Jump to content
  • Sign Up

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 01/18/2020 in all areas

  1. 6 points
    Fin de séjour à Bali Notre semaine fut plutôt calme. Nous étions du côté d'Ubud pour rappel la semaine passée. Nous avons rejoint Kuta, en passant par la plage de Pantai Purnama afin d’y apercevoir le sable noir scintiller au soleil. Nous avons continué notre route vers Sanur, une petite station balnéaire, plus calme que Kuta. On y retrouve des cafés, restaurants sur une promenade balisée le long de la plage et divers stands pour vous vendre des activités de plongée par exemple. Certaines personnes tentaient la baignade au milieu des bateaux, d’autres se prélassaient au soleil. Plus une ville d’étape finalement, je n’ai pas été conquise plus que cela, contente de ne pas y séjourner. Toutefois la balade est agréable et l'on peut trouver de bons petits restaurants ou bars. Nous avons apprécié retourner sur Kuta / Seminyak lors de nos deux dernières nuits à Bali. L’occasion pour nous de faire garder un soir les enfants, afin de retourner voir la plage à marée basse ... ... et d’enfiler des casques de réalité virtuelle ! Une activité originale qui nous a changé les idées et nous a bien fait transpirer mine de rien ! Les enfants ont profité eux aussi de leur côté : Afin de faire des reportages-photos et de vous présenter une diversité de choix lors d’un futur voyage à Bali, nous avons séjourné dans de nombreux hôtels Marriott de l’île ainsi qu’un Best Western. Nos Hébergements de la semaine à Bali The Westin à Ubud Un hôtel tout récent, qui a ouvert ses portes il n’y a que quelques semaines! L’hôtel est très beau et tout est fait pour que vous ayez vue sur la forêt attenante. Le choix des matériaux, des décorations est intéressant mais on sent que les employés cherchent encore leur place. L’hôtel tente de savoir où se positionner. En fait la moitié des chambres sont disponibles, le reste est encore en travaux. Points « + » : une magnifique piscine, un Kid’s Club avec sa propre piscine, la nourriture vegan excellente (un Chef occidental veille à ce que tout soit parfait autant au bar de la piscine qu’au restaurant principal) et les cocktails étaient très bons. La suite que nous avons eu était superbe et parfaite pour une famille, ce qui peut être difficile lorsqu’on choisi un hôtel sur Bali ! Vous pouvez même faire une balade dans la forêt qui fait face et observer quelques rizières. Points « - » : le Chef ne fut pas des plus souriants avec nous tout au long de notre séjour, certainement parce que nous prenions des photos, mais j’ai trouvé ça malaisant ; les employés ont parfois été mêlés dans les factures. Notre chambre n’était pas assez insonorisée, ce qui peut être dérangeant la nuit car on entend la route. Hôtel Sthala Tribute collection Un bel hôtel très authentique de par sa décoration et qui se rapproche du Westin de par son côté nature. En effet, vous aurez ici aussi une vue sur la forêt toutefois pas aussi belle que le premier je trouve, mais très calme. Il possède 2 piscines, une ayant vue sur la forêt et l'autre isolée, à l'avant de l'hôtel. Le personnel était attentif, plus que gentil avec les enfants et la chambre très confortable. Une ballade est possible depuis l’hôtel vers la forêt. Un shuttle est mis à disposition pour vous permettre de visiter Ubud et profiter des différentes attractions de l’île. Les balançoires du bar restaurant étaient originales même si pas des plus confortables pour manger. Enfin à noter, pas de Kid’s Club (et oui un essentiel pour le bonheur de notre fille!), toutefois la salle était en préparation pour les prochains mois. À suivre! Hôtel Fairfield Legian - Kuta Un petit hôtel que nous avons beaucoup aimé. Nous y serions bien restés une nuit de plus mais l’hôtel était plein le lendemain. Pourtant nous n’avons pas eu l’impression d’être les uns sur les autres. Points « + » : une très belle piscine avec un coin pataugeoire pour les enfants très sympathique. Une chambre qui donnait sur la piscine directement, sans face à face avec d’autres chambres. Points « - » : s'il faut en citer un, ce serait que cet hôtel n’est pas complètement central. Hôtel The Stones - Kuta Nous nous sommes rabattus sur The Stones, intrigués par ce que cet hôtel avait à offrir et faisant partie des hôtels Autograph Collection. Points « + » : Un Kids Club est disponible et l’hôtel propose des baby-sitters si l’on veut pour les moins de 4 ans et les soirs. L’hôtel possède une très belle piscine avec un espace pouvant convenir aux enfants. Le soir, un groupe jouait au bar de la piscine. L’hôtel est très central puisqu’en quelques minutes à pieds, nous étions à la plage de Kuta et proche du grand centre commercial. Côté chambre, nous avions notre propre piscine. Par contre pour conserver son intimité, il faut fermer le rideau. Les chambres aux étages supérieurs avaient des baignoires spa. Nous partions le lendemain en fin de matinée, nous aurions aimé en profiter plus longtemps ! Points « - » : je n’en ai pas vraiment. Je dirais que le Kids Club ne semblait pas avoir autant de jeux que les autres visités. Les enfants demandaient vite à regarder un film. Enfin l’hôtel est très beau mais j’aurais aimé voir plus de détails en rapport avec la pierre coté design au vu de son nom. J’ai du mal comprendre le fil conducteur concernant le design de cet hôtel. Mon ressenti - À prendre ou à laisser Bali est une île très belle de par ses paysages, sa population et sa culture, qui attire bon nombre de touristes. Bien sûr nous n’avons pas tout visité et cela mériterait un autre voyage beaucoup plus long pour se faire une idée plus précise. Mais à mon sens, sincèrement, Bali est sur-idéalisée vue de l’étranger. J’ai vu de bien plus belles plages en Afrique du Sud, en France ou aux États Unis par exemple. Les rizières sont magnifiques mais on en trouve dans d’autres pays de l’Asie du Sud Est. Bali a un air de Thaïlande ou Vietnam avec ses fils électriques non enterrés, ses scooters même si l’on ne retrouve pas de Tuk-Tuk. Alors qu’ai-je donc aimé de cette île ? Ses dédales de temples, murs, statues ou maisons construites à partir de pierres noires volcaniques, décorés parfois de belles dorures. Ses habitants et leur culture, principalement. Ce sont des gens bons, serviables, altruistes, généreux qui ont beaucoup à nous apprendre, dédiés à servir leurs divinités, à respecter les uns les autres. Une île à l’âme belle et touchante. Les Balinais que vous rencontrerez, vous demanderont toujours d’où vous venez, depuis combien de temps vous êtes ici, combien de temps vous restez et si vous êtes intéressés par un chauffeur ou un guide même si c’est toujours avec le sourire et plusieurs fois par jour: cela peut être un peu harassant. Les activités ne manquent pas, il y a de quoi faire sur l’île, même si certaines sont devenues très (trop) touristiques et entraînent un trafic dense. Des bus touristiques circulent même sur certains tronçons, chose que je trouve absurde au vu des rues étroites. Je n’imagine pas en saison sèche ce que cela doit être ! Dans les rizières, Alexandra me demandait pourquoi des bouteilles vides ou encore des contenants en cartons de jus, plastiques, etc se retrouvaient dans les caniveaux. Nous avons retrouvé la même chose sur certaines plages. La pollution est malheureusement un problème à certains endroits. J’espère que l’Île saura faire face à cette pollution et conserver son âme face au tourisme. Finalement l’île propose une tonne d’hôtels et la firme Marriott est bien installée avec ses hôtels. Si vous êtes en famille, au sud, on vous conseillera de privilégier le Renaissance d’Uluwatu tout récent. A Kuta notre choix s’arrêterait au Fairfield et du côté d’Ubud, le Élément. En couple, The Laguna au Sud, The Stones à Kuta et le Westin à Ubud pour sa très belle piscine ou sinon le Sthala pour son côté authentique. Vol Denpasar - Brisbane Nous avons rendu la voiture directement au terminal au dépose-minute. Plutôt pratique ! Nous accepterons les services d’un Balinais pour nous aider avec les valises jusqu’au comptoir d’enregistrement. Le vol de 5h30 s’est plutôt bien fait en économie - et au fond de l'avion - même si j’avoue qu’il était plutôt bruyant. Le service des hôtesses était courtois sans plus. L’accès aux films de nos écrans et autres choix étaient tous payants, autant dire que nous nous sommes rabattus sur les iPad pour les enfants. Une certaine anxiété était palpable de l’enregistrement jusqu’à notre arrivée à l’hôtel de Brisbane concernant la crise sur le Coronavirus, autant dire qu’on était content de sortir de la zone, de nombreux passagers portaient des masques comme la personne furtivement captée sur cette photo: Hôtel Four Points Nous n’y sommes restés que pour la nuit mais c’est un hôtel peu coûteux, propre et moderne, très bien situé, parfait pour un court séjour ! Même si la chambre était quelque peu petite, tous les indispensables étaient présents. Hôtel The Westin À la porte du Four Points! En effet quelques mètres les séparent. Le service étaient d’un niveau plus élevé. L’hôtel nous a upgradé dans une très jolie suite avec lit king. Des bâtiments étaient en construction sur la rue d’en face mais nous n’avons pas été dérangés, l’insonorisation étant très bonne. Par contre, une fois à la piscine, il en était autrement. Le bruit était bien présent. Serviettes et transats étaient en nombre. La température bonne et j’ai même pu jouer une bonne heure avec un jeu de puissance 4 avec les enfants ! Notre statut nous donnait l’accès au lounge de l’hôtel, accessible jusqu’à 18h avec les enfants. Les entrées et plats servis étaient délicieux et travaillés, fruits, yaourts et fromages venaient compléter le tout. Découverte de Brisbane La ville peut se découvrir en aussi peu que 24h. Nous avons choisi de prendre la navette fluviale gratuite CityHopper qui dessert plusieurs arrêts entre les deux rives. Un bon moyen de se rendre à South Bank par exemple ou encore au centre ville par le Quai Nord, où nous sommes descendus. Sur la place Reddacliff se tient un Casino Hôtel installé dans l’ancienne Trésorerie ainsi que la bibliothèque publique de la ville. Nous apercevrons le City Hall par la suite, et prendrons la rue Queen, l’agréable artère commerçante de la ville. Le jardin botanique vaut le détour aussi de par ses agencements floraux et est équipé d’un grand parc pour les enfants : Alexandra et Arthur ont adoré s’y amuser et y observer des espèces d’oiseaux typiques d’ici, des Ibis ! Nous avons pris la route pour Noosa hier, situé à environ 2h de route de Brisbane afin d’y respirer le bon air marin et y admirer de superbes plages ... peut être y apercevrons-nous des dauphins, on l’espère ! N’hésitez pas si vous avez des questions sur notre circuit. Bonne fin de semaine à tous !
