Jump to content
  • Sign Up

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 11/05/2019 in all areas

  1. 3 points
    La planification Dès les premières étapes de la planification de notre voyage autour du monde (Aeroplan), la Thailande s’est rapidement imposée comme une destination essentielle. À l’intérieur même de cet arrêt, les endroits qu’on souhaitait visiter ont rapidement été identifiés : Bangkok, Ayutthaya, Chiang Mai… et une belle plage quelque part. Nous avions initialement arrêté notre décision sur Phuket ou Krabi avant de faire volte-face en raison de la météo plus risquée à ce temps de l’année (fin juin). Nous cherchions avant tout un endroit facile d’accès où la plage et la mer seraient magnifiques, tout comme la météo. Après avoir considéré toutes sortes de petites îles qui auraient nécessité de planifier un ferry (risqué quand on doit repartir pour prendre un vol Aeroplan de Bangkok), je suis revenu sur une île que j’avais exclus dès le départ : Ko Samui. Ko Samui est certainement l’une des plus belles îles du pays en plus d’être l’une des seules à être desservies par un aéroport. En plus, la météo y est absolument parfaite en juin, possiblement la plus belle au pays. Le problème? Alors qu’on pouvait facilement voler de Chiang Mai à Phuket pour 50$, bagage inclus, le vol pour Samui se détaillait à 240$ pour un aller simple. Et on devait retourner à Bangkok ensuite, ce qui aurait donc été un total de 960$ plutôt que les 200$ environ que je pensais payer. Voyez-vous, l’aéroport de l’île est privé et appartient à Bangkok Airways, qui ne se gêne pas pour contrôler les prix vers cette destination de luxe prisée par les touristes fortunés. C’est en parlant avec un autre adepte du « churning » sur Reddit que j’ai toutefois appris un fait plus qu’intéressant… On peut réserver des vols sur Bangkok Airways avec les points Etihad Guest, oui oui, la compagnie basée à Abu Dhabi. Mieux encore, les points privilège American Express se transfèrent directement à ce programme de fidélité méconnu! L’espoir venait de renaître. En m’informant au téléphone (parce que les vols-prime avec partenaires aériens sont mal identifiés sur leur site) avec l’EXCELLENTE équipe de service à la clientèle d’Etihad Guest, j’ai appris qu’il n’en couterait que 5000 points par direction, par personne, pour voler de Chiang Mai (CNX) à Samui (USM), puis retourner à Bangkok (BKK). Avec le taux de conversion à 1 : 0,75, ça signifiait que pour seulement 26 700 points American Express (et 33$), j’allais pouvoir visiter cette île paradisiaque que je croyais hors d’atteinte. On parle ici d’à peine un bonus d’adhésion à la carte Or privilège, une valeur de près de 3,5 cent par point privilège!!! Une fois les points convertis, la réservation au téléphone s’est déroulée comme un charme (disponible seulement en anglais ou en arabe, toutefois) et j’ai même pu choisir d’excellents sièges (rangée 3 et rangée 4)! Le voyage L’expérience de vol avec Bangkok Airways a été absolument fantastique ; ils se vantent d’être la meilleure « boutique airline » en Asie et ce n’est pas peu dire. Même sur un vol domestique d’à peine 1h45 entre Chiang Mai et Samui, un repas complet a été servi tandis que sur le retour de 1h15, un petit goûter (sandwich déjeuner) a aussi été servi. Pendant ce temps, notre vol Ottawa-Vancouver sur Air Canada (5h12 de vol) n’a servi que des breuvages… Ouf. Le service en vol était excellent et on a même été avancés aux premiers bancs en avant (équivalent à économie privilège), facilitant le débarquement et nous donnant beaucoup plus d’espace pour les jambes. Une fois sur l’île, je nous avais réservé un transfert vers l’hôtel avec une compagnie locale pour un prix fort raisonnable et nous avons donc partagé la navette avec une famille de trois qui se sont descendus au Sheraton. Pour notre part, vu les tarifs en argent très intéressants, j’ai décidé de conserver mes points et de plutôt payer en argent un bungalow à deux pas de la plus belle plage de l’île (Crystal Bay Beach / Silver Beach), à l’hôtel Promtsuk Buri. Le coût de 305$ pour 4 nuits, incluant le petit-déjeuner m'a convaincu, tout comme les excellents reviews lus en ligne. La magnifique plage de Crystal Bay Notre péché mignon quotidien : un smoothie à la mangue sur le bord de la plage. Je ne m’attarderai pas sur cet établissement, vu qu’il ne fait partie d’aucune chaine, mais disons qu’outre son emplacement absolument parfait, le reste laissait à désirer, tant en termes de restauration et de service que d’isolation… Et je ne parle pas ici de bruit, plutôt de jours de 1-2 cm dans le haut des fenêtres… pas exactement génial dans un climat tropical avec une conjointe arachnophobe. Ils ont au moins eu la générosité de me donner du ruban collant avec lequel j’ai pu faire le tour des fenêtres du bungalow pour m’assurer de leur étanchéité. Ce faisant, j’ai malheureusement enfermé le petit Bernard, un minuscule gecko qui nous a tenu compagnie pour nos 4 nuits à cet hôtel. Bernard ^^ Mon oeuvre pour garder les "créatures dehors" et Bernard en-dedans Pour ce qui est du départ, le petit aéroport de Samui n'a pas de lounge Priority Pass, mais comporte un « lounge » qui est en fait plutôt un petit casse-croute gratuit pour les passagers de vols Bangkok Airways, ce qui a été bien apprécié malgré le peu de variété au menu. Pour les passagers en classe affaire, un lounge climatisé est également disponible. Somme toute, l’aéroport comme tel donne une impression de vacances de l'arrivée jusqu'au départ, mais ne vous attendez pas à y faire passer de longues heures en magasinant ou en vous y promenant. De toute façon, la compagnie recommande une arrivée tout de même assez serrée sans risque de manquer votre vol. Le mot de la fin En terminant, un mot sur les options restaurants : je peux recommander deux adresses sur le côté Est de l’île. La première, à Lamai, est un établissement tenu par un chef français (Seventy Fahrenheit) où on a mangé le repas le plus mémorable de notre voyage de 35 jours autour du monde. Ravioli au crabe, steak de thon et curry jaune de canard ont été nos choix, mais tout le menu avait l’air savoureux. À 60$ pour deux, on est beaucoup plus cher (4 à 5 fois environ) qu’ailleurs en Thailande, mais la qualité en vaut le coût et ça reste bien moins cher que ce qu’on payerait ici pour cette qualité. L’autre adresse est tout près de Crystal Bay Beach, si bien qu’on y est allés à trois reprises. Il s’agit du Silver Spoon, l’ancien Romantic Bamboo. Leur cuisine thaï est excellente pour un prix très abordable. Notre table au Seventy Fahrenheit de Lamai Repas thai au Silver Spoon Somme toute, je recommande fortement de visiter Ko Samui et pour ce faire, l’usage des points Etihad est tout indiqué. Par la suite, à vous de voir comment vous souhaitez vivre votre séjour sur cette magnifique île.
