Jump to content
  • Sign Up

Audrey

Administrateurs
  • Content Count

    28
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    18

Audrey last won the day on March 14

Audrey had the most liked content!

Community Reputation

72 Excellente

1 Follower

Informations personnelles

  • Proximity airport
    YUL - Montréal

Programmes

  • Vos programmes aériens préférés
    Air Canada | Aéroplan
  • Vos programmes hôteliers préférés
    Marriott | Marriott Bonvoy
  • Vos programmes de voyage préférés
    American Express | Points-Privilèges
  • Vos programmes de remises en argent préférés
    AIR MILES | Argent

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Cette semaine a marqué notre passage du Sud-Est au Nord de l'Australie ainsi qu'un autre virage de notre MTM ! Nous avons longuement réfléchi à la suite de notre voyage et avons décidé d'annuler notre vol pour Nice, le Coronavirus étant maintenant bien répandu en France. Nous vous dirons les jours prochains notre programme en espérant ne pas avoir à faire de changements une fois encore. Concernant, Ayers Rock nous n'avons pas été jusqu'à Alice Springs pour ceux qui connaissent ou Kings Canyon malheureusement, premièrement parce que cela représentait beaucoup de route pour nous et les enfants (3h30 aller juste pour Kings Canyon), et deuxièmement car nous avons du prendre du temps (beaucoup) pour contacter Aéroplan. L'occasion d'y aller à notre rythme. Derniers jours sur Melbourne Dimanche dernier, les enfants se sont amusés dans un nouveau parc encore. J'ai eu l'occasion de découvrir une installation à 4 balançoires, une première. En après midi, après un briefing complet à notre baby-sitter d’un jour, nous sommes partis nous aérer l’esprit au festival de musique de l’Ultra Melbourne. Je ne sais pas s'il y a des milesopediens adeptes comme nous, mais les festivals sont l'occasion pour nous de nous vider la tête, découvrir de nouveaux DJs au son d'une ambiance électrisante et bien-sûr nous retrouver tous les 2. Au lendemain, j’en ai profité pour laisser Jean-Maximilien travailler toute la journée et sortir avec les enfants au musée de Melbourne. Le Musée est entouré des jardins Carlton, d'un centre d'expositions ainsi que d'un parc de jeux entre-autres. Le Musée de Melbourne est un musée d'histoire naturelle parfaitement pensé pour les enfants, avec une vaste section qui leur est dédiée ainsi que différentes expositions ; de quoi en apprendre sur les bactéries, les dinosaures et les espèces du monde entier, puis les rêves entre autres. J'ai vraiment adoré. Le musée leur a tellement plu que nous y avons passé une bonne partie de la journée. Nous avons terminé, devinez quoi ? par un parc, en extérieur qui est tout autant génial et vaut le détour ! Les environs sont beaucoup plus adaptés aux familles, des espaces plus aérés et verts que le centre. Le tramway rend les déplacements faciles d’autant qu’il est gratuit sur tout le périmètre du centre comme déjà mentionné la semaine dernière. Je conclurais par le fait que Melbourne est une ville artistique, cosmopolite et culturelle, avec une vie nocturne riche. Un beau melting-pot qui m’a fait pensé à Montréal en quelque sorte ! La qualité de vie y est très bonne et l’atmosphère très conviviale. Les gratte-ciels et hôtels montent rapidement et l’on remarque un design et une architecture recherchés, très stylés. Un paradis pour les amoureux des sorties et de la gastronomie. Vol Melbourne - Ayers Rock avec Jetstar Nous laisserons notre Airbnb avant 7h, lever quelque peu difficile pour les enfants même si l’on voit qu’ils ont pris le coup, les préparer devient très facile. Nous aurons le temps de faire une pause au salon de l’aéroport et ainsi prendre notre petit déjeuner. Les enfants s’amuseront avec les fauteuils massants disponibles et me mèneront à tester par la même occasion. Un régal ! Tant est si bien que j'ai poussé Jean-Maximilien pour qu'il essaye aussi. Un homme surpris (rire). Les valises seront de nouveau pesées. 