  2. 6 points
    Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories! Semaine 6 Vol Siem Reap - Kuala Lumpur Après un bon repos à notre hôtel Courtyard de Siem Reap, nous quitterons de bonne heure pour notre vol. Jean-Maximilien en profitera pour visiter le salon Premium Plaza de l’aéroport avant notre vol rapide de 2h15. Descendus de l’avion, nous nous dépêcherons d’atteindre la douane, où là, surprise, nous en aurons pour 45 belles minutes avec Arthur endormis dans nos bras à attendre pour présenter nos passeports. Autant dire que ce n’était pas une partie de plaisir. Pour rejoindre le centre de KL, nous prendrons le taxi pour nous rendre à notre hôtel (45 min de route) et pourrons observer déjà la multitude de gratte-ciels ou constructions en cours avant d’arriver à bon port. L’hôtel W Arrivés au W, nous avons été accueillis avec le sourire. Le personnel s’amusera avec les enfants tout en restant très professionnel et en nous aidant avec nos valises. Le Hall a été décoré pour le nouvel an chinois. L’hôtel nous a impressionné de par son design contemporain si ce n’est futuriste et ses grands espaces modernes. L’hôtel a l’avantage d’être situé à côté des Tours Petronas, le quartier vivant de Kuala Lumpur finalement. Grâce à notre statut Titanium et entretien par chat avant notre arrivée, Jean-Maximilien a une nouvelle fois réussi à obtenir une suite pour la famille. La suite était confortable avec des fauteuils designs et coussins colorés ; et tous ses miroirs donnaient une impression de grandeur. (Elle faisait tout de même près de 1300 p2). Le lit King était moelleux (comme si nous étions sur un nuage) et la salle de bain immense. La piscine a une vue imprenable sur les Tours Petronas. La concierge de l’hôtel, Sirine, une francophone stagiaire nous fera même une très belle surprise pour moi et Jean-Maximilien, touchante et fort appréciée, à notre retour en chambre, après nous avoir trouvé une nounou pour la soirée (New York et 2001 étant 2 choses importantes pour nous) ! L’hôtel St. Regis Après 2 nuits au W, nous avons décidé d’essayer le St. Régis. Jean-Maximilien a réussi à dégoter un excellent tarif de 150$ pour cet hôtel qui se vend habituellement le double. Il réitérera sa demande à l’hôtel, à savoir, obtenir un upgrade et l’obtiendra à nouveau par force de négociation (il publiera un article sur l'art de la négociation prochainement). A savoir : plusieurs étages possèdent 4 suites d’angle. Les derniers étages de l’hôtel sont réservés aux résidences. Une hall d’entrée plutôt étroit comparé à d’autres hôtels que nous avons pu voir, au style très classique chic, magnifiquement décoré, avec ses centres de fleurs, marbre au sol et tableaux immenses de joueurs de Polo en arrière des comptoirs. Rien n’est laissé au hasard. Comme le W, le St. Régis a fait honneur aux célébrations de la nouvelle année chinoise en proposant un buffet de douceurs et confiseries chinoises à acheter ou des compositions de fleurs ou lustres superbes dans le hall. À nouveau, nous recevrons un service hors pair lors de notre arrivée par le personnel qui sera une fois de plus, attentionné envers nos enfants. Une des employés, voyant nos enfants, leur confectionnera des petits rats en origamis, rentrant dans l’année du rat d’ici peu ! Certains membres de l’équipe étaient d’une gentillesse extrême, dont Sally par exemple : apprenant que nous irions peut être à Penang, et originaire de cette ville, elle nous a fait parvenir le soir même à notre chambre une enveloppe proposant une liste complète de tous les points d’interêt à y voir ! À notre départ, ma fille ayant fait tomber son gâteau en jouant, Sally a tenu à lui préparer une belle boîte remplie de gâteaux lors de notre Check Out ! Un service extraordinaire, tout au long, même si court, qui m’a fait chaud en cœur avec nos enfants. Concernant la suite, les couloirs pour s’y rendre étaient spacieux. Notre suite était sublime et immense. La vue donnait sur les piscines et les alentours. La très belle chambre était accompagnée d’un grand dressing où les enfants dormiront même (derrière les portes du miroir de la chambre) ! Nous avions même une salle de massage pour nous ! En me baladant dans les couloirs de l'hôtel avec les enfants, nous avons eu l'agréable surprise de tomber sur une salle, The Gallery, pour l'organisation des réceptions. Je n’en dirais pas plus car pourrais détailler longuement chaque hôtel mais si vous êtes de passage à KL, ces 2 hôtels sont merveilleux et nous nous les recommandons fortement. Jean-Maximilien écrira ses reviews bien sûr en détail sur le site mais nous avons été surpris par ceux-ci. Ville de Kuala Lumpur Au programme, nous nous sommes rendus au pieds des Tours Petronas et son centre commercial plusieurs fois. Des tours jumelles à la structure impressionnante, belles de jours comme de nuit, avec un quartier actif l’entourant. Nous avons découvert l’IMMENSE parc de jeux (des dizaines de structures) pour les enfants aux alentours. De quoi y perdre vraiment ses enfants !! Nous avons visité les fameuses Batu Caves, situées à 20 minutes de route du centre. Coût : 10$ Grab A/R Une chaleur un peu étouffante mais supportable. Alexandra nous surprendra à monter toutes les marches (et il y en a !!). Nous observerons une cérémonie d'offrandes. De nombreux touristes se sont fait voler de la nourriture sous nos yeux pendant notre ascension. Petite anecdote, Arthur voulant s’approcher un peu trop près de l’un d’entre eux, celui-ci lui a attrapé les jambes. Jean-Maximilien l’a éloigné rapidement, et nos enfants ne s'en seront plus approchés! Notre Grab nous indiquera que différentes cascades d’eaux sont dans les environs mais nous préférerons rentrer à l’hôtel nous reposer, les enfants ayant très bien montés les marches ! Notre concierge au W, nous ayant trouvé une Babysitter, nous avons pu nous détendre au bar de l'hôtel pour profiter de notre avantage Titanium (alcool et bouchées gratuits) : Nous avons aussi pu essayer le restaurant OpenHouse. Une cuisine locale délicieuse qui nous aura fait découvrir de belles saveurs. Nous avons pris le menu 4 services. On vous le recommande ! Enfin nous avons fait un passage dans le quartier Little India. Petit mais très sympathique avec ces jolies boutiques de sarrau, bijoux et marchés. Des fleurs ont été peinturées sur les trottoirs à priori la veille (Kolams). Les hindous célébraient ce jour là une fête, Pongal, et pour l’occasion, plusieurs d’entre eux s’unissaient pour préparer de la nourriture à même dans la rue, proche des Kolams, et en proposaient à tous les passants avec les moyens du bord après une cérémonie d’offrande au soleil et au dieu ! Le plat préparé, était du riz gluant cuit dans du sucre roux et du lait, des poix chiches et autres aliments. Etant conviés, nous nous prendrons même à partager un repas avec eux, une générosité et gentillesse de ces gens que nous n’oublierons pas ! Vol Kuala Lumpur - Denpasar Une des raisons pour lesquelles nous avons choisi l’hôtel St. Régis est sa proximité avec la gare centrale, très pratique et rapide d’accès. C’est pourquoi beaucoup d’hommes d’affaires choisissent cet hôtel. L’hôtel propose un shuttle qui vous y conduit directement. Arrivés à la gare, une fois les billets en poche, nous en avons eu pour une trentaine de minutes en train. Une fois à l’aéroport, la situation se complique : tous les bagages des passagers sont pesés par les hôtesses d’Air Asia. 7kg par personne étant autorisés et dépassant le poids, nous serons forcés d’enregistrer une de nos valises. Le passage à la douane sera long à nouveau, une longue file d’attente pour présenter nos passeports. Après avoir parcouru les longs couloirs de l’aéroport, nous sommes arrivés à une nouvelle porte de sécurité situé avant notre porte d’embarquement. Nous serons contents de nous assoir enfin dans notre avion. Notre destination : Bali ! Vol Kuala Lumpur - Denpasar Un vol qui se fera sans trop d’encombre avec les enfants. La fatigue se fera tout de même sentir à l’arrivée, Alexandra commençant à ne plus écouter. Heureusement, une file pour la douane était dédiée aux familles ayant des enfants de moins de 5 ans ou seniors de 65 ans et plus. Nous prendrons un Grab rapidement afin de nous rendre à l’hôtel The Laguna. Hôtel The Laguna L’hôtel présentait une entrée en long, ouverte avec un superbe chandelier central. Avant d’y entrer, les valises seront vérifiées par scanner et un membre du personnel fera tinter le gong pour signaler notre présence à la sécurité. Nous avons obtenu un surclassement, la chambre aura un accès direct à la piscine. Nous dormirons serrés tous les 4 pour cette nuit là Nos valises seront prises en charge et pendant l’enregistrement, je ferais une (longue) balade découverte avec les enfants. L’hôtel était splendide, alternant entre piscines et lagons, arbres aux fleurs tropicales. Un avant goût de ce qu’est Bali ! Comme cet hôtel ne possédait pas de Kids Club, nous avons décidé de n’y rester qu’une nuit. Toutefois avec le late check out nous en avons bien profité. Hotel The Westin Le lendemain, découverte du Westin qui se situe à 100 mètres et quel hall magnifique ! Cette fois-ci c’est en largeur avec des plafonds hauts, en bois tropical. Le design et le service est à nouveau soigné, l’hôtel est d’une taille supérieure aussi, c’est à s’y perdre. Une fois la chambre visitée, nous avons filé au Kids Club. Une aire extérieure très agréable pour les enfants et 2 salles, une pour les 0 à 4 ans et l'autre à partir de 4 ans plutôt. Les enfants étaient tellement ravis que nous les avons laissés jusqu’à 21h, une soirée spéciale pour que les parents puissent se détendre. Arthur étant encore petit, nous avons fait appel à une baby-sitter de l’hôtel pour le faire garder, qui saura très bien s’en occuper et reviendra les jours suivants pour nous aider (coût de 5$ /h) ! Au programme, 3 jours à cet hôtel afin que les enfants profitent des activités leur étant dédiées pendant que papa maman travaillent ou se détendent un peu au Spa de l’hôtel, un certificat nous ayant été remis à notre arrivée. (Pour note, je n'ai pas trouvé le Spa si sensationnel). Nous avons pu aussi déguster en après midi un thé accompagné de scones, petits sandwichs et pâtisseries grâce au statut Titanium gratuitement. Pour comparer avec l’hôtel, The Laguna qui est la porte à côté, j’ai préféré le premier. Bien que The Westin ait le Kids Club, et qu'il y ait plusieurs attentions portées aux enfants (cahier, gourdes, petits déjeuner spécial)... les piscines et les lagons du The Laguna sont géniales et il y en a pleins ! Les chambres, les parties communes ou encore la décoration du Westin sont belles mais pas autant à mon sens que les aménagements du premier. Le fait qu’un centre de conventions soit à côté doit y jouer, car il y a plus de monde. Nous resterons plus d'une dizaine de jours sur Bali alors ne manquez pas nos visites sur l’île ! Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories!