  2. 2 points
    Je suis peut-être nostalgique car ce voyage était il y a exactement un an, mais je réalise que je n'avais fait aucun résumé de ce voyage et des avantages obtenus grâce au travel hacking. Tout a débuté lorsque je suis tombé sur une erreur de prix, des billets en classe affaire sur Hong Kong Airlines depuis LAX à environ 700USD pour aller un peu partout en Asie. Nous avons finalement réservé 3 billets LAX-HKG-BKK en business pour un total d'environ 2100$ USD et on s'est croisé les doigts que tout fonctionne. Quelques jours après avoir réservé, Hong Kong Airlines ont fait un tweet disant qu'ils allaient honorer tous les billets vendus lors de cette erreur. À ce jour, je ne suis toujours pas certain que c'était une vraie erreur ou une promotion déguisée pour faire parler de la nouvelle route entre LAX et HKG, un énorme coup de pub qui aura coûté au final quelques centaines de billets en classe affaire et qui a fait énormément parler d'eux. Nous avons donc réserver avec nos aéroplans un vol vers LAX avec un retour depuis SFO. Le tracé était le suivant. YBG-YUL (AC) YUL-DFW (AC) DFW-LAX (UA) L'arrêt serait fait à Los Angeles pour la durée de notre séjour en Thailande en plus d'une journée avant notre départ et une journée après notre arrivée. La suite du trajet était LAX-SFO (UA) Pour un stopover de 4 jours avant de revenir SFO-YYZ (AC) YYZ-YUL (AC) YUL-YBG (AC) Tout ça pour 75000 Aéroplans et 625$. J'aurais sûrement pu obtenir un meilleur prix, cependant mon gros problème était que je n'avais peu de flexibilité pour les dates. Comme je ne trouvais rien pour le retour, j'ai été "forcé" d'ajouter 4 jours à San Francisco. (Je sais il y a pire dans la vie!) Lors du départ vers LAX, on a profité du lounge Air Canada à YUL grâce à ma carte TD aeroplan qui donne un accès gratuit par année. Normalement l'accès est uniquement pour une personne mais ce n'est pas la première fois que j'arrive à entrer avec ma conjointe et mon fils. À Dallas, malheureusement nous n'avons pas pu profiter du salon Centurion ou de tout autre lounge, l'escale était trop courte pour risquer un changement de terminal. Nous sommes donc arrivés en soirée à LAX et nous avions ensuite une journée complète avant de partir vers la Thailande. Nous avons séjournée au DoubleTree Hilton Westside avec le statut gold de Hilton, obtenu avec la carte Platine. Le prix de l'hôtel était très raisonnable, surtout avec l'emplacement près de l'aéroport et de Marina Del Rey, mais aucun transport vers l'aéroport. Coût de 270USD pour 2 nuits. Très gros buffet déjeuner et varié obtenu grâce au statut Gold. Pour notre seule journée à Los Angeles, on débarque à Venice Beach pour se promener un peu. Nous avons finalement marché jusqu'à Santa Monica, j'y avais été il y a quelques années et c'est un endroit que j'aime bien à LA. Après une journée à LA, il était temps de profiter du vrai voyage, la classe affaire sur un vol de 16 heures! À l'aéroport, nous avions accès à un lounge partenaire, malheureusement je ne me rappel plus c'était quel lounge précisément, mais c'était très bien. Rien d'exceptionnel mais un beau salon d'aéroport. L'avion sur Hong Kong Airlines, tout simplement wow. Très confortable, nourriture exceptionnelle, très bons vins et champagne. Nous avions choisi nos sièges à l'avance, soit moi seul pour l'aller et ma conjointe avec notre fils dans les "loverseats" au centre de l'appareil. Ce n'est pas l'espace qui manquait pour un petit garçon d'un peu moins de 4 ans! Après un long vol de 16 heures, nous arrivons (un peu fatigué quand même) à Hong Kong pour attendre notre prochain vol dans quelques heures. Nous avions accès au Club Autus, un lounge uniquement accessible pour les passagers en classe affaire sur Hong Kong Airlines. Le lounge était vraiment bien, bonne nourriture, excellents cocktails(même si nous étions trop fatigués pour réellement en profiter), douche et salle de bain privée. C'est maintenant que je réalise que l'une ses seules photos que j'ai pris dans ce lounge est la photo de la douche! (Qui était très,très propre avec une préposée qui nettoyait sans cesse les installations sanitaires) Une fois arrivé à Bangkok, près de 30 heures après notre départ, nous devons nous rendre à Krabi. Malheureusement c'est un vol en économie et le check in n'est pas ouvert. Après le luxe de la classe affaire, nous devons attendre plus de 2 heures avec nos valises à l'extérieur de la zone sécurisée avant de finalement réussir à entrer en zone sécurisée et profiter d'un lounge priority pass. À Krabi, aucun Marriot, mais nous avons un hôtel exceptionnel avec une vue incroyable. C'est le Ao Nang Cliff Beach resort. Très dispendieux selon les standards de l'endroit, mais l'hôtel vaut vraiment la peine. 656$ pour 3 nuits, moins les 250$ obtenus grâce à nos points RBC(25k points). (Vue de notre chambre, probablement la plus belle vue de tout Ao Nang car c'est l'hôtel le plus haut et nous avons la chambre la plus haute) (La piscine a débordement qui était quelques étages sous notre chambre. C'est réellement le vide derrière la piscine et c'est très haut!) Je vais résumer Ao Nang et Krabi en quelques lignes et quelques photos. C'est un endroit exceptionnel qui offre la possibilité de faire de nombreuses excursions vers des iles paradisiaques pour un prix très raisonnable. La nourriture est très peu dispendieuse et délicieuse. La plupart des voyageurs vont choisir Phuket avant Krabi, je crois que Krabi est sous estimé car en réalité c'est juste en face de Phuket dans la baie d'Andaman, les 2 endroits peuvent permettre de visiter un peu les mêmes iles. (Hong Island et Koh Poda si ma mémoire est bonne) Nous nous dirigeons ensuite vers Bangkok depuis l'horrible aéroport de Krabi! Aucun lounge et nourriture DÉ-GUEU-LASSE, seul endroit en Thailande ou j'ai mal mangé. Nous arrivons en soirée à notre hôtel le Marriott Sukhumvit pour 5 nuits, coût de 70000points. On obtient une chambre exceptionnelle au 37e étage, probablement un upgrade obtenu grâce au statut gold Marriott. (L'énorme salle de bain séparée de la chambre) (Vue de la chambre la nuit) L'hôtel est bien située, près du BTS (Train) et de l'artère Sukhumvit au coeur de la ville. Très facile et peu dispendieux de se rendre partout en tuktuk ou taxi. Point important, TOUJOURS négocier le prix ou demander au chauffeur de mettre le compteur avant d'embarquer). L'hôtel offre un rooftop bar et restaurant exceptionnel. Un peu dispendieux, mais je crois que c'est une visite incontournable. C'est une énorme air ouverte sans toit avec des vitres qui servent de murs. Ne visitez pas Bangkok sans aller prendre au moins un verre sur un rooftop! Une visite à Bangkok n'est pas complète sans consacrer une journée à