7kg autorisés par personne. Une optimisation toujours délicate qui demande une bonne organisation, mais nous finissons toujours par y arriver en enregistrant un bagage (ouf). Le vol était au complet. Le tout bien orchestré par les hôtesses et stewards. Rien n'est servi à bord toutefois puisque lowcost. Une fois arrivé, un paysage aux terres rouges nous attend. Une arrivée en plein désert australien, loin de tout, où la chaleur vous tombe dessus (40 degré celsius) Au sortir de l’avion, une autre chose nous frappe : les mouches. Elles sont PARTOUT par vingtaine et plus à nous venir dessus, tentant de rentrer par tous les orifices du visage, nous empêchant de respirer correctement, une plaie. Tant est si bien que la première chose que Jean-Maximilien fera en arrivant à notre chambre du Emu-Walk Apartments, sera d’aller nous acheter des filets ! Allez mettre un filet à un petit de deux ans ... Arthur est un petit garçon très très peureux, nous avons eu bien du mal même s’il ne supportait pas les mouches. J’ai fini par réussir au bout de quelques fois dehors, en mettant mon filet avec lui jusqu’à temps qu’il prenne confiance et comprenne l’intérêt de celui-ci. Le rocher d'Uluru ou Ayers Rock A vrai dire, nous n’avions pas le cœur à visiter beaucoup cette semaine, ni de participer aux visites guidées ou événements en groupe organisés par le resort. Les cars pourtant affluaient, comme si de rien n'était. Outre les mouches, le Covid-19 a mis bien de la pagaille dans le monde entier ainsi que dans notre voyage. Nous avons du revoir par plusieurs fois nos plans, nos itinéraires et nos priorités. Les activités proposées étaient nombreuses. Mais nos choix étaient vites faits. Plusieurs n'étaient pas possibles avec nos enfants (trop jeunes) et nous n'avons pas vraiment vu l'intérêt de certaines telles que l'observation au télescope, les cocktails ou petits déjeuner/souper en extérieur avec toutes ces mouches présentes. L'entrée au parc national est de 25 $ par personne et donne accès au site d'Uluru et des Monts Olgas pour une durée de 3 jours, payable en avance sur internet. Il est rappelé qu'il est désormais interdit de monter le rocher. Plusieurs randonnées sont possibles dont certaines faciles, nous n'en ferons que quelques unes partiellement, les enfants refusant de marcher plus de 15 minutes avec le filet et sous la chaleur étouffante. À faire pour en apprendre plus sur la culture aborigène ainsi que l'atmosphère paisible et le silence des lieux ! Le lendemain de notre arrivée au Resort, nous avons pu assister au lever de soleil sur Uluru vers 7:00am avec en prime un arc en ciel sur le rocher, ainsi qu'à plusieurs couchers de soleils les jours suivants. Il y a foule, mais de la place pour tout le monde. Lever de soleil Lever de soleil Le rocher d'Uluru est tout de même impressionnant. 348m de hauteur (la Tour Eiffel mesure 324m pour rappel). Nous l'aurons beaucoup observé à partir de différents points de vue et à différentes heures de la journée. Suivant s'il y a des nuages, le ciel pouvait prendre des couleurs allant du jaune doré au rose pâle. Le meilleur reste au lever du soleil, à mon avis, pour observer les plus belles teintes de rouges que prenait le rocher. Coucher de soleil Coucher de soleil Coucher de soleil Coucher de soleil Kata Tjuta (signifiant plusieurs têtes ou encore nommé les Monts Olgas) mérite le détour, toutefois les observatoires n'offrent pas une vue à couper le souffle je trouve. Soit trop loin, soit trop proche. J'ai quand même beaucoup aimé la vue silhouette de ces 36 dômes, lorsque le soleil se couchait. En journée Coucher de soleil (-10 minutes ) Grâce au Wintjiri Arts et Museum, nous avons pu en apprendre un peu plus sur ces montagnes rocheuses, l'art anangu ainsi que sur la faune et la flore de cette région. Nous participerons d'ailleurs à une présentation sur les plantes locales qui se consomment et une rapide démonstration de cuisine. Alexandra et Arthur étaient en demande de parc zoologique ces derniers jours. Alors, afin de faire découvrir de nouvelles espèces aux enfants, nous