  3. 5 points
    Notre semaine fut assez intense puisque nous voulions parcourir l’île du Sud au plus possible pour maximiser notre temps sur place et avons roulé de ce fait de 3 à 5 heures par jour environ. Bien sûr nous avons fait des choix, ne pouvant tout voir. Mis à part les beautés de l'île, nous avons été à beaucoup de parcs de jeux, afin de récompenser les enfants au maximum. Les enfants ont tenu le rythme et nous ont beaucoup surpris, je vous raconte tout cela en photos, si vous souhaitez des détails, demandez-moi ! La ville de Christchurch et ses environs En début de semaine, nous avons terminé notre visite de Christchurch par une balade sur Regent Street, une rue citée comme une des plus jolies de NZ avec une pause repas au restaurant Casa Publica. Enfin les enfants se sont plus que régalés au Margaret Mahy Family Playground. Il faut dire que ce parc est assez exceptionnel ! Nous avons pris la route pour découvrir la côte aux environs de Sumner. Une plage étendue où se donnent rendez-vous les surfeurs aussi. Un simple marché local est présent chaque fin de semaine et paraissait très convivial. A l’extrémité de la plage, un parc pour enfants bien complet. Il faut dire que les parcs sont excellents en Nouvelle-Zélande si je compare à chez nous. De multiples jeux sont disponibles. Ils présentent tous des zones d’eau ou pour certains une piscine et des toilettes ! Nous avons poursuivi notre route vers Littleton, et avons pu apercevoir un panorama splendide par la route scénique ! Une eau bleu claire avec des montagnes dorées. Littleton était mignonne mais petite, une simple rue commerçante. Nous n’aurons pas le temps de descendre jusqu’à Akaroa et préférerons avancer pour trouver de quoi nous restaurer en chemin, et trouverons une fois encore de quoi faire plaisir aux enfants en terme de jeux, au soleil et dans un jardin. En cours de route, les paysages sont à la fois simples, variés et beaux. Nous verrons beaucoup de champs dorés, des moutons, des falaises et des plages. Notre point d’arrivée étant Blenheim et afin de limiter les kilomètres avec les enfants, nous avons sauté Hanmer Springs où plusieurs sources chaudes naturelles se trouvaient mais ferons plusieurs arrêts avant Kaikoura. Kaikoura Une petite ville de passage qui est réputée pour ses excursions en bateaux afin d’aller voir les dauphins et les baleines. Pas de bateau pour nous, on se régalera à observer plusieurs fois les dauphins le long de la côte ainsi que des lions de mer et prendrons de la hauteur afin de profiter du merveilleux panorama sur les hauteurs du centre. Blenheim Une ville plus petite dont la population est nettement plus âgée que Christchurch. On comprend vite pourquoi. Le Nord reçoit beaucoup de soleil à l’année et la région de Marlborough compte une trentaine de vignobles, de quoi bien profiter donc ! La ville y est reposante, très fleurie et présente un petit centre animé. Nous visiterons le Parc Pollak, vraiment très agréable et très reposant qui présente des activités pour tous âges : un golf, un parc de jeux, des terrains de tennis ou encore de croquet ! Ses jardins fleuris sont magnifiques et l’on peut se balader le long d’un cours d’eau où viennent les canards. Nous testerons les vins de 2 vignobles. Tout d’abord ceux de Cloudy Bay. Installés dans le jardin, nous apprécierons nos verres de sauvignon blanc. Un domaine qui fait moins authentique, et très moderne (c'est le domaine le plus connu et détenu par LVMH). Nous poursuivrons notre dégustation avec un plateau de 7 vins pour deux (bien suffisant, la route nous attendant), au vignoble familial de Forrest (10$ !) d’où nous repartirons avec une petite bouteille, ayant apprécié les lieux et l’accueil chaleureux de notre hôtesse. Picton Les ferrys embarquent les passagers à Wellington pour les déposer à Picton, une ville portuaire paisible avec des paysages montagneux en arrière-plan. Les enfants profiteront une fois encore du joli parc pour se dégourdir les jambes et se rafraîchir. Les fermes laitières se faisaient suite. Difficile de résister à l’envie de photographier quelques vaches. La route sinueuse menant à Nelson, ne sera pas des plus faciles. Toutefois nous passerons de belles forêts bien vertes, au son des cigales. A notre arrivée à Nelson, nous ferons un petit détour au centre, animé et sympathique, avant d’atteindre notre Airbnb. Malheureusement, je n’ai pas pensé à faire de photos du centre pensant que nous y reviendrons mais Jean-Maximilien et moi ayant beaucoup de travail les jours suivants, nous n’avons pu y retourner. Dommage. quelques photos de la plage principale, Tahunanui et son parc de jeu : Le parc et la côte Abel Tasman Le Parc National Abel Tasman n’est pas accessible en voiture. Nous avons donc choisi de faire une croisière en bateau taxi avec la compagnie Wilsons 67$ par personne (enfant - 5 ans gratuit) qui fait des stops tout au long de la côte. Après quelques arrêt touristiques, le bateau nous arrêtera à la plage Anchorage. Nous souhaitions de là, faire le trek menant à la plage Te Pukatea et si possible le point de vue de Pitt Head. C’est à ce moment là que l’on se rend à nouveau compte de nos limites avec les enfants, Alexandra refusant de marcher à la descente du bateau. Nous réussirons, après un bon moment de négociation, à la décider finalement de faire la balade jusqu’à la plage de Te Pukatea. Notre balade nous fera dire que nous aurions peut-être dû rester sur la plage principale qui était finalement plus jolie et sympathique à notre goût. Mais cette petite randonnée aura eu le mérite de tester les enfants et les entrainer aux prochaines. Petit aparté. Au cours du voyage, nous avançons toujours au rythme de nos enfants, avec comme carotte, un parc de jeu. Il faut dire que nos enfants ont tendance à rechigner à la moindre petite balade que nous proposons (à peine le pied posé des fois, alors qu'il en est tout autre quand ils savent qu’un parc de jeux les attend). Il est parfois frustrant de rater de magnifiques balades ou de les faire dans les cris et les pleurs. Nous savons qu’ils sont encore jeunes. Enfin, ils auront vu et participé tout de même à d’autres activités ce qui nous réconforte malgré tout, espérons que d’ici quelques années les choses évolueront. Nous tentons de leur ouvrir les yeux, de les aider à être plus observateurs, à ressentir, ou encore à écouter la nature. Greymouth En route, nous retrouverons les paysages qui nous plaisaient du début : ces montagnes et ses champs dorés pour ensuite nous enfoncer progressivement dans une immense forêt verdoyante. Peu d’arrêts possibles, nous en ferons un à Murchison, seule ville rencontrée pour une pause repas. Pas grand choix de restauration sur les quelques rues d’autant que plusieurs établissements étaient fermés. On profitera du réseau et d’un petit parc avant de reprendre la voiture et de faire un petit arrêt en chemin historique. Greymouth est une ville d’étape et cela se ressent. Beaucoup de locations, quelques restaurants, mais le centre fait véritablement penser à une ville fantôme. Peut être étions nous dans les mauvaises heures ? Quand bien même, nous étions régulièrement seuls pendant nos balades sauf au supermarché (ouf!). Arthur's Path Une route qui nous aura beaucoup plu par ses montagnes certaines embrumées d’autres enneigées ; ou encore des lacs où se reflètent les monts ; des formations rocheuses, avant de retrouver les plaines et champs d’agriculteurs où se retrouvent vaches et moutons. Nous avons eu un temps très clément, nous permettant vraiment d’observer ces magnifiques paysages et de faire un beau pique-nique en famille. Les Lacs Tekapo et Pukaki Avant d’arriver sur les lacs, plusieurs petites villes auront été traversées dont celle de Fairlie assez mignonne. L’arrivée sur le lac Tekapo est épatante d’autant avec le beau temps (nous avions des doutes ayant eu beaucoup de nuages et quelques pluies pendant l'ascension). Le lac est en effet bien d’une couleur bleu turquoise, nous trouverons un bel endroit autour du lac pour en profiter en famille et manger nos encas. Le plus bel endroit finalement pour observer le lac dans son ensemble sera de l’observatoire sur le Mont John, la vue y est splendide ! Le lac Pukaki était à 30 minutes de route. Là encore, nous sommes éblouis par ce beau bleu. L’endroit sera beaucoup plus calme que le précédent, rendant les lieux plus silencieux et agréables, moins populaires et touristiques. On savoure l’instant ! Mont Cook Nous souhaitions faire quelques randonnées mais à vrai dire avions des doutes avec les enfants. Cette fois-ci, ils nous surprendront et Alexandra en redemandera ! Nous nous sommes rendus vers le Mont Cook. De là, plusieurs randonnées sont possibles dont des faciles. Nous avons ainsi fait 2 courtes randonnées, une nous permettant d’avoir la vue sur le Lac Tasman. Malheureusement cette journée-là le soleil n’était pas de la partie et la couleur du lac ne ressortait pas autant que la veille. Par la suite, nous marcherons le long de la Hooker track afin d’avoir une vue magnifique sur le Lac Mueller. Une belle journée même si nuageuse qui nous en mettra plein les yeux. Hébergements Les hôtels étant rares pour une famille comme nous (il y a beaucoup plus de choix pour les backpackers ou des chambres pour 2 personnes): nous avons opté pour des AirBnB ou parfois motel et n’avons pas été déçus. Je ne les détaillerais pas tous mais quelques photos des 3 que nous avons bien aimé : un Motel de Blenheim Airbnb Greymouth Airbnb Ashburton Airbnb Twizel Notre rythme était assez intense cette semaine. Nous avons bien hâte de nous poser à Queenstown !