la visite des temples, sans une visite sur Kao San Road et sans visiter... Bangkok poutine de Bruno Blanchet! Pour les plus aventureux, allez faire un tour dans un des redlights pendant la nuit, c'est vraiment une expérience divertisante et dépaysante! (Soi Cowboy, l'un des redlight de la ville. Près du Marriott Sukhumvit) (Bucket Drink sur Kao San Road) (Bangkok Poutine, le restaurant de Bruno Blanchet) (Tilac, le fameux bar dans Hangover. Situé dans Soi Cowboy) Au retour de Thailande, nous restons une journée à Los Angeles. Nous sommes épuisés, mais nous allons quand même à Manhattan Beach. C'était ma première visite à cet endroit et j'ai bien apprécié. Nous dormons au Aloft près de l'aéroport car nous partons très tôt pour San Francisco. À San Francisco on a choisi le Hilton Parc 55 près de Union Square. Ce n'est assurément pas le meilleur Hilton que j'ai visité. C'est correct, sans plus. Les avantages du statut gold sont très limités, on nous offre 60$ de crédit au total. Nous allons donc déjeuner au très ordinaire et hors de prix buffet de l'hôtel pour un prix d'environ 90$. Même avec le crédit, je ne suis pas certain que le déjeuner pouvait valoir 30USD à 3... c'est pour dire. Nous avons une chambre au 26e étage avec une baie window. L'emplacement est bien, mais un peu loin du centre touristique. Malheureusement nous avons été forcé de prendre l'autobus plutôt que les câble car pendant tout notre séjour car ils avaient fermés ceux-ci à cause des feux de forêt et de la pollution en ville. Je dois dire que c'était vraiment exagéré et que nous n'avons pas été incommodé du tout par la moindre trace de fumée. Je crois qu'il y avait une panique généralisée en ville à ce sujet, lors de notre visite, le pire était passé mais la panique était encore présente. Le plus grand avantage de notre hôtel était sa proximité avec le bar Mikkeller. Pour un amateur de craft beer comme moi c'est le paradis! (La vue de notre chambre, ce n'est pas de la fumée mais le fameux brouillard de San Francisco) (Le Mikkeller, à 2 minutes de l'hôtel) Au retour nous allons évidemment au salon Centurion pour profiter de la dégustation de vin gratuite. Le lounge est vraiment plein et la qualité de la nourriture correcte. J'avais de grandes attentes pour ce lounge, je dois avouer que son seul avantage par rapport à d'autres salons est la qualité de l'alcool! Après quelques verres, je suis prêt à dormir quelques heures sur notre red eyed flight jusqu'à Toronto! À Toronto nous avons été au salon plaza domestique, c'est à mon avis le pire salon priority pass que j'ai vu. C'était petit, sale et dans un sous sol. La nourriture était vraiment très ordinaire. Si vous avez une autre option, allez dans un autre lounge! À Montréal on profite du salon Air Canada( grâce à la carte TD Aéroplan de ma conjointe cette fois). Les avantages utilisés lors de ce voyage: ÉNORME erreur de prix, 2000USD de billets d'avion sur Hong Kong Airlines (2700CAD environ). Valeur estimée de 15000$ au minimum 75k aéroplan et 625$, 3 billets jusqu'à LAX et SFO 25k points RBC, 250$ de crédit au Ao Nang Cliff Beach resort Statut Gold Hilton (déjeuners et upgrades) 70k points Marriott et statut gold, 5 nuits gratuites dans une chambre exceptionnelle Accès à de nombreux lounges grâce à la carte platine et aux cartes TD aéroplan.
  3. 2 points
    Petit compte rendu sur l’hôtel “AC Hotel Istanbul Macka” dans la magnifique ville d’Istanbul. Situé dans le quartier de Beşiktaş - Connu pour son équipe de Soccer - le JK Beşiktaş. D’ailleurs leur stade est assez récent et est un point de reconnaissance, lorsqu’on veut aller à pied, de l’hôtel vers Taksim. Le “AC” est un hôtel de catégorie 2, mais avec les commodités d’un hôtel supérieur. L'accueil par le personnel est courtois et sympathique. On peut faire le “check in” et le “check out” via le mobile. À l’arrivée on doit passer nos bagages au scan ; pour les freaks de la sécurité, c’est parfait. La réception (le hall) est un peu petite lorsque nous sommes plusieurs à arriver en même temps, mais le service rapide, fait en sorte que le hall se libère rapidement et j’ai particulièrement apprécié qu’un des membres du personnel m’accompagne avec mes bagages à la chambre. À mon arrivée, il n’y avait qu’un ascenseur de disponible (un était en réparation), mais il fût réparé rapidement (moins de 24 heures). L’hôtel possède un bar et un restaurant - que je n’ai utilisé qu’une fois pour le déjeuner - ainsi qu’une fois au bar pour une bière. Mon avis sur le déjeuner.. est pas négatif, mais n’est pas positif non plus. Pas assez de choix (style buffet), En ce qui concerne le bar, le service était courtois et le prix raisonnable. La chambre : très spacieuse et bien équipée (les équipements standards) ; coffre-fort, peignoir, séchoir, table de travail, fauteuil, machine nespresso, etc. etc. Étant au 4e étage, elle était au calme, même si elle était située directement à la sortie de l’ascenseur. Aucun problème avec cette chambre. La “clim” était fonctionnelle et surtout silencieuse. J’avais demandé des oreillers en “mousse”. Ils étaient confortables. Les alentours de l’hôtel est bondés de restaurants et de bars - je vous conseille particulièrement le petit restaurant “Quppa caffe” où j’ai mangé un des meilleurs “Club sandwich” de ma vie. Sinon pour le déjeuner ou un bon café, juste à côté de l’hôtel, on retrouve deux petits cafés sympathique ; “La vie praliné” et le “Coffee Public”. ce dernier le personnel est des plus chaleureux. Pour me rendre à l’hôtel via le nouvel aéroport, j’ai utilisé le taxi (coût de 170 lira). et je n’ai aucun regret… vu que l’hôtel est situé dans une pente. - je vous garantie qu’après 5 jours en aller / retour, je me suis fait des mollets d’enfer. Pour aller vers Taksim, cela se fait très bien à pied, mais encore une fois, il faut monter et descendre : durée de l’opération 20 minutes. Sinon, il y a possibilité de prendre le bus ( 42T ou 559C) qui vous amène directement à Taksim. On peut même partir en ferry de Beşiktaş vers Kadiköy (côté asiatique). Malgré que cet hôtel, n’est pas au centre de Taksim ou Sultanahmet, Il est tout même très bien situé et près de plusieurs activités touristiques ; Palais Dolmabahçe, Ortaköy ( lieu à découvrir pour manger un très bon Kumpir), près aussi du très grand parc Yildiz ( et son palais). bref j’ai adoré cet hôtel et son charmant quartier. J’ai eu cet hôtel ( 5 nuits) via mes points Bonvoy avec un total de 50,000 points. Le prix était de 82 euros / nuit.. est-ce que c’était un bon “moved” d’utiliser mes points ? Je pense que oui.. Ah et aussi une belle surprise dans la chambre ; des Loukoums, bouteilles d’eau ( une grande au deux jours + 2 petites à chaque jour). Merci milesopedia !!