avons participé au Red Desert Reptiles, un show très instructif sur la survie de ces reptiles dans ces territoires désertiques. L'expérience se passait dans une ferme de chameaux. Alexandra s'en est donc donnée à coeur joie pour les regarder et les nourrir par la suite. Une expérience qui n'est pas sans rappeler Monument Valley en Utah, aux États-Unis. L'accent est mis sur la culture aborigène, l'art anangu et leur histoire. Certains sites sont sacrés et sont à respecter (par exemple, il est déconseillé de prendre des photos à certains endroits). Des rituels sont toujours réalisés, à l'abri des regards. Vol Ayers Rock - Darwin Le survol des terres rouges d’Australie était magnifique et sans fin. Un très bon vol avec la compagnie Quantas très agréable qui change du low-cost. Darwin Présentement à Darwin pour 2 jours, au Double Tree, nous attendons notre vol pour Singapour en croisant les doigts que tout se passe bien. Nous calmons nos visites et tentons de rester seulement nous 4. Ces dernières semaines furent intenses avec tout les chamboulements de vols, Jean-Maximilien a passé de nombreuses heures à changer nos vols mais nous pourrons d’ici quelques jours, je l’espère, nous poser en famille pendant 1 mois au même endroit. Sur ce, prenez bien soin de vous et bon courage à tous, que vous soyez dans le confort de votre maison ou ou en voyage, nous sommes avec vous !
  2. Semaine 13 Difficile à croire que notre voyage en famille tire bientôt à sa fin ! Nous avons comme beaucoup d’entre vous, dû revoir nos plans un peu à la hâte. Le Covid-19 aura eu comme impact de nous faire modifier nos billets d’avion pour les derniers segments, nous qui devions passer normalement par Taiwan, le Japon et Séoul. Un mal pour un bien? Depuis notre arrivée en Australie, nous constatons que nos enfants n'ont plus le même plaisir dans ce tour du monde qu'au départ. Alexandra et Arthur nous suivent normalement partout: nous avons pris un bon rythme ensemble qui convient à chacun. Nous adorons les voir s’émerveiller lorsqu’ils découvrent des nouveautés. Toutefois les visites commencent à les ennuyer, les épuiser, certainement l’âge. Nous avions été agréablement surpris qu'ils enchaînent plus de 3 500 kms en Nouvelle-Zélande, à voir défiler les paysages, sans trop se plaindre. Mais à présent, ils ne veulent plus marcher, la seule chose qui les motive maintenant, ce sont les parcs de jeux. Nous tentons tant bien que mal de faire des activités adaptées à eux et de les divertir au plus possible mais je pense que cela fait beaucoup à digérer pour eux. Les visites de grandes villes ne les passionnent plus et marcher devient de plus en plus contraignant pour eux et pour nous. Enfin, point non négligeable, comme nous travaillons pendant ce tour du monde, il n’est pas toujours évident de les divertir lors de ces périodes. Nous tentons de limiter puisqu’ils n’apprécient pas nous voir sur nos ordinateurs. Le virus qui circule ne facilite pas les choses. Les enfants eux n’en n’ont que faire de ce virus et continuent à être des enfants. Jouer au parc et dans les hôtels avec d’autres enfants du monde entier, ramasser ce qu’ils trouvent, mettre les mains à la bouche. Bien que nous ayons été protégés jusqu’à présent, nous pressentons que ce ne sera pas de même pour la suite de notre voyage. Avec la perspective du Japon, et des kilomètres de marche à venir, nous avons craint que ce ne soit la goutte d'eau qui fasse déborder le vase! Nous avons donc fait un “conseil de famille” en proposant à nos enfants: soit de rentrer tous ensemble au Canada, soit de rejoindre leur grand-mère en France pour quelques semaines ou soit de continuer le voyage tous ensemble vers d’autres destinations. Alexandra a été catégorique: "je ne veux plus visiter" et "je ne veux pas rentrer au froid tout de suite". Nous avons ainsi décidé, afin de rassurer nos familles et d’éviter une quelconque contamination pour nos enfants bien-sûr mais surtout afin de leur faire plaisir et de ne pas leur imposer notre tour du monde, de les déposer