Pour ceux et celles qui détiennent la carte Mastercard World Elite de la Banque Nationale, cette carte rembourser jusqu'à 250$ par année CIVILE en frais de voyage dont 100$ pour le stationnement. Aéroport et Park n' Fly sont éligibles. Ne pas oublier de faire la réclamation à l'intérieur de 60 jours. Et c'est par ici pour le lien: https://www.remboursementsvoyagebnc.ca/ La Mastercard World Elite de la HSBC offre aussi un crédit annuel de 100$ applicable sur des dépenses de voyage. Et la catégorie voyage semble très large... Ce crédit pourrait facilement s'appliquer sur une dépense de stationnement ou d'hôtel où la voiture aurait été laissée. Amigo Express qui est un service de covoiturage. Alors voilà! N'hésitez pas à ajouter vos solutions afin d'aider toute la communauté Milesopedia
  49. 1 point
    Petit cadeau (parfait pour le bas de Noël!), je vous présente le/la SPORK: Nous avons acheté deux avant notre voyage et elles nous ont grandement servi. À l'aéroport, à l'hôtel, en train, même en randonnée pour la journée. Elles ont un côté fourchette, un côté cuillère et même un petit couteau sur le côté. Légères et facilement lavables, elles sont réutilisables (donc écologiques jusqu'à un certain point, c'est du plastique, je sais). Pour 4$ (chez Atmosphère), on n'a vraiment pas été déçus!
This leaderboard is set to Toronto/GMT-05:00
×
×
  • Create New...