  4. 1 point
    Juin 2019 – Premier passage pour moi dans l’Ouest canadien, et ça ne sera probablement pas le dernier! 6 jours ça peut paraître court, mais c’était seulement le temps que j’avais. Je vous présente en détail mon itinéraire et mon budget. Les Rocheuses c’est impressionnant, grandiose! J’avais toujours envie de me retrouver en haut de ces magnifiques glaciers. Quand tu parcours les chemins de l’ouest, votre regard sera toujours porté vers les montagnes. On est loin de Montréal – Québec! La météo n’a pas été toujours de notre côté. La plupart des choses que je voulais faire, je ne les ai pas faites! On décidait la journée même et nous allions où le soleil était. Jour 1 Départ à 8h25 de l’aéroport de Montréal Arrivée : 11h00 à Calgary Temps de route : 1h30 En arrivant à 11h00 ça nous laissait toute la journée pour faire au moins 1 activité en incluant le temps de route. Nous nous dirigeons alors vers le parc national de Banff, où est notre hébergement pour la nuit. Lors de notre arrivée dans le parc, nous croisons le lac Minnewanka. Je suis déjà sous le charme! Hébergement Nous allons nous installer à notre campement rustique de luxe! Une tente oTENTik, préalablement réserver sur le site de Parc Canada. Pour réserver ce genre d’hébergement, vous devez le faire lors de la journée d’ouverture des réservations. Vous trouverez l’info ici. Habituellement, les réservations débutent en janvier. Et je vous le dis, ça part très vite! 120$ la nuit Éclairage, électricité Pas de poêle, frigidaire BBQ extérieur Toilettes et douches partagées Vous pouvez coucher jusqu’à 6 personnes Pas le droit de manger à l’intérieur ni faire cuire de la nourriture à l’intérieur à cause des ours. Gardez les lieux propres À 15 minutes de Banff Les animaux de compagnies ne sont pas autorisés dans les tentes. Lors de la réservation, il n’y avait plus de sites disponibles avec une tente qui donne directement une vue sur le lac. Il y a quand même un petit sentier qui permet de se promener tout prêt et y voir la beauté du lac. Au coucher du soleil, la lumière est sublime. Il se couche vers 22h00-22h30 à la mi-juin.. Mont Tunnel – Banff Après nous être installés, nous partons pour le village de Banff vers 14h00. Un ami nous suggère d’aller faire le mont Tunnel. Il est parfait pour nous. Après une longue journée de transport, nous n’avions pas envie de faire une très grosse randonnée! Je vous invite donc à lire : Mont Tunnel Jour 2 Lac Louise La pluie était prévue pour la journée 2. J’espérais très fort que la météo avait tort. Il a finalement plu toute la nuit. Le tonnerre a frappé tellement fort que la tente tremblait! Au matin, la pluie cessait tranquillement. Nous décidons alors que c’est aujourd’hui que nous allons voir le lac Louise. Temps de route depuis Two Jake lake : 1h Retour au village de Banff depuis le lac Louise : 45 min En partant tôt et n’étant pas encore dans la grosse saison touristique, nous avons eu la chance d’avoir du stationnement sur place. Sinon, vous devrez utiliser le service de navette instauré. Lire les détails sur ce lien. Beaucoup de touristes sont sur place déjà vers 8h00. En arrivant sur les lieux, c’est l’hôtel Fairmont que nous apercevons en premier lieu. Une nuit coûte environ 500$ la nuit. Pour éviter la foule, je vous invite à vous promener autour du lac ou tout simplement aller faire une belle randonnée pour y voir le lac depuis les airs! Nous avons choisi Little Beehive. Lors de cette journée, nous avons eu du soleil, de la neige, du soleil, un peu de nuages, de la neige…! Heureusement, nous étions bien prêts avec nos tuques et mitaines. Voici le résumé de cette randonnée : Little Beehive Lac Moraine Après cette belle randonnée, nous repartons pour Banff et nous faisons un arrêt au lac Moraine puisque c’est en chemin. Il est très difficile d’avoir une place de stationnement ici en haute saison. Le stationnement n’est pas très grand. Les gens arrivent dès 5h00 pour y voir le lever du soleil. Pour ma part et selon plusieurs blogues que j’ai lus, le lac Moraine est plus impressionnant que le lac Louise. Difficile à décrire pourquoi. La couleur, la proximité des glaciers, la zénitude qui règne. Hébergement Notre nuit la plus chère, c’est à Banff. Nous avons passé une belle nuit au Bumpers Inn. Chambre propre et grande. J’ai réservé via Booking avec un lien de parrainage me donnant droit à 25$ de rabais. Ce n’est pas un lieu pittoresque avec vue sur les montagnes. Il y avait des travaux, il n’y avait donc pas de réception. Il faut aller au Inns of Banff l’autre côté du boulevard pour faire le check-in. J’aurais bien aimé le savoir avant d’y aller pour arrêter prendre ma carte avant d’arriver à l’hôtel. J’imagine que les travaux ne dureront pas éternellement. C’était une belle alternative quand même pour le prix. Coût pour une nuit : 200$ taxes et frais inclut Avec un lien de parrainage : 175$ Utilisez le lien de parrainage de Milesopedia! Jour 3 Le jour 3 a été la journée la moins palpitante de notre court séjour dans l’Ouest canadien. La pluie se met au