en France à Nice chez leur grand-mère Daisy pour 2-3 semaines. Cette solution nous permettra de tout de même visiter le Japon de façon plus rapide que ce que nous avions envisagé (2-3 semaines au lieu de 4-5). Notre 3ème arrêt Aéroplan qui était à l'origine Taipei, a donc été remplacé par Nice. Aucuns frais de modification pour ce changement! Nous utiliserons d'autres types de milles pour aller et revenir du Japon, Jean-Maximilien aura sûrement l'occasion de faire un article là-dessus! Certains diront que nous sommes fous d’aller au Japon et irons à la critique. D’autres diront que nous délaissons nos enfants. Enfin d’autres comprendront. A vrai dire, malgré notre grand désir de terminer notre MTM en famille, la réalité nous a rattrapé. Pour être honnête, CE virus ne nous fait pas tant peur. Jusqu’à présent aucun contrôle n’a été effectué pour notre famille, dans les derniers pays traversés (Nouvelle-Zélande et Australie), ce sera tout autre lorsque nous repasserons par Singapour. Je croise les doigts pour que nous n’attrapions aucun autre virus: il n’y a pas que le Covid-19 dans la vie qui donne la fièvre ou la toux, notre ennemi actuel est plutôt la climatisation! Que dire d’un simple nez qui coule ? Tout ceux qui me connaissent savent que j’ai des allergies et vis avec des rhinites chroniques. Autant dire que je me dope afin de ne pas être suspectée d’être malade et donc porteuse. En gros, nous voulons éviter toute quarantaine. Ce serait bien dommage de finir ainsi notre voyage ! Le monde vire fou et je pense qu’il y a de l’excès. Les actes de prévention ont beau avoir été mis en place, ça n’empêche que les États ne peuvent tout contrôler. Le monde doit sortir, ne pas arrêter de vivre. Les masques ne sont pas la solution sauf si l’on est malade afin de ne pas transmettre nos germes. Une bonne hygiène des mains et surface restent la clé à mon sens. Et les japonais sont sans doute les personnes les plus propres au monde et faisant attention à l'hygiène, et surtout à ne pas contaminer les autres. Nous ferons donc attention à prendre les mêmes précautions. Les enfants sont les principaux affectés, non pas parce qu’ils peuvent être contaminés gravement, mais plutôt parce qu'ils peuvent être porteurs et donc entrainer la contamination d’autres personnes plus faibles tels que les immunodéprimés ou les personnes âgées. Vous le savez sans doute: Jean-Maximilien et moi, nous avons la passion du voyage. Le Japon était le point culminant de notre tour du monde. Passer le printemps là-bas était un rêve. Et après mûres réflexions, nous voulons tout de même le réaliser. D'autant que des amis sur place nous confirment que les médias exagèrent grandement la situation: c'est "Business as usual" à Tokyo, les touristes en moins, nous dira même l'un d'entre eux, installé depuis plusieurs années. "Sans doute le meilleur moment à vie pour apprécier la saison du Sakura"! Et nous sommes rassurés de pouvoir confier nos enfants à ma belle-mère et de voir le bonheur qu'ils ont à l'idée de retrouver leur chambre chez "Mam'Dy" et leurs "amis de vacances" à Nice. Et surtout une vie... plus tranquille sans changer de lit tous les soirs! Vol Auckland - Sydney Après un passage au salon Strata parfait pour nous restaurer, nous poursuivrons avec un beau vol de quelques heures. Les enfants auront été sages et nous avons apprécié le service de la compagnie LATAM. Au revoir la Nouvelle-Zélande ! Sydney Nos visites La ville Sydney est une ville dynamique qui nous a beaucoup plu, malgré qu’elle reste très axée jeunes Pro. En effet peu de familles rencontrées en ville. Le bel opéra de Sydney, mythique de par son design en forme de voiles, est intéressant et l’on ne manquera pas de le voir plusieurs fois au travers de nos visites dans la ville. L’autre symbole de la ville demeure le Harbour Bridge et nous avons eu la chance de « résider » au bas de celui-ci et ainsi profiter des lumières du soir. Les différents quartiers ont chacun leur âme. Le Darling Harbour, est un quartier agréable, vivant, où les