  4. 5 points
    Nous recevons plusieurs questions de façon régulière sur le groupe Facebook concernant l’accès aux salons d’aéroports . Quelles cartes donnent donc quels avantages ? Avec l'aide de @caroline-t et de concert avec @Jean-Maximilien , nous avons décidé de faire un petit tableau pour résumer les questions qui reviennent souvent. Notes : Abonnements Prioritypass/LoungeKey: Certaines cartes offrent des abonnements à PriorityPass ou Loungekey qui viennent (ou pas) avec des passes gratuites par année. Par exemple la Amex - Platine – AeroplanPlus et la HSBC WE donnent les abonnements mais vous devez débourser pour utiliser les lounges. Renouvellement des passes : le renouvellement des passes peut se faire par Année civile (au 1 janvier) ou par année de carte (date anniversaire de la carte). Accès Salon Banque Nationale (YUL) : l’accès aux salons de la banque Nationale peut être obtenu sur présentation de sa carte WE Banque Nationale, d’un Accès LoungeKey ou PriorityPass mais aussi sur présentation d’une carte Amex Platine (perso ou PME). Accès Salon Odyssée Desjardins (YUL) : L’accès est réservé aux clients de Desjardins, certaines cartes offres des passes gratuites. Accès Salon Feuille d'érable : Pour les voyageurs qui ne voyagent pas en classe affaire il est possible d’accéder au salon sous certaines conditions (billet prime obtenu avec des Aeroplan avec certaines cartes TD et CIBC). Accès Salon Amex (Centurion) : dans certain Aéroport Amex a des salons dédiés aux détenteurs de cartes Amex Platine Restaurants Aéroport : dans certain Aéroport, il existe des restaurants ou on peut se nourrir en utilisant nos accès PrioprityPass ou LoungeKey (Montant forfaitaire par repas). Il faut savoir que l’accès PriorityPass des cartes platines ne donne plus accès aux restaurants. Il est aussi à noter que le nombre d’invités va dépendre des conditions du salon mais aussi de la carte utilisée. Exemple pour le Salon Banque Nationale (YUL) : Avec une carte Priority pass ou LoungeKey : c’est le titulaire principal + 7 invités (mais cela va déduire les passes annuelles) + les enfants de moins de 2 ans Avec une carte Banque Nationale WE : c’est le titulaire principal + 1 invité adulte + 2 enfants de moins de 12 ans Avec une carte Amex platine (Perso ou PME) : c’est le titulaire principal + 1 invite adulte + 2 enfants de moins de 21 ans Références Accéder gratuitement aux salons d’aéroport grâce au travel hacking les restaurants d’aéroports accessibles avec Priority Pass Comment accéder aux salons d’aéroports canadiens Téléchargement du fichier Excel : Acces Salon avec Cartes 2020-01.xlsx
  5. 5 points
    Petite introduction Notre semaine fut un peu chamboulée par la météo pluvieuse de la côte Est. Certes la région en avait besoin après les nombreux feux de forêts : nous avons eu lundi des températures allant jusqu’à 38 degrés au Zoo ! Autant dire que nous étions souvent sous les Brumisateurs, et avec nos bouteilles d’eau tout le temps à la main ! A savoir, la côte Est est connue pour recevoir 300 jours de soleil sur l’année ... nous payons peut-être nos 15 jours de beau temps à Bali - en pleine saison des pluies ! Quoi qu’il en soit, les averses étant si importantes (un déluge) - difficile de se promener sur les bords de mer avec les enfants et d’aller voir les points d’intérêts que nous avions notés - que nous avons préféré écourter notre séjour sur la Gold Coast et avancer notre vol pour la Nouvelle-Zélande ! Comme quoi, il est possible de voyager sans avoir tout de prévu ou réservé ! Nous adaptons notre voyage, nos déplacements et nos visites à chaque jour avec les avions, les hôtels, la condition des enfants ! C’est du temps de pris, de l'argent et un peu de stress parfois mais nous fonctionnons plutôt bien ainsi. Après cette introduction, passons à présent aux activités de notre semaine sur la côte Est ! Nos visites sur la côte Est dans la région de Brisbane Noosa Après 2h de route, à traverser à certains moments des forêts, pour avoir une vue sur les monts alentours, nous sommes arrivés sur Noosa et nous sommes installés dans notre Airbnb où nous avons séjourné 3 jours. La ville de Noosa est un peu comme le Cap Cod des habitants de Boston : une destination très prisée par les Australiens et les touristes. Pourquoi ? Parce qu’on s’y sent en vacances avec le chant des grillons, les pins, les eucalyptus ; que les promenades sont romantiques et permettent de se sentir loin du temps qui passe ; qu’on peut magasiner des maillots ou de belles robes qu’on ne retrouvera pas ailleurs. Siroter un jus frais, ou déguster une glace en regardant les passants magasiner suffit à faire oublier les routines quotidiennes. Par moment nous nous sentions dans un de nos parcs au Canada, et par d’autres nous étions comme en Provence. Après une bonne balade dans le centre, nous nous sommes rendus à la plage principale, très belle, toutefois l’eau était marron. Nous n’y sommes donc pas restés et avons préféré reprendre la voiture afin de longer les côtes vers Peregian Beach. Plusieurs restaurants se trouvaient à quelques pas de la plage ainsi qu’un terrain de jeu ombragé parfait pour les enfants. J’ai jeté un œil à la plage pendant que les enfants jouaient : elle était parfaite cette fois, beaucoup de vagues s’abattaient sur le sable. Des sauveteurs surveillaient la plage. Puis je me suis aperçue que la mer relâchaient des énormes méduses sur le sable. Une plage finalement plus adaptée pour les surfeurs en combinaison ! Le Parc National de Noosa est accessible à partir du centre à pieds ou par bateau, toutefois en famille, il était pratique pour nous de nous garer au parking du Parc. Les places sont recherchées mais nous avons été chanceux et avons pu faire la promenade dans le parc naturel de Noosa le long du front de mer jusqu'à Dolphin Point. Nous avons beaucoup apprécié observer les surfers en action, l’occasion pour moi d’expliquer ce sport aux enfants. Après une courte soirée à observer un coucher de soleil sur Noosa, nous sommes repartis le lendemain. Plusieurs Zoo ou centre de soins pour animaux se trouvent sur la côte tous aussi bien réputés les uns que les autres. Australia Zoo, Lone Pine Koala Sanctuary ou encore Currumbin Wildlife Sanctuary. Ne pouvant tous les faire, nous avons opté pour le premier. Une balade rythmée par les spectacles et présentations des différentes espèces du parc. Perroquets, oiseaux, crocodiles, panda roux, tigre, et bien d’autres et nous avons eu l’occasion de rencontrer Kangourou et Koala au plus près, de quoi ravir toute la famille et de voir des étoiles dans les yeux de nos enfants qui ont adoré ces rencontres. Pouvoir être aussi proche d’un Kangourou ou d’un Wallabee était assez inespéré, stupéfiant, comme un rêve qui se réalisait pour nous aussi ! Dans ce zoo, un espace est réservé aux - grands - enfants: Nous sommes revenus à Brisbane ne voulant pas partir sans avoir visité South Bank. Beaucoup d’activités sont proposées dans le coin pour toute la famille. Nous prendrons de la hauteur avec la grande roue, flânerons le long de la rivière et finirons par le parc de jeux pour les enfants. South Bank est réputé aussi pour sa piscine et son joli lagon ainsi que son musée des arts. Nous reprendrons la route pour la Gold Coast afin de profiter encore des derniers rayons de soleil avant le déluge. La Gold Coast est réputée pour son bord de mer superbe entre Surfer Paradise et Dreamtime Beach et ses gratte-ciels construits (presque) sur l’eau, comme un air de Miami ! Nos Hébergements sur la Côte Est Airbnb Noosa Les hôtels Marriott n’étant pas présents dans cette région et les autres hôtels étant très onéreux, nous avons préféré opter pour un logement Airbnb à Noosa afin de nous rapprocher du centre et de nous sentir un peu comme des locaux. Notre Airbnb avait l’avantage d’être peu cher (100$ la nuit) et très bien situé puisque à distance de marche d’une artère remplie de restaurants. Nous avions accès à la piscine du lotissement, petite, mais parfaite pour notre court séjour. Pour ceux que cela intéresse, un ferry était tout proche et proposait différents arrêts (25$/par personne pour la journée et gratuit pour les enfants en dessous de 5 ans) pour une balade authentique mais nous avons préféré nous rendre en voiture de notre côté. Airbnb North Lakes Une fois notre balade au Zoo terminée, il nous fallait trouver rapidement un logement pour la nuit. Nous souhaitions un endroit calme avec des prix raisonnables, et surtout de quoi divertir les enfants. Celui que nous avons trouvé répondait à tous nos critères avec en plus un style chic et moderne même si un peu excentré de Brisbane. Mais nous savions déjà qu’avec la pluie annoncée nous ne pourrions suivre notre programme. L’occasion pour nous de flâner dans le centre du coin, observer les kite-surfeurs de Redcliff et d’aller au cinéma pour changer un peu ! Hôtel Marriott Vacation Club Surfer Paradise A première vue, un joli hall d’accueil avec ses éventails géants au plafond actionnés et un très bel escalier. Nous serons surclassés en suite après d’intenses négociations de Jean-Maximilien... Cet immeuble compte 2 établissements en un: un hôtel et un centre Vacation Club. JM a réservé au Vacation Club pour des chambres plus grandes avec cuisine...mais aucun avantage du statut Marriott Bonvoy ne pouvait s’appliquer (surclassement, petit-déjeuner...). La piscine donnait envie vue d’en haut. Une fois descendus, Jean-Maximilien et les enfants piqueront une tête et se réfugieront ensuite au Jacuzzi, l’eau étant fraîche. Il est possible de nager avec des poissons dans le lagon, mais le temps se gâtant, nous déciderons de rentrer et profiter du Jacuzzi de notre suite. Plusieurs irritants pour moi font que je suis mitigée quant à cet hôtel, si je compare aux autres hôtels de la chaîne Marriott. Notre suite était grande avec cuisinette et balcons, par contre le mobilier était démodé et l’on s’attendait à mieux côté robinetterie de la salle de bain. L’hôtel est bien situé, propose un bon petit déjeuner mais non-inclus : à négocier du fait de notre statut, ainsi que les cafés ! Un Kid’s Club est disponible mais avec notre chance, fermé les 2 jours de notre présence. Rien ne nous a été dit à ce sujet, bien au contraire on nous a vanté son existence à notre arrivée. La salle de sport était correcte, un centre de soins esthétiques avec salle de coiffure complète et même un terrain de tennis sont proposés. Enfin les extérieurs bien que beaux en soi avec le lagon et sa piscine, sa grotte aurait besoin d’être réparée et non rafistolée. Dommage cela donne une impression de mauvais entretien. Et cet hôtel va basculer en catégorie 6. Bref, une mauvaise affaire à nos yeux. Jean-Maximilien en fera un compte-rendu détaillé prochainement sur milesopedia. La Nouvelle-Zélande Jean-Maximilien a préféré avancer notre vol pour Christchurch comme déjà dit à cause de la météo. Il déboursera un frais supplémentaire de 400$ quitte à avoir plus froid mais au moins du soleil et davantage de temps pour découvrir l’île Sud. Vol Gold Coast - Christchurch Arrivés à l’aéroport, nous avons laissé notre voiture sous une pluie torrentielle, afin de prendre notre vol de 3h. Vu que nous l'avons rendu 3 jours plus tôt, Avis nous a effectué un remboursement apprécié! Nous embarquerons sous la pluie, sur le tarmac, les enfants dans les bras. Un vol avec quelques turbulences au décollage mais qui se poursuivra sans encombre, au calme jusqu’à notre arrivée le soir. Christchurch ne compte aucun hôtel Marriott. À vrai dire, en Nouvelle-Zélande, seule Auckland est dotée d’un hôtel Marriott: Four Points que nous essaierons sur la fin de notre séjour Il y a un hôtel Hilton DoubleTree, mais pas situé au centre comme nous le désirions. Un Best Western flambant neuf était accessible avec les points, mais avec uniquement 2 lits simples (nous y prenant à la dernière minute du fait de l’avancement de notre vol). Bref, après un tour sur Airbnb pour constater des logements très onéreux, Jean-Maximilien finira par dégoter un très bon prix à l’excellent hôtel “Distinction” avec une chambre comprenant 2 lits queen. Superbement situé pour découvrir Christchurch à pieds. L’occasion ici d’utiliser nos points HSBC pour cette réservation de 3 nuits! La ville de Christchurch La ville n’est pas si grande que cela, nous avons donc décidé de la parcourir à pieds plutôt qu’en tramway (25$/adulte/jour) ou encore en bus (tour en bus city sightseeing à partir de 35$/adulte/jour). Des murales se trouvent un peu partout dans la ville, un plaisir pour les yeux ! Nous avons ainsi découvert la belle artère commerçante piétonnière, un plaisir que de faire du lèche-vitrines et se perdre dans les ruelles où se trouvent aussi pleins de boutiques ! Nous avons découvert le pont des remontrances ainsi que plus loin le long de la rivière Avon, le mur commémoratif en mémoire des disparus lors du tremblement de terres le 22 février 2011. Le jardin botanique était superbe, avec sa diversité de fleurs, sa roseraie, ses immenses arbres, dont des séquoias, des conifères, des Eucalyptus et nous en avons profité pour faire une balade reposante en barque sur l’Avon (30$/adulte - gratuit pour les enfants de moins de 5 ans). Enfin à noter que nous avons fait la belle rencontre au parc pour enfants d’un couple, une française Leila et de son conjoint Irlandais Derick avec leurs deux garçons, installés depuis plus de 8 ans ici. Ceci s’est terminée en beauté au parc Hagley pour profiter ensemble du Night Noodle Market en musique. Une semaine qui fut chargée, la suivante nous promet encore de belles surprises !