rendez-vous. Mais c’est une petite pluie. Le plafond de nuages est bas. Nous partons alors vers 10h en destination du parc national de Kootenay pour aller y faire une randonnée. On voit pas grand chose sur la route. Nous arrêtons au sentier Stanley Glacier en espérant que ça va changer. Temps de route Banff – Stanley Glacier : 30 minutes Bon on fait quoi avec cette température! On se redirige vers Banff mais la pluie cesse. Je regarde sur AllTrails et non loin un petit sentier facile pour aller y voir un lac. Mon copain étant un peu ‘racké’ de sa randonnée de la veille, c’était mieux pas trop dur! Boom Lake Trail Situé sur la route 93 tout pas trop loin de l’intersection de la route 1 tout près de Banff 8 km aller-retour Dénivellation 175 mètres Facile Temps : je n’ai rien noté. Peut-être 3h aller-retour Pas vraiment de point de vue avant d’arriver au lac. Description AllTrails Le sentier c’est pas mal du plat avec de la belle verdure, grands arbres et petites fleurs. Takakkaw Falls – Parc national Yoho Bien sûr, comme tout l’Ouest canadien, vous êtes entouré de glaciers sur les routes et le parc de Yoho n’en fait pas exception! 55 minutes de route depuis Boom Lake Hébergement Pour les 3 dernières nuits, j’ai choisi la ville de Golden en Colombie-Britannique. Je trouvais son emplacement stratégique par rapport aux parcs nationaux et les hébergements sont moins chers. J’ai trouvé une chambre privée dans un appartement sur la plate-forme AirBnb. Nous sommes donc restés chez Ray et sa copine. Nous avions accès à leur cuisine et salle de bain. Nous avons été très bien accueillis. C’était ma 2e expérience de partager la maison d’un hôte et tout s’est vraiment bien passé. Ray est pilote d’hélicoptère pour secourir les gens en montagne. Il travaille beaucoup, alors il n’est pas très souvent à la maison. La Casa de Ray 250$ pour 3 nuits – mois de juin Jour 4 La veille du jour 4, je regarde la météo et il semble que ça sera de la pluie partout! J’avais en tête d’aller faire une belle randonnée dans le parc national de Yoho. À notre réveil, le temps semble beau! Par contre, lorsque je regarde la météo dans le parc de Yoho et Kootenay, il pleut. Je regarde du côté du Parc national des Glaciers, soleil soleil! Ça sera alors ce parc aujourd’hui! Il n’était pas du tout prévu à l’horaire de notre séjour. Et savez-vous quoi? Ç’a été mon coup de coeur du voyage! C’était une journée plus que fantastique! Temps de route Golden – Parc national des Glaciers : 1h Je vous laisse découvrir la 1ere rando que nous avons dans cet article : Great Glacier Trail Puisque nous avons complété cette rando en 1/2 journée, pourquoi ne pas en faire une autre! Après notre lunch, on part pour le lac Marion. Une rando un peu moins grandiose que celle du matin, c’était totalement différent. La vue là-haut valait franchement la peine. Les détails juste ici : Lac Marion Jour 5 Pour cette dernière journée, nous avons été voir le lac Émeraude au Parc national de Yoho. Vous devez arriver très tôt, c’est une grosse vedette ici ce lac! Je vous suggère de vous éloigner des foules et de marcher le long du lac. D’autres randonnées très intéressantes sont aussi accessibles. Veuillez visiter le site officiel du Parc national de Yoho pour les découvrir. Voici mon article complet sur cette demi-journée au lac Émeraude. Lac Émeraude – Parc national de Yoho Pour terminer cette belle journée, on décide d’aller parcourir une partie du sentier Stanley Glacier dans le Parc national de Kootenay. Nous de l’avons pas parcouru en entier, mais ça nous a donné une belle idée de ce que nous avions manqué la journée où il pleuvait! 30 minutes de route entre Yoho et Stanley Glacier à Ce que m’a coûté mon voyage Billet d’avion Montréal-Calgary 25000 points aéroplan + 175$ par personne Hébergements : 1 nuit Two Jake lake : 120$ 1 nuit à Banff : 175$ 3 nuits à Golden AirBnB : 250$ Véhicule : Routes’s car : 112$ Oui vous avez bien lu, j’en reviens même pas encore! J’ai loué quelques mois avant ( novembre 2018), une Rio deux portes. Il n’y avait de Rio disponible, nous avons eu un Jeep. À la base, ma réservation sur internet était de 130$. Au comptoir, c’était moins cher! Essence : 150$ Nourriture : Nous avons mangé au restaurant que pour les soupers. Déjeuners et dîners on s’est fait tout nous même en ayant fait notre épicerie au Wal-Mart à Calgary. Achat d’alcool aussi. 450$ Autres : Frais d’accès Parc Canada pour 2 personnes/ 5 jours : 78$ Total 1685$ pour 2 personnes Je voyage en diminuant beaucoup mes dépenses pour mes billets d’avion ou location de voiture,hébergements en pratiquant le Travelhacking. Si cette pratique vous intéresse, veuillez consulter le site, je dirais même plus, la bible pour tout connaître : Milesopedia! Bien sûr, pour devenir un bon Travelhacker, il faut y investir du temps et faire beaucoup de lecture pour devenir débutant, intermédiaire ou avancée! C’est de l’organisation, mais ça rapporte tellement! Je vous invite à lire le guide du débutant sur le site de Milesopedia : https://milesopedia.com/guide-debutant/ Bonne lecture!