familles se donnent rendez-vous au grand parc de jeu. On y retrouve aussi un jardin chinois, un centre des congrès, le musée Powerhouse, et autres zones de loisirs et de détente. Un lieu très agréable. Notre soirée se finira à The Exchange au Boque by Tapavino pour déguster quelques tapas pendant que notre fille tente d’apprendre des pas de danse en regardant différents groupes s’entraîner sous les ponts! The Rocks est le quartier historique, à l’architecture ancienne, où l’on avance à petits pas pour s’imprégner de l’atmosphère d’antan, observer les paquebots à quais et chercher les détails du 19ème sur les devantures des boutiques. Barangaroo où les rues des quais sont animées et respirent la frénésie des travailleurs, on s’y sent bien. Ça bouge, ça court quelque peu mais pas de bousculade. Beaucoup de restaurants sur les quais au design chic et urbain. J’adore ! La tour en construction Crown Sydney s’annonce superbe. Dommage qu’elle ne soit terminée, j’aurais aimé la découvrir. Elle s’ajoute aux autres magnifiques tours du coin qui donne à ce quartier un look ultra moderne. Que dire du magnifique Royal Botanic Gardens ! De toute beauté, vaste, reposant et offrant une vue magique sur l’opéra de Sydney. Nous profiterons du petit train pour en faire une visite approfondie, expérience que je vous recommande fortement! Enfin le Hyde Park, moins impressionnant mais tout aussi agréable permet d’admirer la fontaine d’Archibald ainsi que la splendide St Mary’s Cathedral et de l'autre côté, la Sydney Tower Eye. En prenant le Ferry, nous avons pu visiter l’île de Cockatoo qui a accueilli de nombreux bagnards. Une visite instructive et particulière. Le site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2010. Enfin j’aurais aimé visité avec les enfants l’Australian Museum mais il était en rénovation lors de notre passage. Seul inconvénient je dirais, la météo, qui a mis son grain de sel dans nos visites. De la pluie pour les deux derniers jours où nous y étions. Celle-ci nous suivra jusqu’à Melbourne malheureusement. A noter aussi, la ville offre très peu de parc de jeux (pas facile lorsqu’on a des enfants qui en réclament toujours). Les plages Les côtes du Pacifique sont magnifiques et les plages très facilement accessibles. Les bus rouges y proposent des arrêts. Jean-Maximilien louera facilement une voiture, nous permettant ainsi de faire la visite des alentours. Située à 20 min en voiture, Bondi Beach est la plus célèbre d’entre toutes et invite au surf ! Les vagues sont importantes et attirent de nombreux surfeurs et nageurs expérimentés. Nous nous installerons à la piscine océanique iceberg, une eau de mer glaciale pour une expérience unique. Les installations pourraient être modernisées toutefois, cela n’empêche pas le monde de s’y aventurer. Nous continuerons notre aventure le long de la côte jusqu’à Coogee Beach. C’est à ce moment que l’on comprend l’ambiance Australienne. Une fois la journée de travail terminée, nombre d’australiens se donnent rendez-vous pour surfer. Un paradis puisque ces plages sont à proximité du centre de Sydney ! Blue Mountains Après nos arrêts plages, place aux Montagnes ! La route d’1h30 se fait plutôt bien, et nous choisirons de faire la route en début d’après midi. Nous aurons ainsi pu observer différents points d’intérêts telles que les Three Sisters, les cascades de Katoomba et nous rendre au belvédère du Sublime Point Lookout permettant d’avoir une vue des plus dégagées sur les Blue Mountains. Afin d’avoir une vue complète et une expérience unique, nous avons choisi Scenic World, offrant la possibilité d’avoir des vues dégagées et panoramiques à bord d’un téléphérique, d’un tramway ou lors d’une ballade à pied. Le personnel était top, la visite sympathique et nous avons adoré le tramway incliné ! On vous le recommande ! Nos hébergements Marriott Un très bel hôtel standard. L’emplacement est central, permettant d’accéder facilement aux quais pour prendre un ferry, se rendre au jardin botanique ou encore dans le quartier des marins, The