  6. 4 points
    Semaine 7 Notre 7ème semaine fut plus calme que les précédentes, les enfants voulant profiter des kids club et des piscines des hôtels. Nous leur avons donc fait plaisir et en avons profité pour engager des baby-sitters plusieurs fois afin de nous aussi nous faire plaisir et visiter. Nos Hébergements de la semaine L’Hôtel Renaissance - Uluwatu Un très bel hôtel au hall aéré et très design, qui surplombe les environs, donnant sur la côte sud de Bali et l’océan Indien. Nous avons apprécié dès notre arrivée, l’ambiance calme et zen qui en ressortait ! Pendant que Jean-Maximilien faisait le Check-in les enfants jouaient et Alexandra a rapidement adopté la concierge en service. Elle leur offrira un puzzle de bienvenue et nous accompagnera avec Synthia pour la présentation de notre très belle chambre. La piscine principale était magnifique. Que dire de la seconde, un petit paradis sur terre ! Température de l’eau parfaite, à débordement et avec vue, peu ou pas de personne, des poufs pour se reposer sur l’eau et surtout un environnement calme et reposant ! Le Kids Club était sur 2 étages. Des activités originales étaient proposées comme de la poterie, des déguisements et cours de danse traditionnelle, jeux de ballons d’eaux et s’occupant même de les amener profiter à la piscine (mon seul regret, il était un peu sombre en intérieur). Alexandra avait du mal a partir, ayant beaucoup aimé Padma. Proposant un service de garde aux frais de 10$/h jusqu’à 2 enfants - notre plus jeune ayant moins de 4 ans, l'âge de gratuité du Kids Club - nous en avons profité pour visiter sur 4h le sud de l’île avec un chauffeur. En conclusion, nous avons beaucoup aimé cet hôtel. Hôtel Four points - Kuta Les «+» : un personnel sympathique et poli. Une situation de l’hôtel parfaite en plein centre de Kuta avec un parking sous-terrain disponible et gratuit. Un joli hall d’entrée ouvert, un restaurant proposant un petit déjeuner très complet et une autre piscine sur le toit de l’hôtel, beaucoup plus petite mais cosy avec un bar accolé. Enfin le Kids Club était beau et bien garni en jeux, avec une piscine pour enfants juste à côté. Les «-» : La piscine centrale en Rez-de-chaussée est intéressante au premier abord. Toutefois pas des plus pratiques : peu de transat disponibles sur la plateforme centrale, et les serviettes sont données à l’autre bout de l’hôtel en échange de cartes. Les chambres se font face et au vu de la proximité, on peut apercevoir le voisin si ses rideaux ne sont pas fermés, surtout si l’on est à la piscine. Plutôt particulier. Hôtel Élément - Ubud À notre arrivée, les enfants ont reçu chacun une peluche, mascotte de l’hôtel. Une jolie attention qui ravira tout de suite Alexandra. Nous avons eu la belle surprise de voir qu’une salle de jeux était présente aussi à cet hôtel, n’ayant pas vu ce détail sur le site. Petite mais fonctionnelle. Jean-Maximilien a réussi à nous obtenir une très belle suite (avec sa fameuse négociation dans le Chat de l'application Marriott). Et malgré que nous étions 4 dans le même lit (dans un king mais serrés tout de même), les piscines, l’ambiance et la suite ont fait que nous y sommes restés deux nuits. Prochain hôtel, le Westin de Ubud, un hôtel qui a ouvert début janvier 2020 ! Découverte de l’île. Visite du sud de l’ile de Bali Les distances sont petites mais les rues étroites. Il nous aura fallu 4 heures pour jeter un œil aux différentes plages du Sud et au temple, ou du moins, les côtes d’Uluwatu (le temple étant fermé). La côte ouest est plus fréquentée par des surfeurs, les vagues étant intenses et les côtes rocailleuses. Tout au Sud, la plage de Pandawa est une des belles plages, la plus facile d’accès. L’accès est payant comme bien d’autres plages ou temples. Jean-Maximilien aura l'occasion de faire des belles prises de vue avec son drone On se rend vite compte que la partie sud est en activité, se construit au rythme du tourisme. De nouveaux complexes hôteliers s’en viendront d’ici peu à certains endroits de la côte de ce que nous avons pu voir ! Les temples et les statues sont partout et j’avais presque envie de tout photographier tant j’étais impressionnée par les sculptures et cette roche noire volcanique. Certains endroits dénotent par contre. Il n’est pas rare de voir sur le bas de côté des déchets traîner par endroit. C’est dommage, mais on dirait qu’il y a quand même un effort qui est donné. Nous nous sommes rendus à la plus haute statue érigée du pays (et 17ème au monde), Garuda Wisnu Kencana Cultural Park à Uluwatu. Un parc très récent, inauguré tout juste en septembre 2018 et présentant 3 statues hindoues principalement dont la plus haute, peut se voir même de Kuta. Une fois en bas de la plus haute statue, celle-ci ne semble pas si impressionnante. L’entrée n’est pas donnée, mais plusieurs représentations sont données tous les jours. Nous n’avons pas eu la chance d’y assister malheureusement, devant rejoindre les enfants, mais semble t’il qu’elles valent le détour. En conclusion, côté visite, finalement peu de choses à voir sur le Sud. L’intérêt d’y aller réside véritablement dans le fait de séjourner dans un Resort pour s'y reposer. Quelques rues sont très animées telles que vers la plage de Pantei Padang Padang, vers Uluwatu Beach. Visite vers Ubud - location de la voiture Après avoir vu la conduite locale, et pesé le pour et le contre de prendre les services d'un chauffeur / guide, nous avons décidé de louer finalement une voiture (l'offre Amex actuelle aidant!) Obtenir la voiture n’était pas une mince affaire. Nous sommes revenus à l’aéroport, où il a fallu attendre un agent AVIS qui nous mène à notre voiture garée au parking: une Toyota Avanza, voiture que nous connaissons bien puisque nous avons eu la même en Afrique du Sud! Avec les enfants, le besoin d’indépendance nous est vite apparu évident : pouvoir aller d’un endroit à un autre et arrêter quand nous le souhaitions, était primordial. La chaleur et l’humidité étant assez difficiles à supporter, nous avons préféré leur épargner les visites de temples et les routes sinueuses. Nous avons fait appel plusieurs fois à des baby-sitters recommandées par les hôtels et tout s’est toujours bien passé. Conduire ici n’est pas mince affaire. Oubliez les lignes droites et larges du Québec. La conduite à gauche n’est pas le plus dur à contrôler : ce sont plutôt les innombrables scooters qui sortent de partout et les rues étroites, qui demandent une vigilance constante ! La voiture a du bon. Par contre, il n’est pas toujours facile de trouver une place en voiture alors qu’un scooter trouvera toujours et pourra bien plus circuler, dans les villages ou les ruelles. Il nous est arrivé de ne pas trouver ou tout simplement nous retrouver bloqués, même en plein dans les rizières. Kuta Un petit mot sur Kuta, une des grandes stations balnéaires. Les gens s’y rendent pour faire la fête, magasiner, se faire masser ou encore observer les couchers de soleil sur la plage. Il y avait foule à notre passage. Nous sommes en basse saison, imaginez en haute ! Pas forcément le genre de ville où l'on aime rester longtemps. Pour ceux qui connaissent Phuket, cela ressemble à Patong. Notre fils était tout étonné de voir les derniers rayons de soleil disparaitre dans l'océan ... Ubud et les environs De Kuta, il faut environ 1h30 pour s’y rendre. Ubud est une ville active, effervescente où les touristes se croisent perpétuellement, un peu comme Kuta finalement. Mais la ville est beaucoup plus intéressante culturellement. On a plus apprécié l’atmosphère qui y régnait, les petits restaurants, les petites boutiques ouvertes sur l’extérieur. Sur la route du Élément by Westin, les artisans exposent leurs œuvres dans leurs ateliers ou boutiques en bordure de route : sculptures en bois, en pierre ou en verre, boutiques de tissus, robes ou même balancelles en crochet. C’est à s’y perdre mais fabuleux de voir ce travail. J’aurais ramené beaucoup de choses si cela avait été possible. Plus haut, on arrive aux rizières de Tegallalang par exemple. Nombre d’Instagrameurs viennent y chercher la photo parfaite sur des balançoires. L’attraction plaît tant, qu’en continuant la route, des artisans travaillaient sur de nouveaux bancs, sièges et balançoires pour satisfaire les touristes. Beaucoup d’attractions de ce type ont ouvert, rien qui n’ait rapport avec Bali finalement. Nous avons préféré nous perdre dans la jungle ou encore chercher les rizières moins prisées des touristes. La forêt des singes est un incontournable. La forêt est une jungle en fait, agréable et ombragée par endroit, où l'on retrouve (outre des singes) de nombreuses statues. Les singes se baladent, grimpent, sautent de liane en liane et viennent facilement vous voir, toujours avec l’idée de vous prendre quelque chose. Les enfants n’étaient pas très rassurés mais ont quand même apprécié les observer. Et par hasard Marie Hélène, une québécoise en voyage autour du monde nous a reconnu et interpellé ! Une belle rencontre au milieu de la forêt ! Elle voyage seule et programme comme nous au fur et à mesure ses déplacements, au gré de ses envies. Bon voyage à toi si tu nous lis et bonne découverte du Cambodge ! Le parc aux oiseaux est sur la route vers Ubud. À choisir une attraction pour les enfants, nous souhaitions privilégier celle-ci plutôt qu’un safari ou un zoo. Ce fut une belle découverte. Des espèces que nous n’avions jamais vu auparavant, un Komodo, et même des chouettes ! Le parc a l’avantage de présenter un restaurant ombragé avec un espace jeu délimité pour les enfants, parfait pour une pause. Les Temples à Bali Il y en a vraiment partout sur l’île. Tous ne sont pas référencés puisque trop nombreux. En fait, en s’enfonçant dans les ruelles de différents villages, on a pu apercevoir derrière les murs en roche volcanique, de magnifiques temples familiaux. Bien sûr on ne peut tout photographier puis ce sont des locaux qui n’ont certainement pas envie de l’être mais nous avons passé de bons moments à nous perdre dans ces petites ruelles. Les temples étant nombreux, nous en avons visité quelques uns. C'est un peu comme en Thaïlande ou au Cambodge, il y en a tellement qu'on ne peut tous les voir. Mais c'est un vrai plaisir de les arpenter. Le temple Tirta Empul est un des plus connus, les fidèles s'y retrouvent pour une cérémonie de purification et pour réaliser leurs offrandes et rituels. Les Balinais vivent au rythme des prières, des rituels et des offrandes envers leurs divinités qu’ils vénèrent. Les offrandes consistent en de petits paniers dans lequel encens et fleurs sont posés dans un ordre défini ou encore des paniers de fruits. Tout est comme millimétré. Les habitants portent fièrement leurs tenues traditionnelles et sont toujours souriants et paisibles. Des cérémonies religieuses ont lieu régulièrement, nous avons eu la chance de tomber sur une ! On comprend mieux pourquoi tant de personnes viennent ici pour des retraites de Yoga ! Les Balinais sont très gentils, prêts à vous aider, et adore converser, demander d'où vous venez, ce que vous avez vu sur l'île ou allez bientôt voir. On est heureux puisqu’il nous reste quelques jours encore à profiter sur Bali: nous y sommes venus en pleine saison des pluies (et basse saison touristique) et nous n'avons pas vu une goutte! La semaine suivante, nous serons en... Australie !