  5. 1 point
    Des coupons de 5 à 10$ sont souvent offerts sur le site https://www.parksleepfly.com/ Dans plusieurs pays. À consulter si vous désirez un combo hotel-stationnement. On sait jamais
  6. 1 point
    Pour plusieurs d'entre-nous, le plaisir du "churning" et du "travel hacking", c'est de se permettre des expériences qui auraient autrement été hors d'atteinte en vertu de notre budget voyage habituel. Bien que nous voyageons toujours en classe économique – en partie pour économiser, en partie pour ne pas ouvrir cette boite de Pandore – nous tentons généralement de maximiser l'usage des points, surtout en matière d'hôtels. Notre voyage à Tokyo représentait donc un défi à ce niveau, où le rapport qualité-prix des hôtels, même en utilisant les points, laissait grandement à désirer. Que ce soit en raison d'un emplacement moins qu'idéal ou d'un coût complètement ridicule pour la prestation offerte, nous n'arrivions pas à nous convaincre d'utiliser nos précieux points Bonvoy sur un hôtel de la capitale japonaise. À titre d'exemple, le Courtyard Tokyo Station, malgré son bon emplacement, avait piètre allure avec ses 35 000 points la nuit pour une chambre de 19 mètres carrés. Je pouvais penser à bien des façons de faire meilleur usage de mes points, à Tokyo ou ailleurs, mais la décision qu'on a prise nous aura permis de vivre l'une des expériences les plus mémorables de tout notre mini tour du monde : 5 nuits au Ritz-Carlton de Tokyo. À l'époque (réservé à l'automne 2018), le prestigieux hôtel était en catégorie 7 (60 000 points la nuit), donc 240 000 pour 5 nuits avec la nuit gratuite (il est maintenant un dispendieux catégorie 8, mais si vous pouvez l'avoir en saison basse, c'est "seulement" 70 000 points la nuit, ou 280 000 pour 5 nuits). C'était plus des deux tiers de ma banque à ce moment, mais je me suis dit: "C'est notre premier arrêt, on se gâte!". Voyant la valeur au détail à plus de 1000$ la nuit pour nos dates, j'étais déjà très satisfait de mon utilisation de points Bonvoy à plus de 2 cents par point... mais au final la valeur exceptionnelle n'aura été que la cerise sur le sundae. L'accueil Arrivés en fin de soirée après une journée de retard sur l'horaire prévu (vol ANA YVR-HND annulé), l'hôtel avait accepté de décaler notre réservation sans problème. L'hôtel étant bien connecté au réseau de métro (lignes Oedo et Hibya accessibles en sous-terrain, tout près de la ligne Chiyoda), ce fut facile d'éviter la pluie et de transférer de l'aéroport à l'hôtel à faible coût. Dès notre arrivée dans l'immeuble (le Tokyo Midtown Tower), on prend un ascenseur jusqu'au 45e étage où l'oppulent lobby nous accueille avec la musique d'un pianiste installé sur place pour l'heure de l'apéro et des hôtesses en habit traditionnel japonais. À peine un pas fait à l'étage, on nous débarrasse de nos valises et on nous dirige vers le comptoir d'accueil où notre arrivée était "attendue". Le personnel tout sourire exprime son empathie pour notre vol retardé et nous souhaite un magnifique début de tour du monde (j'avais envoyé un petit courriel expliquant la raison de notre voyage : nos 5 ans de couple!) Je sais que pour eux, ce n'était qu'une petite note au dossier, mais c'est apprécié, d'autant plus qu'on n'était absolument pas habillés pour l'occasion après le long vol et une combinaison de train et métro en plus de la fatigue. Je n'avais alors qu'un statut OR avec Bonvoy, mais celui-ci (combiné au courriel peut-être) nous a tout de même mérité un upgrade à une Tower Suite... Dès le moment où j'ai vu le nom de la chambre sur le contrat de location signé à l'accueil, j'ai eu un gros sourire, parce que je savais que ma conjointe n'était pas au courant. En ouvrant la porte de la chambre du 51e étage, voici la première vue que nous avons eu de la grandiose ville qu'est Tokyo. Après quelques secondes (minutes?) à contempler cette vue exceptionnelle, l'hôtesse nous a fait faire le tour de la suite magnifique (100 mètres carrés!) qui se détaillait à plus de 2 400$ la nuit, si elle avait été payée en argent. Je n'ai malheureusement pas beaucoup de photos de la chambre, mais en voici tout de même deux qui montrent bien la beauté de la suite. Pour avoir vu la taille des chambres au Japon en général, c'était carrément incroyable d'avoir tout cet espace pour nous tous seuls. Notez par ailleurs que sur la photo du salon, le rideau n'est pas fermé, mais qu'on est carrément dans les nuages lors d'une journée humide à Tokyo; assez impressionnant! La chambre bénéficie de toutes les technologies et installations les plus utiles : des rideaux électriques à la télévision intelligente en passant par un grand walk-in et une salle de bain comprenant deux évier et miroirs et une toilette chauffante ultra-moderne (ah ces Japonais!) Le tout avec chocolats fins, plusieurs bouteilles d'eau remplacées chaque jour et en prime, une bouteille de vin cuvée privée du Ritz-Carlton. Anecdote cocasse sur le sujet... n'étant pas de grands buveurs de vin, je me suis vite renseigné sur la possibilité de la poster au Québec (c'est impossible) où mon frère en aurait certainement fait meilleur usage. Avec encore 8 pays à visiter (dont 2 musulmans), j'ai donc préféré laisser la bouteille sur place... mais pas avant une dernière tentative. Quelque peu rebutés par le prix du petit déjeuner (70$ il me semble), j'ai tenté de monnayer ma bouteille contre un petit-déjeuner pour deux en expliquant qu'on ne boit pas d'alcool... sans succès! Dommage sur ce coup-là! Heureusement, le complexe qui accueille l'hôtel comprend aussi plusieurs boutiques, incluant une épicerie, une boulangerie française délicieuse et un bon vieux 7Eleven, indispensable au Japon! On a donc substitué l'onéreux petit-déjeuner de l'hôtel par un bon vieux classique. Vue la clientèle qu'on côtoyait, je parie qu'on était les seuls clients sur place à avoir fait ce choix! Somme toute, je suis tellement reconnaissant d'avoir eu la chance de séjourner au Ritz-Carlton de Tokyo, probablement le plus bel hôtel que j'essaierai de toute ma vie pour à peine 500$, soit le montant de cotisation à 4 cartes SPG/Bonvoy en un peu plus d'un an. L'hôtel est luxueux et confortable, mais surtout, ses employés vous traitent véritablement comme des VIP, et ce, en tout temps. Que ce soit l'hôtesse qui nous saluait à chaque passage en nous demandant ce que nous avions au programme ou ce que nous avions fait cette journée-là et qui nous a même imprimé et annoté une carte avec les meilleurs restaurants de ramen près de l'hôtel ; le service aux chambres qui s'empressait de remplacer les produits d'hygiène (en étant à notre premier arrêt, on s'est permis de faire le plein!) ; l'accueil qui m'a prêté un ordinateur portable pour me permettre de modifier mes réservations pour le reste du voyage et toutes sortes d'autres petites attentions qui ont rendu notre séjour véritablement magique. Je ne peux malheureusement pas commenter sur les autres installations (sauna, piscine, spa, petit-déjeuner, restaurants) parce que nous n'avons utilisé rien de cela, mais pour la qualité du service, la beauté et le confort de la chambre de même que le service absolument royal offert par les employés du Ritz, toujours souriants, je ne peux que recommander fortement cet hôtel haut de gamme à tous, surtout ceux qui ont les moyens de se payer un séjour avec des points! Vous ne serez pas déçus! Merci Milesopedia!