Rocks. Pier 1 Autograph Collection J’adore les Autograph Collection pour leur design. Et celui-ci ne fait pas exception. Les portiers sont en tenues d’antan, la décoration est chic et moderne. Et pour finir au pied du Harbour Bridge ! Sheraton Un hôtel tout aussi chic que le précédent et au service impeccable, rien n’est laissé au hasard. Nous avons apprécié le lounge privatif et le buffet gargantuesque du petit déjeuner ! Vol entre Sydney et Melbourne Ce vol ne fera pas parti de nos meilleurs. Aucun priorité donné aux familles par Qantas (nous étions la seule à embarquer!) et un service à bord qui manquait de sens avec les enfants (uniquement de la sauce épicée avec les snacks!). La liaison est faite pour les travailleurs, nous faisions presque tâche au milieu avec nos valises. Melbourne Après avoir emprunté le Sky Bus, nous voici arrivés à Melbourne ! Une ville tout aussi active que Sydney, très jeune (une fois de plus, très peu de familles). Cela se bouscule dans les rues. Beaucoup de centres commerciaux, de boutiques ou restaurants. Le centre ville est organisé en rectangle dans lequel on circule grâce au Tramway gratuit (en dehors il faut utiliser sa carte abonné myki), une aubaine avec les enfants, d'autant que notre Airbnb est pile dans la zone ! Alexandra sera heureuse aussi du mur d'escalade et de la piscine disponible avec notre logement. Nous avons pu nous déplacer facilement et arpenter le centre pour ensuite aller vers le Chinatown et les jardins Fitzroy où les mariages s'enchaînent. Peu de points d’intérêts. Melbourne est une ville qui se vit plutôt qui se visite. On remarque tout de suite que l’art est d'importance avec des graffitis dans les ruelles ou sur des pans entiers de bâtiments. Les jardins sont présents sur les pourtours du centre et sont de très belle taille. Des lieux de paix et de calme, nécessaires lorsqu’on vit ici ! Le rythme est intense, les jeunes (et moins jeunes) s’amusent, sortent et profitent des restaurants à la mode, pour la majorité asiatiques ! Nous testerons ramens, barbecue coréen, pâtisseries fines de Koko black et de rues, nos papilles sont en feux depuis notre arrivée ! Des saveurs dont nous raffolons ! Il nous reste encore à visiter avant d’en avoir une idée plus précise ! Demain nous serons au festival de musique de l’Ultra Australia (une de nos passions) afin de nous détendre un peu en couple pendant qu’une babysitter prendra soin de nos enfants ! J'espère vous avoir fait voyager l'espace d'un instant et vous souhaite une très belle semaine à tous !
  3. Découverte du centre de l’île du Nord de Nouvelle-Zélande Cette semaine fut consacrée à la découverte de la partie centrale du l’île du Nord pour arriver enfin sur la ville d’Auckland, la ville la plus peuplée de Nouvelle-Zélande. Nous aurons accumulé lors de cette deuxième partie presque 1500 kilomètres au compteur, et pourtant n’aurons eu l’impression de ne visiter que 20 % peut être de l’île ! Tant de choses à découvrir, de paysages rencontrés, impossible de tout faire. Nous avons fait des choix naturellement d’autant que nous essayons au maximum de travailler en même temps pendant notre voyage. Trouver un réseau Wifi de qualité aura été un exercice délicat pendant tout notre périple sur la Nouvelle-Zélande. Sans plus attendre, les détails de notre semaine ainsi qu'une conclusion condensée de notre voyage en Nouvelle-Zélande. Les villes visitées Taupo Un détail sur la route entre Napier et Taupo. La parcourir fut un plaisir tant elle était scénique, de belles courbes, des forêts majestueuses La ville de Taupo et son lac éponyme reste comme un des passages obligés pour les visiteurs, tant il y a d’attractions et d’attraits touristiques à voir dans la région. Le centre est petit et les restaurants vite pris d’assaut, mieux vaut réserver ou s’y rendre en avance afin d’avoir une place, chose que nous ferons le lendemain soir. Nombreux sont ceux qui se rendront aussi au Parc National de Tongarino pour gravir les sentiers et observer au plus près le volcan. La principale