  7. 3 points
    Ce tableau sert principalement à évaluer s’il est plus avantageux de transférer ses points-privilèges pour ensuite payer en points Bonvoy ou de payer directement à partir de ses points privilège. Si on est déjà bien garni en points dans les deux programmes, il peut également servir à déterminer lequel des deux programmes utiliser. Bien sûr, ça ne représente qu’une évaluation. Plusieurs facteurs peuvent influencer notre décision. Par exemple, si on a 500K points Bonvoy, on peut décider d’utiliser les points Bonvoy pour conserver les autres pour une utilisation qu’on considère meilleure, du genre un transfert vers Aeroplan (Amex OR ou Platine) Vous avez aussi l’option d’évaluer le paiement à partir d’autres programmes comme HSBC ou Scotia Passeport au taux de 1%. On découvre rapidement que les points privilège offre une excellente rentabilité Finalement si comme moi vous vous retrouver à avoir Amex Cobalt et Amex Bonvoy et avez l’opportunité d’utiliser les points privilège à d’autres fins et donc d’utiliser la Amex Bonvoy pour payer, le tableau évalue également le gain de points lié à la carte Amex Bonvoy Vous n’avez qu’à saisir les informations des 8 cases du haut et une évaluation ressortira en prenant en compte la devise et surtout le statut élite du programme Bonvoy. Car on le voit, ça peut être payant en points de payer comptant dans certaines situations. Autre référence sur milesopedia: Cobalt: transférer ses points ou pas? Pour télécharger ce fichier, il est nécessaire d'être inscrit comme membre milesopedia. L'inscription est gratuite et vous permet d'avoir accès à des documents comme celui-ci! Pour vous inscrire, rendez-vous sur la page d'accueil de milesopedia.com puis cliquez sur "Se connecter": Une fois votre compte créé, rendez-vous sur le forum pour lier votre compte milesopedia à votre compte du forum en 1 clic en cliquant sur "Se connecter comme membre milesopedia" (vous aurez 2-3 questions à répondre pour paramètre votre profil): marriott evaluation avec type de points 8 fev 2020.xlsx
  8. 3 points
    Quelles excellentes photos. Les couleurs . Celle de l’expression d’Arthur sur les épaules de son père au coucher du soleil . ÇA N’A PAS DE PRIX! Et celle de toi Audrey avec les oiseaux et ta fille. Adorable. J’aime particulièrement que vous ayez rapporté les commentaires et clichés concernant la spiritualité des gens. Procession, ablution. Superbe. Enfin, tout ces petits clins d’œil aux services pour les enfants dans des hôtels superbes et combien peu chers. Bravo. Je veux aller à Bali.
  9. 2 points
    Oh my Oh my. Merci Audrey. Belle réflexion sur les habitants de Bali.
  10. 1 point
    Fun cette petite incursion au parc et la rencontre d’une française. Sloooow travelling.
  11. 1 point
    On dit souvent que les îles Galapagos sont once-in-a-lifetime à cause du coût. Mais avec un peu de recherche, de la patience, et beaucoup de flexibilité, on peut tout de même faire un voyage incroyable sans donner un sou aux compagnies de croisières. Type de voyage: Solo. Juste moi et mon sac à dos. Plan de match: Aucun. De l'improvisation ultime. "Cash is king" aux Galapagos donc les points/cartes de crédits vont juste servir à payer les vols et à accéder aux lounges. Ils utilisent le dollar américain. Itinéraire: Jour 0: YUL - LGA avec Delta payé 6.5k SkyMiles + $69 CAD en taxes En surveillant les nombreux sites de vols à bas prix, j'avais booké un open-jaw LGA - UIO - YUL pour $238 USD mais il fallait trouver un moyen de faire YUL - LGA sans augmenter les coûts. Chose faite avec Delta. Arrivée à New York la veille de mon départ pour l'Equateur. 1 nuit au Springhill Suites New York LaGuardia Airport: 20k points Bonvoy Commentaires: Navette pour l'hôtel disponible à l'aéroport. Il suffit de contacter l'hôtel via le chat de l'application Marriott à votre arrivée pour coordonner le pick-up. Petit déjeuner inclus. Plusieurs restaurants latins (Colombie, Brésil, Péruvien, etc.) dans le coin pour souper. J'ai découvert une petite pépite à 1 coin de rue de l'hôtel, le 111 Deli Stop Corp, un dépanneur dominicain qui vend des plats à emporter. Le yellow rice + beef stew était incroyable. Leurs empanadas sont aussi très recommandés. Jour 1: LGA - ATL - UIO - GYE - GPS en classe ECO LGA - ATL - UIO avec Delta (payé $238 USD tel que mentionné plus haut) UIO - GYE - GPS avec TAME (payé $432 CAD en utilisant le $200 de crédit-voyage d'AMEX) Visite du Delta SkyClub de LGA en fin matinée (mon vol était à midi). Beaucoup de monde. Ce lounge est beaucoup plus calme tôt le matin. Malheureusement pas le temps de visiter le Centurion Lounge vu que c'était dans un autre terminal et je ne voulais pas prendre de risque avec toute la construction à LGA. Visite du Delta SkyClub à ATL. Aussi beaucoup de monde. Bouffe moyenne. Arrivée à Quito à presque minuit. Mon vol pour les Galapagos était à 9h am donc pas la peine de rentrer en ville. Visite du lounge Layover Stay (Priority Pass) pour y passer la nuit. Lounge super tranquille, vraiment fait pour le monde en escale comme moi. Fauteuils inclinables + section silence. Couvertes aussi disponible. Le seul bémol était le bruit du sèche-mains dans les toilettes qui était vraiment fort et donc m'a réveillé une couple de fois. Douche disponible. Au matin, visite du lounge Sala VIP Domestica (Priority Pass) pour le petit déjeuner avant de s'envoler. Petit lounge sympa. Une coche au-dessus des SkyClubs. Les Îles Galapagos ont 2 aéroports: GPS sur l'île de Baltra mais considéré comme l'aéroport de l'île de Santa Cruz, et SCY sur l'île de San Cristobal. Si vous avez assez de temps pour visiter les 3 îles (Santa Cruz, Isabela, et San Cristobal), il est préférable de booker un open-jaw arrivant à GPS et repartant de SCY (ou l'inverse). TAME, Avianca, et LATAM assurent le service entre Quito et les îles. Possible de payer pour les vols avec des points via Avianca (membre de Star Alliance) mais j'en avais pas assez. Je crois que c'était 40k points + taxes aller-retour. Petite note, les vols Avianca ne sont pas disponibles sur AMEX Travel donc si vous payez cash, comparez les prix sur les moteurs de recherche. De GPS, un shuttle ($5) amène les passagers au Itaba Channel. Tout le monde prend un bateau ($1) pour traverser le Channel vers Santa Cruz. De l'autre côté, deux options pour aller à Puerto Ayora, ville principale de Santa Cruz: taxi ($25) ou bus ($5). Voyageant seule, j'ai pris le bus. En ville, le bus s’arrête à quelques hôtels dépendamment du nombre de passagers descendant à ledit hôtel. Mais à moins de séjourner dans le fin fond des rues résidentielles, la majorité des hôtels sont à 5-10 minutes de marche les uns des autres donc suffit de descendre à l’arrêt le plus proche et marcher le reste. En termes de logement, j’avais pré-booké juste ma première nuit à Puerto Ayora, le reste de mon itinéraire allait dépendre de la disponibilité des excursions. De Santa Cruz, je voulais faire une excursion à North Seymour (reconnu pour sa faune) et une autre à Bartolomé (LA fameuse photo des îles Galapagos). Donc après le check-in à l’hôtel, je suis allée à une agence pour régler tout ça. J’ai eu de la chance, l’agent a trouvé une disponibilité pour North Seymour pour le lendemain. Bartolomé était plus compliqué. Après plusieurs appels et conversations WhatsApp, il m’a trouvé une place pour le dernier jour de mon voyage. Ces deux excursions sont très populaires donc si vous voyagez avec plus de 2 personnes, il faudrait mieux booker d’avance mais ça coûte plus cher sur Internet. Visite du Charles Darwin Research Station. Entrée gratuite mais possible d’avoir un guide pour visite guidée ($$). Je me suis juste discrètement greffé aux groupes qui avaient déjà un guide quand je voulais en savoir plus sur une section. Mais en général, j’ai trouvé le centre pas mal plate. Oui il y avait des tortues géantes mais leur environnement était juste déprimant. Souper sur la rue des kioskos. De 5 à 7h pm, une section de la rue Charles Binford devient complètement piétonne et les restaurants s’accaparent de la rue pour y mettre des tables et chaises. Menu du jour est $5 et inclut une soupe, un plat principal et un verre de jus frais. Il y a aussi d’autres plats offerts à rabais, majoritairement des fruits de mer, et des trifs de groupes. J’ai donc soupé là-bas tout les jours où j’étais à Puerto Ayora. 2 nuits au Flamingo Hotel: $180 USD Commentaires: Un des hotels recommandé sur Trip Advisor. Il faut savoir qu’aux Galapagos, l’eau chaude, l’air climatisé, et l’accès à l’internet ne sont pas garantis même lorsque indiqué sur Internet. Hotel Flamingo avait les 3 et le petit déjeuner inclus. J'ai donc allongé mon séjour. Jour 2: Excursion North Seymour Pick up à 8h am inclus. Lunch inclus. Équipement de snorkel aussi inclus mais j’avais amené mon masque et tube après une mauvais expérience au Mexique. Wetsuit $5 extra. Je ne l’ai pas pris. L’excursion avait 2 stops. Premier stop à l'île de Mosquera pour faire du snorkel. Beaucoup de lions de mer sur l'île. Trois jeunes lions de mer étaient venus jouer avec un membre de notre groupe. Les mamans sont protectives mais les jeunes sont vraiment curieux. Une des membres du groupe m’a dit que je suis passée proche d’un requin mais j’ai rien vu donc ¯\_(ツ)_/¯ Lunch sur le bateau. Deuxième arrêt à North Seymour. Beaucoup mais beaucoup d’oiseaux sur cette île, surtout des oiseaux frégates et des fous à pieds bleus (blue-footed boobies). Nous avons eu la chance de voir des fous à pieds bleus faire la danse nuptiale et un des oiseaux frégates voler la bouffe d’un autre oiseau. Il y avait aussi des iguanes et un harem de lions de mer avec une douzaine de bébés. Un jeune lion de mer (trois ans selon notre guide) s’est aussi approché du groupe pour examiner ces créatures bizarres que nous sommes. On se croyait vraiment en plein milieu du documentaire Planet Earth. Retour à Puerto Ayora en après-midi. Petit stop au guichet pour prendre le cash nécessaire pour mon séjour à Isabela. Achat d’un billet aller-retour pour le ferry Santa Cruz - Isabela ($60 - $30 par segment). Souper aux kioskos. Jour 3: Puerto Ayora - Puerto Villamil + excursion Los Tuneles Réveil très tôt le matin pour se rendre à l'embarcadère (5 minutes à pied de l'hôtel mais il faut être au point de rendez-vous 1h avant le départ du ferry). Petite note, ce qu’ils appellent ferrys au Galapagos sont des simples bateaux à moteurs pouvant prendre 20-30 passagers. Le trajet dure 2 heures. Il est mieux de prendre le ferry en matinée qu’en après-midi car la mer est plus calme. Malgré cela, il y avait plusieurs passagers souffrant de mal de mer donc amenez vos dramamine. ' Arrivée à Puerto Villamil, je me suis dirigé directement vers les bureaux de Pahoehoe Tours pour réserver ma place pour Los Tuneles. Par chance, ils avaient de la place pour la journée même donc après avoir payer, je suis allée à l'hôtel me changer. Deux heures plus tard, le pick-up était là pour me ramener à l'embarcadère. Il y avait seulement deux autres couples dans mon groupe. Encore une fois, deux stops dans cette excursion. Quelques raies manta aperçus en cours de route. Premier arrêt à Los Tuneles (Cabo Rosa), un lieu formé par la lave il y a des centaines d'années. Tout comme à North Seymour, nous avons vu des fous à pieds bleus mais aussi des tortues de mer et des requins dans l’eau. Deuxième arrêt un peu plus loin dan s les mangroves pour du snorkeling où nous avons vu beaucoup de tortues, des requins corails, des raies, un octopus et un hippocampe. L’eau était vraiment froide malgré le wetsuit que je portais (inclus dans le prix). Retour à Puerto Villamil. Souper à Coco Surf, restaurant très populaires chez les touristes. 