  7. 1 point
    Heureusement, les restaurants de Sushi et de Ramen sont super abordables et tellement délicieux!
  8. 1 point
    Uniquement rakuten.com et pas rakutem.ca et ce n'est valable que si tu as une Amex US ....
  9. 1 point
    Informations pratiques sur le salon: J’ai utilisé ma Priority Pass offerte gratuitement avec ma Amex Platine qui me donne l’accès illimité (+ un invité) à ce salon. Localisation: Il se situe à quelques pas des portes 26-28, après avoir passé la sécurité au deuxième étage. Vous tournez à gauche et vous allez jusqu’au bout et il se trouve à votre droite. Le panneau au deuxième étage indique bien où il se situe. Heures d’ouverture: Ouvert à tous les jours de 3h30 à 21h00. Les enfants? Les enfants de 2 ans et moins sont admis gratuitement. Lorsqu’ils sont plus âgés que 2 ans, ils sont considérés comme des adultes. Les commodités offertes: Ce salon a une salle de conférence que l’on peut utiliser sans frais. Il offre de l’alcool (même du Porto Tawny 10 ans!) et un chef vous prépare une omelette à vous goût au petit-déjeuner. Pour le dîner et le souper, il y a diverses sandwichs et des crudités. Voici des photos: Avant d’entrer au Salon (de l’extérieur) Le personnel vous accueille toujours avec professionnalisme et ils sont très conviviaux! Voici l’accueil: Il y avait des dégustations thématiques à l’arrivée de l’Halloween (arôme de citrouille dans votre café à ajouter): Le bar est très complet. Il y a du jus, des boissons gazeuses, de la bière, du café Nespresso. Pour manger, il y a des bagels, du pain, des muffins, des biscuits, des céréales (déjeuners) ou de la soupe pour dîner/souper. Également, il y a des crudités, des œufs à la coque, du fromage, du yogourt, diverses vinaigrettes pour faire votre salade et des fruits frais. Il y a différents endroits pour se reposer ou pour travailler. De plus, le salon offre un superbe vue sur la piste de décollage (je n’ai pas pu prendre de photos car il faisait noir dehors et je partais trop tôt). Il y a le foyer au centre du salon qui laisse un décor chaleureux. Vous pouvez également écouter la télévision dans les sièges les oranges qui sont très confortables! Il ne faut pas manquer son vol si vous vous endormez dedans! Conclusion: Ce salon est très moderne et les sièges sont tellement confortables qu’on peut s’endormir facilement! À différents endroits, il y a des tableaux d’affichage de l’horaire des vols. Personnellement, c’est un des plus jolis que j’ai vu, malgré que l’offre de nourriture soit moindre que dans des salons de plus grande taille. Les employés m’ont mentionné qu’ils étaient en train de travailler sur de différents menus pour 2020 afin d’offrir plus de variétés de nourriture. Puisque j’habite à Québec, j’adore aller dans ce salon avant chaque voyage! C’est indubitablement celui que je visite le plus souvent!
  10. 1 point
    Je suis à Tokyo et j’avoue que le Courtyard à Tokyo Station est ben ordinaire!
  11. 1 point
    Oh! vraiment nice! Je crois vraiment que l'Ouest canadien mérite un petit détour! Si tu aimes les villes, pourquoi ne pas combiner Vancouver et les montagnes aux alentours. Je ne suis pas allée encore, mais c'est sur ma liste. Y paraît que Vancouver c'est vraiment chouette comme ville
  12. 1 point
    Merci! Et chaque fois que je vois la photo du Courtyard Tokyo Station, ça me confirme que j'ai pris la bonne décision haha!
  13. 1 point
    Quel beau résumé ! Merci
  14. 1 point
    wow, je ne suis pas un "fan" des voyages de "nature" , mais j'avoue que vos photos me donne le goût de délaisser les grandes villes, pour un petit voyages dans l'ouest canadien.
  15. 1 point
  16. 1 point
    D’emblée, je présente ma femme et moi, toutes deux doctorantes, moi affiliée à une université canadienne, elle une université française. Nous sommes toutes deux passionnées par le voyage et l’aventure. Notre expérience en tant que chasseuses de points à débuté début janvier 2019, et nous avons réservé notre premier mini tour du monde début août 2019, soit environ 8 mois après nos premiers balbutiements en la matière. Ce billet se veut un petit aperçu du comment nous sommes parvenues à réserver un mini tour du monde avec Aéroplan et comment nous concevons le travel hacking en tant qu’étudiantes. Commençons par le commencement, l’itinéraire: YUL-IAD-CDG (United // STOP) CDG-SIN-PER (Singapour Airlines // DESTINATION) PER-SIN-JNB-GRU (Singapour Airlines & South African // STOP) GRU-IAD-PIT-YUL (United & Air Canada) Coûts de la réservation : Au total on parle de 368.50$ de taxes par personne et 90 000 mille aéroplan par personne. Pourquoi faire un mini tour du monde en tant qu’étudiantes? Dans notre cas, tout est méticuleusement planifié pour répondre à un besoin spécifique de recherche (et même si cela ne répondait pas à un objectif académique précis, je précise qu’il s’agit d’une excellente manière de voir le monde!). Deux Québécoises effectuant de la recherche sur l'Amérique latine sont amenées à faire des séjours de recherches en Europe (Paris pour l'une et Bruxelles pour l'autre). Nous avions donc déjà notre première destination. Ensuite comme nos recherches portent sur l'Amérique du Sud il était naturel d'aller y séjourner un bon 4 mois. Nous avions donc notre deuxième destination. Nous avions donc deux destinations, sur deux continents. Selon la grille de points 60 000 aéroplan pour l’Europe (destination Paris, France) et 60 000 aéroplan pour le l’Amérique du Sud (destination São Paulo, Brésil). Un total de 120 000 aéroplan chacune en plus des taxes, pour deux voyages distincts. Suivant les nombreux conseils sur les forums, groupe facebook et autres, nous avons rapidement convenues que nous pouvions faire mieux et plus en étant un peu créatives. C'est à ce moment-là que j'ai eu l'idée folle de changer la "destination" pour Perth, Australie, sachant qu'il s'agissait de l'une des destinations les plus éloignées et qu'elle offrait un haut nombre de millages. Le coût de cette destination? 