randonnée est intense et très touristique pour qui voudrait la faire mais connue comme une des plus belles, une journée entière est généralement nécessaire pour en profiter au maximum. Les activités Nous choisirons de nous promener aux alentours de Taupo avec les enfants pour découvrir une des zones géothermiques reconnues, le Craters of the Moon vraiment accessible en terme de coût (8$ par adulte) et parfaite pour une première expérience comme telle. La promenade balisée s’effectue sur une passerelle en bois sur 1h et traverse différentes formations en activité. Le site est très intéressant à parcourir même si pas des plus impressionnants versus les sites concurrents et nous permettra d'apercevoir de nombreuses fumerolles. Les Chutes Huka étaient un autre incontournable de la région de Taupo. Nous profiterons de sa proximité avec la zone géothermique pour nous en approcher. Deux principaux accès sont possibles. Un site facile pour toute la famille nous permettant de montrer aux enfants la puissance que l’eau peut avoir, soit ici l’équivalent d’une piscine olympique aux 10 secondes ! Notre hébergement L’hôtel Hilton était charmant, une belle décoration intérieure et nous avons eu la chance d’obtenir une très belle suite avec vue sur le lac Taupo. Rotorua La ville de Rotorua est comme sa voisine Taupo, avec un lac du même nom et une activité géothermique, la plus importante de Nouvelle-Zélande. Nombreux seront ceux à aller se baigner dans les sources d’eaux chaudes ou se rendre aux parcs géothermiques de la région. C’est ce que nous ferons à nouveau ! Nous parcourrons entre autre le grand jardin public, le Garden Government et son Musée, les rues commerçantes, la Eat Streat et terminerons par une promenade le long du lac. Malheureusement cette dernière était tout en travaux ne nous permettant pas d’en profiter correctement. Les activités Nous choisirons de nous rendre au site géothermique de Wai-O-Tapu, situé à mi distance entre Taupo et Rotorua (30$ par adulte). Plus spectaculaire que le précédent visité avec sa Champagne Pool, nous aurons le droit dès notre arrivée au parking à l’odeur bien caractéristique de souffre ressemblant à l’oeuf pourri, une odeur qui nous tiendra toute la durée de notre séjour à Rotorua, tellement l'air en est saturé. Cette odeur était prenante par moment, et je dois dire que nous n’étions pas mécontents de quitter la ville au bout de deux jours tellement nous en étions nauséeux. Les enfants couvraient leur visage au plus possible. La visite se fait en une heure environ à travers les différents cratères, fumerolles et lacs bouillonnants. Une visite instructive, odorante et visuellement surprenante de par toutes les formations et colorations de la roche, allant de l’ocre au rouge. Une des activités originales appréciées par les enfants fut notre promenade dans les arbres, à Redwoods Treewalk. Le clou du spectacle étant le soir avec l’illumination des lanternes. Le billet coûte 30$ par adulte et le tour s’effectue en général en 45 min. Afin d’observer les illuminations programmées après le coucher du soleil soit vers 20h10, nous y sommes allés vers 19h. Nous étions quasiment les seuls à cette heure. Il en était tout autre au coucher du soleil ! Nous poursuivrons le lendemain avec la visite d'une ferme animalière, The Farm Tour, avec une guide adorable que nous aurons pour nous-même (43$ par adulte au lieu de 48$ - payé en ligne pour obtenir une réduction de 10%). Les enfants ont eu l’occasion de rencontrer cochons, lamas, autruches, biches et se sont fait un plaisir de nourrir et caresser les moutons, alpagas, chèvres, vaches pendant que j’en apprendrais beaucoup avec la guide sur leurs différentes espèces venant du monde entier (Asie, Pérou, Afrique et j’en passe). Le chien de la ferme nous démontrera enfin ses compétences à mener un troupeau de moutons. Une visite fort sympathique et relaxante ! La région est réputée pour ses Blue Lakes ainsi que ses Green Lakes. Une courte balade nous permet d’en apprécier la beauté ou pour les plus