2 nuits à Grand Hostal Tintorera: $90 USD Commentaires: Petit déjeuner inclus. Pas d’eau chaude. Wifi extrêmement lent. Air Climatisé fonctionnel. Jour 4: Randonnée sur le volcan Sierra Negra Une des activités populaires à faire sur Isabela. Des vues à couper le souffle. Amener beaucoup d’eau, beaucoup de crème solaire, et un chapeau car le soleil est TAPANT. Booké avec Pahoehoe Tours à mon retour de Los Tuneles la veille. Retour à l’hotel vers 2h pm. Petit repos loin du soleil brûlant. Visite du Giant Tortoise Breeding Center en fin d'après-midi. Souper au “Restaurants Row” devant Plaza Central. Equivalent de los kioskos sauf que le plat du jour est $7 et certains restaurants offrent un dessert. Jour 5: Puerto Villamil - Puerto Ayora + Tortuga Bay Réveil encore plus tôt qu’au jour 3 car le ferry part a 6h am. La gérante de l'hôtel avait appelé un chauffeur pour nous (moi et un couple Québécois) déposer à l'embarcadère pour éviter qu’on marche la-bas dans le noir (Puerto Villamil est moins développé que Puerto Ayora). Retour à hotel Flamingo où j’avais demandé de garder la même chambre vu que tout y fonctionnait. Petit déjeuner au 1835 Coffee Lab avec d’autres jeunes rencontré à Isabela qui avaient pris leurs ferry à la même heure que moi. Visite de la plage à Tortuga Bay. Ça prend 45 minutes de marche pour s’y rendre (pas d’option taxi vu que c’est un chemin dans la nature). Plage gigantesque avec du sable super fin. Beaucoup d’iguanes. Possibilité de louer des kayak et faire du snorkeling à Playa Mansa qui est à côté de la plage principale (courant trop fort pour nager dans cette plage). Souper à los kioskos. 2 nuits Flamingo Hotel: $160 USD Commentaires: En payant les nuits d'avance par cash, j'ai eu un rabais de $20/nuit Jour 6: Excursion à l'île Bartolomé Vraiment déçue de cette excursion. 4 heures de bateau pour faire une photo serait mon résumé de la journée. Vu que c’est une île volcanique, les informations données par le guide étaient presque les même que le guide à Sierra Negra. Il y avait une portion snorkeling mais l’eau était glaciale et il n’y avait pas grand chose d'intéressant. Au moins on a vu des pingouins du bateau zodiac. Avoir su, j’aurais fait l’excursion à Pinzon à la place. Jour 7: GPS - GYE - UIO - ATL - YUL Jour de départ. Surprise surprise, il y a un Salon Priority Pass à GPS. La bouffe n'était pas bonne (les empanadas étaient froid) mais au moins il y avait du jus frais et les sofas étaient comfortables. Mon vol pour Atlanta était à minuit donc je suis retournée au Layover Lounge me reposer un peu. Ensuite visite du lounge Sala VIP International. Lounge super bien aménagé. Bonne variété de nourriture. Il y avait un bar à dessert tout au fond. Salon GPS ^ Salon international UIO ^ A ATL, visite du Delta SkyClub encore. Cette fois j’y étais dès l’ouverture et c'était beaucoup plus calme. Retour à la maison sans problèmes. Autres notes: - Ce voyage aurait été impossible à organiser sans ce thread sur Trip Advisor: https://www.tripadvisor.ca/ShowTopic-g294310-i6637-k11378621-Galapagos_Islands_Detailed_Guide_for_Land_based_Travellers-Galapagos_Islands.html Je pense que c’est la première fois que Trip Advisor m’a été utile. J’ai fait ma part en y ajoutant mes notes aussi. - Toutes les excursions sont limités à 16 passagers. Si un opérateur en a plus, ne faites pas affaire avec eux - Toujours demander ce qui est inclus dans les excursions (ET PRENDRE DES NOTES) pour savoir à quoi s’attendre et quoi réclamer au cas l’offre ne matche pas ce qui avait été promis
  12. 1 point
    Tu peux le faire avec la passeport mais la différence n'est pas aussi significative (2x épicerie vs 1x autre ) que avec la cobalt (5x épicerie vs 1x autre )
  13. 1 point
    Oui, tu peux avoir les deux cartes sans souci! 2 solutions pour toi: Soit tu te parraines vers la carte personnelle depuis ta carte Entreprise: tu obtiendras une prime de parrainage de 10 000 points mais il faudra dépenser 3 000$ au lieu de 1 500$ via milesopedia. Soit tu passes par milesopedia. Par contre je te recommande d'attendre au moins 3 mois avant de faire ta demande vu que tu viens d'en faire une.
  14. 1 point
    Bon j'arrive en retard pour réagir. Mais dans mon cas j'ai effectivement ce genre de pacsafe pour la plage. J'attache le tout à la chaise/parasole/table que j'ai à la plage. J'en profite aussi pour 'arranger' les serviettes de plage pour cacher un peu le tout. Si quelqu'un veut partir avec pendant que nous sommes dans l'eau, il va devoir partir avec le tout et ça va être compliqué pour lui.
  15. 1 point
  16. 1 point
    Merci Brigitte , Bali est une très belle île ! Malheureusement il nous aurait fallu plus de temps pour la visiter et que les enfants soient un peu plus grands pour en profiter, car beaucoup de trésors se cachent en se perdant, autre que les attractions touristiques avec les balançoires.
  17. 1 point
    mon dieu que vous me donner envie d'y aller
  18. 1 point
    TD a du mal avec les offres pour le Québec. Lors du lancement, l'offre ne demandait pas de minimum d'achats (juste conserver la carte active). Mais il semblerait qu'ils ont changé la page, la faisant correspondre aux autres provinces. Concernant la non apparition des cartes de TD en français sur milesopedia: je bataille avec TD qui ne souhaite pas que leurs cartes apparaissent en français sur milesoepdia (ainsi que tous les sites affiliés), car ils n'ont personne qui parle français dans l'équipe dédiée aux affiliés pour vérifier l'exactitude de ce qui est affiché...
  19. 1 point
    Voici l'article de @Virginie sur une longue fin de semaine à Dublin: Avis sur l'hôtel Moxy Dublin City Quoi faire? Où manger? Comment s'y rendre depuis l'aéroport https://milesopedia.com/reportages/destinations/dublin-irlande/
  20. 1 point
    Je considère justement Dublin pour un 2-3 jours sur un aller vers l'Europe grâce aux points Avios. Merci beaucoup pour ce beau résumé des faits saillants!
  21. 1 point
    Note de l’éditeur: bien vouloir poser vos questions à la fin du texte plutôt que de tenter de rejoindre l’auteure par messagerie privée. Merci. Hôtel de catégorie 6 de la chaîne hôtelière Marriott International, le Westin Lagunamar est un très grand complexe hôtelier offrant des chambres qui ont toutes : - Vue sur l’océan; - Cuisine complète (ustensiles, grille-pain, poèle, four, réfrigérateur, lave-vaisselle, four à micro-ondes, etc.) - Laveuse-sécheuse incluant le détergeant; - Balcon; - Canapé-lit; - Coin salon. J’ai séjourné 4 nuits dans ce resort car je voulais profiter des immenses piscines, des jacuzzis ouverts 24/24 et également, j’avais choisi des activités dont le départ s’effectuait juste en face au « La Isla Shopping ». Le prix était de 125 USD$ + 25 USD$ (frais de resort/jour), donc j’ai payé ma chambre en argent puisque le nombre de points nécessaires était de 200 000 points. C’était l’hôtel qui était le plus dispendieux de mon séjour au Mexique en terme de coût de location. Par contre, le prix des aliments/breuvages à Cancun est d’environ 50% moins dispendieux qu’au Canada et d’ailleurs j’ai acheté mes aliments à même l’hôtel qui offre un mini supermarché des plus complet. Il y a des BBQ à l’extérieur pour cuisiner et il y a un Starbucks à l’intérieur de l’hôtel. J’y ai pris mon café glacé à chaque matin et tous mes achats à l’épicerie de l’hôtel ont été portés sur la facture finale de ma chambre, laquelle a été payée bien sûr, sur ma carte de crédit Amex Bonvoy. Des points, des points, des points. Ma dépense de 125$ USD + 25$ en frais de resort pour un total de 150$ USD/nuit est bon, que ce soit pour une personne ou une capacité maximale de quatre. Au bout du compte, j’ai économisé en y allant, car pour une qualité égale (comparable à un 5 étoiles à Cancun) avec une offre de service égale dans un tout inclus à Cancun, le prix aurait été supérieur. Imaginez une famille de 4 personnes : évidemment, le fait d’avoir automatiquement une suite comme chambre amène à considérer cette option comme excellente. Si vous allez au Wal-Mart ou au supermarché au centre de Cancun, c’est peu dispendieux et vous cumulez 5 points/ 1 CAD$ avec Amex Cobalt. Il y a une piscine pour adultes seulement et une autre pour tous! Il y a également un Westin Kids où des activités pour enfants sont offertes gratuitement. Ajoutons à ça, un horaire d’activités variées à chaque jour, du matin au soir pour adultes et enfants et ce, offertes totalement gratuitement (comme dans les tout inclus)! Autres particularités de ce resort : * Make a Green Choice: 5 USD par jour ou 500 points Bonus/jour * Pour les membres Élite Or et +: Ils m’ont donné 225$ USD de crédit en arrivant applicable sur la nourriture, boisson, bref sur TOUT même sur la facture finale (si vous ne dépensez pas au resort, vous obtiendrez un rabais sur votre facture finale)! J’avais mon statut or grâce à ma Amex Platine, donc j’étais bien contente de voir ma facture finale diminuée. * Les membres Bonvoy Platinum et + n’obtiennent pas les petits-déjeuners gratuitement dans ce Resort (c’est d’ailleurs le seul resort qui exclut cet avantage, tel que décrit dans les termes et conditions du programme Bonvoy sur internet). Ainsi, il n’y a aucune différence que vous soyez membre Or ou Platinum. * L’hôtel m’a également remis un coupon qui offre 20% de réduction applicable sur la nourriture/breuvage dans un de leurs restaurants. L’autobus permet d’économiser sur le transport. Il arrête directement en face du Resort 24/24, 7/7 pour un coût de 1$ CAD ou 1$ USD. J’ai utilisé les services spa Westin, car le concierge m’a également donné un coupon de 50 USD$ à mon arrivée. J’ai été cependant surprise du haut taux d’occupation pour la fin septembre de cet hôtel. Il a donc fallu réserver les services au spa car il y a eu beaucoup de gens qui profitaient de leur coupon de 50 USD$. Finalement, chaque jour entre 16h00-17h00, il y a le «Happy Hour » au resto-bar de la piscine pour enfants et adultes et le prix d’un repas est de 50% (ex. repas complet Wraps au poulet m’a couté 7 USD$). Une bière revient à 3 USD$ pendant le Happy Hour. Le lobby (il y a plus de 3 lobby dans cet hôtel) et aires d’attente: La vue des couloirs vitrés: La Isla Shopping et Rueda de la Fortuna situés en face de l’hôtel: La chambre et coin salon: La cuisinette et les inclusions: Laveuse-sécheuse: La salle de bain: La petite épicerie du resort: Dans l’épicerie, il y a le Starbucks et des aliments préparés frais du jour: Le gym: Un des 2 espaces BBQ: Les piscines, jacuzzis et la plage: Le plan du resort: L’horaire des activités de la semaine: Grâce à ma Amex Platine, qui me donnait le status or, ils m’ont donné un upgrade au dernier étage! Moi qui adore les couchers du soleil, j’en ai profité!
  22. 1 point
    Très intéressant et possiblement utile pour nous prochainement. Merci Audrey
  23. 1 point
    C’est formidable de vous suivre avec tous ces détails. Merci
  24. 1 point
    Oh wow! Ça j’aimerais bien y aller à Kuala Lampur et Bali! Merci Audrey pour ces informations très précieuses!