90 000 par personne. En ajoutant un stop à Paris sur l'aller et un stop à São Paulo pour le retour nous étions capables de réaliser une économie de 30 000 aeroplan chacune, comparativement à deux voyages. Perth devenait alors un bonus sur notre route. Dans notre cas nous avons misé sur l'exploitation des milles Aéroplan sans luxe afin de pouvoir reproduire l'expérience le plus souvent possible et surtout de garder les coûts très bas. Total en milles: 180 000 Le total des taxes: 737$CAD Notre accumulation de milles Comme mentionné, notre accumulation de mille aéroplan à débuté en janvier. N’ayant rien à perdre et un bon crédit, nous nous sommes lancées très fort. Une carte Amex platine PME obtenue via référencement milesopédia donnant 75 000 points bonus + environ 8 500 en points de dépenses soit environ 83 500 points pour 499$ de frais de carte. Dépenses nécessaires: 7000$ Un référencement vers ma maman 25 000 point pour 0$. Un référencement vers ma conjointe d'une carte Amex PME gold donnant 25 000 points pour 0$. Une carte Amex PME gold donnant 40 000 points + environ 7 000 points en dépenses pour un total de 47 000 points pour 250$. Dépenses nécessaires: 5000$ Total 180 500 points accumulés pour 749$ de frais de cartes. Bien sûr, débloquer les bonus de ces cartes ont demandé beaucoup de dépenses. Un total de 12 000$ sur 6 mois. Comment débloquer de tels bonus avec des salaires étudiants? Une des premières choses que nous avons faites a été d’utiliser nos assurances étudiantes (que nous PAYONS obligatoirement via les frais étudiants) et avons pris nos rendez-vous annuels pour nettoyage de dents, réparations et examen de la vue. Nous avons trouvé des centres dentaires et de la vue qui prenaient les paiements par AMEX et avons payé nous-mêmes avant de faire la réclamation. Ensuite, nous habitions dans un bloc-appartements administré par une compagnie et avons pu ainsi payer quelques mois de loyer via Plastiq. Nous avons calculé un total de 124$ de frais avec Plastiq, car nous avons profité de différentes promotions. Finalement, nous avons privilégié les magasins acceptant AMEX pour tous nos achats, à défaut d’être acceptés quelque part, nous avons acheté des cartes cadeaux IGA sur la plateforme ebatesgiftcards.ca, qui accepte le paiement AMEX. Finalement nous avons acheté d'autres cartes cadeaux (uniquement des cartes cadeaux achetées durant des épiceries normales ou en pharmacies) comme Netflix, Amazon, Apple, etc. Finalement, nous avons également bénéficié de la gentillesse et la générosité de nos proches en effectuant le plus d'achats pour eux lorsque possible, notamment sur Amazon puisque comme étudiantes nous avons droit à Amazon Prime au rabais et invitons nos familles à magasiner à travers nous (et nous profitons également de la Netboutique aéroplan dans ces temps-là, particulièrement en période de promotions!). Bref avec un peu de créativité et de dépenses courantes il est tout à fait possible et réaliste de cumuler autant de milles sur des salaires de doctorants. Coût total du voyage en avion Notre voyage s'élève donc à un total de 1678$ en additionnant les coûts de cartes, aux taxes et au frais de réservation d'aéroplan. Il faut ajouter à cela les avantages liés aux cartes de crédit Platine PME d’AMEX et particulièrement l’accès aux salons dont nous avons bénéficié lors de nos autres voyages. Nous avons calculé qu’en général à l’aéroport on finit par dépenser 20-25$ au moins avant un vol (bouteille d’eau ici, petit chip par là, n’importe quoi pour faire passer le temps). À date nous avons fait une vingtaine de salons, même des tout petits dans le fin fond du Chili! (La suite du coût total du voyage dans quelques mois ). Autres considérations Nous avons réfléchi à toutes sortes de possibilités pour le retour depuis l’Australie vers le l’Amérique du Sud et la seule possibilité qui s’offrait réellement était de passer via JNB jusqu’à GRU. Bien qu’il soit aussi possible en d’autres circonstances de faire SYD-AUK-EZE, ce parcours ne nous était pas possible, car notre destination était PER et non SYD, mais aussi parce que cela impliquait une trop grande distance en KM et excédait alors le MPM. Cependant, l’agent au téléphone était enclin à accepter un Open Jaw en Australie, car nous avons eu des problèmes à trouver un vol disponible entre JNB et GRU. On parle d’un total de 13 437mi pour l’aller et de 17 827mi pour le retour. Le MPM pour YUL-PER est de 18 633mi. Nous sommes donc à la limite de ce qui est permis! Pour me conforter dans mon choix d'investir temps et argent dans l'accumulation d'Aéroplan, j’ai regardé les coûts des billets d’avion pour les différentes destinations et était arrivée au résultat suivant: • YUL-CDG en aller-retour d’Oct à Avril : entre 600$ et 1000$ par personne (1200-2000$ pour deux) • YUL-GRU en aller-retour de Mai à Juillet : entre 800$ et 1300$ par personne (1600-2600$ pour deux) Sachant qu’il existe de bons prix pour ces destinations, mais que ceux-ci nécessitent 1) de rester à l’affût 2) d’être flexible dans les dates, inutile de dire que cela dépasse largement les frais totaux de 1678$. Ajoutons à cela la flexibilité qu’offre Aéroplan de pouvoir payer 100$ pour effectuer un changement d’itinéraire. Dernière considération… L'Australie est pour nous un bonus dans ce voyage et traité de la sorte, nous travaillons actuellement à l'accumulation de points Marriott afin d'y séjourner gratuitement. En terminant, un grand merci à la communauté Milesopédia, sans qui je n'aurais jamais été en mesure de mettre sur pied un aussi beau voyage! Je posterais prochainement des reviews de certaines villes, hôtels, lounges, etc qui croisent ma route!
  17. 1 point
    Je te dirais qu’il faut compter 4 jours pour visiter l’essentiel de Chicago. Ça se fait en un séjour plus court mais évidemment il faut laisser de côté les musées ou certains quartiers.
  18. 0 points
    Je suis Hilton Odaiba présentement et j’ai fait comme toi pour souper: 7 eleven hahaha les prix de l’hôtel pour manger sont surévalués.. le prix d’une nuit revient au même prix que 2 steaks pour 2 pour souper ! Mais il y a des 7 eleven, des Family Mart, des Lawson partout où pour 200 yens on a un souper! Et pour 98000 yens au Hilton on mange un steak pour une personne!
This leaderboard is set to Toronto/GMT-05:00
×
×
  • Create New...