  25. 1 point
    Je fais le programme Optimum depuis 10 ans et c’est de loin le plus avantageux. La façon la plus rentable de cumuler, c’est de toujours viser une promotion minimale de 20x les points, quoique 75 k pour 25$ avant taxes soient la plus rentable de 3/100. Pour ensuite depensee mes points, j’attends la redemption, soit 200k pour 300$, ce qui revient à donner un 33/100 supplémentaire en gain. Pendant 5 ans, je n’ai payé aucun cadeaux de Noël en utilisant mes points cumulés dans l’année... j’achète TOUT ce que je peux chez Pharmaprix et les ventes reviennent aux 2-3 panflets alors j’achète plus de papier de toilette quand il est à 3,99$ et je sais qu’il servira. J’ai “enseigné “ optimum à ma famille au complet qui sont bien contents de voir qu’ils peuvent se permettre du luxe. Mes parents ont une épicerie aux 3 semaines gratuité ainsi!
  26. 1 point
    Ah! Ça m’éclaire ! Je croyais que c'était tous des gens qui ne prenaient pas le temps de s'inscrire alors qu’ils sont intéressés par le contenu et que ça rendrait service à Milesopedia. Donc peut-être certains mais pas tous. Merci Mathieu
  27. 1 point
    Pouvez-vous m’aider à comprendre ? Ce matin comme d’autres, plusieurs lecteurs du forum ont été des visages sans nom. 22/30 inconnus à 14:20 étaient occupés à lire le dernier reportage d’Audrey en Afrique. On ne sait pas qui ils sont. Il serait pourtant facile de s’inscrire. Le nombre d’abonnés officiel aide Milesopedia à faire valoir sa pertinence auprès de ses partenaires. Alors pourquoi ? À moins que vous ne soyez engagés par un compétiteur inexistant, venez donc nous rejoindre sous la lumière. Merci.
  28. 1 point
    Beaucoup de milesopedien(ne)s font un stop à Istanbul pour leur MTM mais la Turquie en général est un beau pays qui mérite d’être exploré. Ils ont un système de transport robuste qui permet de facilement voyager entre les villes sans avoir besoin de louer une auto. J’y ai passé une douzaine de jours en mai passé et j’ai adoré. Type de voyage: Solo (juste moi et mon backpack) Ressources essentielles: - https://turkeytravelplanner.com/ : LA bible pour organiser un voyage en Turquie. Un site bourré d’informations. Il y a même un code promo pour obtenir un upgrade gratuit pour les montgolfières en Cappadoce - https://www.rome2rio.com/ : pour estimation des trajets en train/bus/avion - https://www.seat61.com/Turkey2.htm : pour les trajets en train Itinéraire: Jour 0-1: YYZ - CAI - IST - NAV avec EgyptAir (YYZ - CAI - IST payé $380 aller-retour) et Turkish Airlines (IST - NAV payé $42), les 2 en classes ECO Visite du Plaza Premium Lounge à YYZ où j’ai déjeuné, diné, et pris une douche. Lounge vraiment ordinaire. La bouffe était tiède mais au moins il y avait une douche. Escale de quelques heures au Caire au pitoyable First Class Lounge. Arrivée au nouvel aéroport d’Istanbul. Gigantesque aéroport. Pas de lounge Priority Pass mais beaucoup d’espace pour s’asseoir. Arrivée à Nevşehir, petit aéroport de la Cappadoce. J’avais pré-booké un shuttle avec l’hôtel. 10 Euros. 2 nuits au Koza Cave Hotel à Göreme: $545 Commentaires: Hotel-boutique de 10 chambres avec une superbe vue sur Göreme/les montgolfières. Leur terrasse est très populaire pour les photos Instagram et est réservé aux clients de l’hôtel. Petit déjeuner inclus. Il y a des places beaucoup moins cher mais je voulais rester dans un cave room pis voir la terrasse. Ça a l’air dispendieux mais j’ai payé le prix de haute saison. C’est beaucoup moins cher le reste de l’année. Réservations disponible sur Expedia et Airbnb. Pour ceux qui cherchent Hilton ou Marriott, il y a un Hilton à Avanos. Jour 2: Tour de montgolfière et Green Tour Tour de montgolfière à l’aube avec Voyager Balloons. J’ai utilisé le code-promo sur le site TurkeyTravelPlanner pour avoir l’upgrade à la montgolfière de 16 passagers (les montgolfières de base ont 20-25 passagers). Le paysage n’est pas aussi cool qu’à Luxor mais le nombre de montgolfières dans l’air en même temps est très impressionnant. Coupe de champagne à l’atterrissage et retour à l’hôtel. Le petit déjeuner était inclus avant le vol mais c’était pas grand-chose donc j’ai mangé encore à l’hôtel au retour. J’ai booké le Green Tour pour cette journée. Nous avons visité le Parc National de Göreme, Ilhara Valley, le monastère de Selime, la ville souterraine de Derinkuyu, et Pigeon Valley. Jour 3: Red Tour, départ pour Antalya J’ai booké le Red Tour pour cette journée. Nous avons visité Uçhisar Castle, le Göreme Open-Air Museum, Love Valley, un atelier de poterie à Avanos, Imagination Valley (Devrent), and Monks Valley (Paşabağ). J’aurais aimé passer plus de temps à Uçhisar Castle, Love Valley, et Imagination Valley mais bon, c’est ce qui arrive quand on booke des visites guidées en groupe. Départ pour Antalya à 22h via bus de nuit. Il ya plusieurs compagnies qui font le trajet. J’ai booké avec Kamil Koç. Pas la peine de booker en avance (sauf s’il y a des congés islamiques), juste se pointer à la station de bus et choisir l’horaire qui convient. Les femmes voyageant seules sont placées soit dans les rangées à chaise unique, soit à côté d’une autre femme voyageant seule. Pas de toilettes dans le bus mais beaucoup d’arrêts pause-pipi. Jour 4: Antalya Arrivée à Antalya vers 7:30/8:00 am. J’ai pris le tram en direction du Old Town. Petite sieste sur la terrasse sur le toit de l’hôtel vu que ma chambre n’était pas encore prête. Visite des chutes Düden après le check-in. Les chutes Düden ont deux sections: Le Upper Düden et Lower Düden. Je suis allée au Upper Düden en bus. Le Lower Düden est aussi accessible en bus mais je n’avais pas le temps d’y aller. Il y a pleins de tours organisés qui offrent un stop aux chutes mais c’est hyper facile de s’y rendre en transport public. Si vous êtes des habitués des bus de la STM, vous serez corrects. 2 nuits à Hotel Twenty: $50 Commentaires: Petit-déjeuner inclus mais pas aussi robuste qu’à Göreme. Petite chambre. Terrasse avec vue sur la Méditerranée. Pas accessible pour ceux avec problèmes de mobilité car l’hôtel est au deuxième étage d’un immeuble sans ascenseur et la terrasse/restaurant est au sixième si je m’en souviens bien. Réservations disponible sur Airbnb. Jour 5: Excursion guidée à Perge, Side, Aspendos, et les chutes Manavgat Bonne sortie pour les fans d’histoire. Jour 6: Antalya - Pamukkale Visite du musée archéologique d’Antalya qui contient plusieurs sculptures provenant de Perge et Aspendos donc un excellent complément à la journée précédente. Bus pour Denizli en après-midi. Dolmus pour Pamukkale en fin d’après-midi. 1 nuit au Bellamaritimo Hotel: $34 Commentaires: Chambre correct mais les murs ne sont pas insonorisés. J’entendais les autres clients monter et descendre les escaliers. Excellent petit déjeuner. Booké sur Expedia. Jour 7: Pamukkale - Selçuk Visite du site Pamukkale - Hiérapolis en matinée. Amenez une petite serviette et un sac car il faut marcher à pieds nus sur la tufière. Il est possible de se baigner dans quelques bassins. L’eau est chaude! Retour en dolmus à Denizli. Train pour Selçuk. La gare de Denizli est juste en face de la station de bus donc pas la peine de se casser la tête. Il y a aussi des bus qui font Denizli - Selçuk mais j’ai lu qu’ils attendaient que ça se remplisse avant de partir donc j’ai pris le train. 1 nuit au Saint John Hotel: $71 Commentaires: Hotel correct sans plus, ni moins. Petit-déjeuner inclus. A dix minutes de la gare à pied. Booké sur Expedia. Jour 8: Ephèse - Izmir Demi-journée à Ephèse. Encore une fois, évitez les visites guidées! Si vous comprenez l’anglais, Rick Steves a un audiotour complet du site. L’audiotour est gratuit et disponible sur Android et iPhone. Si vous êtes en forme, vous pouvez y aller à pied de Selçuk (ou prendre un taxi sinon). Amenez chapeau, lunettes de soleil, et beaucoup d’eau car il fait chaud et il n’y a pas d’ombre. Petite astuce: si vous voulez éviter les foules monstres, visitez https://www.cruisemapper.com/ports/kusadasi-port-623 ou http://crew-center.com/ pour vérifier s’il y a une croisière au port de Kusadasi. Ephèse est une des destinations les plus populaires chez les croisiéristes, cherchez un jour où il n’y pas de bateau à port. Train de banlieue vers Izmir en après-midi pour aller coucher au Hilton proche de l’aéroport avant mon vol vers Istanbul. C’est possible de rester une deuxième nuit à Selçuk et aller à l’aéroport le matin mais je ne voulais pas être à la merci de l’horaire du train. 1 nuit au DoubleTree Hilton Izmir Airport: $60 Commentaires: Upgrade automatique au check-in grâce au statut Gold. Chambre spacieuse, ça faisait changement des petites chambres des deux villes précédentes. Petit déjeuner inclus. Shuttle gratuit pour l’aéroport. Jour 9: Izmir (ADB) - Istanbul (IST): $34 en classe ECO (billet acheté 48 heures avant le vol en question) Vol de 1h. Même pas le temps d’ouvrir mon laptop. Bus Havaist de IST à Sultanahamet (comme la 747 à Montréal). Il y avait de l’orage à mon arrivée donc je suis juste sortie pour souper. 4 nuits au DoubleTree Hilton-Sirkeci: $550 Commentaires: Upgradé à une chambre au dernier étage avec balcon mais le balcon était tout petit et j’entendais le bruit des chaises du restaurant sur le toit à l’heure du souper. Emplacement parfait par contre. A 10 minutes de marche du Sultanahamet (Hagia Sophia, Blue Mosque, Topkapi Palace, Ibrahim Pasa Palace, etc.), 20 minutes de marche du Grand Bazaar, 15 minutes de marche du Galata Bridge et du ferry, et 5 minutes de marche d’une station de tram. Petit déjeuner inclus. Jour 10: Visite du Topkapi Palace, Hagia Sophia, Basilica Cistern, et le musée archéologique Le musée, Hagia Sophia, Topkapi, et le Harem (incontournable!) sont inclus dans le Museum Pass que je recommande fortement. Jour 11: Food Tour de 6-7 heures avec istanbulonfood.com Ils ont plusieurs tours. J’ai booké Taste of Two Continents. 10 stops au total. Excellente bouffe! Jour 12: Visite du Blue Mosque, Ibrahim Pasha Palace (Musée des Arts Turcs et Islamiques), et Grand Bazaar Jour 13: IST - CAI - YYZ | YYZ - YUL (payé $77 avec WestJet) Retour à Montréal. Petit passage au Plaza Premium Lounge domestique pour prendre un petit déjeuner (céréales et fruits).
This leaderboard is set to Toronto/GMT-05:00
×
×
  • Create New...