émérites de continuer la randonnée sur plus de 2 heures. Tauranga La ville de Tauranga est une station balnéaire très reposante qui se situe à 1h de route de Rotorua, parfaite pour respirer le bon air et profiter des belles plages de sable fin ! Les surfeurs ainsi qu’amoureux de la nature s’y donnent rendez-vous. Après un bon repas au Waterfront, nous avons admiré le point du vue qu’offrait le mont Maunganui sous le chant des cigales, une impression de Provence. Jean-Maximilien retournera avec les enfants sur la plage afin de me permettre d'en voir un peu plus. Après une ascension d'escaliers raides, on peut observer une vue des îles alentours. Notre hébergement L’hôtel Best Western de Rotorua est idéal pour les familles : des jeux extérieurs (trampoline, balancelle, et toboggan) ainsi qu’une piscine avec jacuzzi ont bien occupé les enfants. Le mini-golf et la salle de jeu intérieure étaient par contre à l’abandon. Notre réservation présentait deux chambres fermées dont une suite pour les maitres, une cuisine et un salon. La région de Coromandel Connue pour ses plages, Cathedral Cove et ses sources d’eaux chaudes, la région est très touristique. Sincèrement, nous avons fait le tour par curiosité et après réflexion, ne l’aurions pas fait et serions restés plus longtemps à la ville de Whangamata : une petite ville dont le centre ne paie pas de mine mais dont les plages sont superbes, sauvages et, au comble du bonheur, sans touriste. Nous avons adoré y passer un peu de temps. Nous ferons donc comme eux, aller à Hot Water Beach mais passerons notre tour concernant Cathedral Cove. La ville de Withianga n’a pas tant d’intérêt si ce n’est sa plage à mon sens, de même que Coromandel City. Si vous passez toutefois par là, plusieurs plages à voir telles que celles de Lonely Bay, New Chums Beach et Wangapoua Beach. De plus, à noter que la vue en arrivant sur la baie de Coromandel vaut le détour. Après une route scénique étroite, tout en virage et longeant la côte rocheuse, nous ferons une nouvelle pause à un point de vue pour observer la baie de Coromandel avant de nous arrêter sur Thames pour nous dégourdir les jambes. Auckland Après avoir traversé des régions entières basées sur l’exploitation agricole, nous étions heureux de pouvoir retrouver une ville constituée en partie de buildings, même si cela annonçait la fin de notre aventure sur la Nouvelle-Zélande ! La ville offre une atmosphère légère, animée et semble accueillir beaucoup de jeunes aisées et familles avec une population asiatique majoritairement Coréenne et Japonaise au vu de tous les restaurants rencontrés. Une ville verte qui respire et est en pleine mutation au vu des grues et nombreux travaux présents actuellement en son Central Business District et le long du Queen Wharf (on repassera pour les photos) qui permet d'accéder aux Terminal Ferry. Nous avons beaucoup aimé nous y promener malgré le bruit et les banderoles oranges (nous rappelant par la même occasion nos cônes montréalais). Les activités La Skytower fait partie des activités phares de la ville, nous avons préféré errer dans les rues, écouter un orchestre sur le Square Aotea et nous recueillir à la Cathédrale St Patrick et St Joseph ou encore profiter des aménagements aux quais. Jean-Maximilien fera de son mieux pour répondre à la communauté Facebook pendant notre marche ! Nous pousserons jusqu'au Silo Park avant de rentrer au moyen du bus. Deux principaux musées sont conseillés, nous visiterons le Musée de la guerre d’Auckland (20$ par adulte), une visite que je recommande fortement. Très bien conçu, des expositions riches et pour certaines interactives. La cerise sur le gâteau fut la prestation culturelle Maori (25$ par adulte). Nous mangerons dans un parc de jeux avant de nous rendre au sommet du Mont Eden pour observer le cratère du volcan et avoir une vue des environs à 360 degrés. Notre hébergement L’emplacement de notre hôtel, le Four Points était parfait pour arpenter la ville (faite de montées et de descentes), puisque central et sur l’avenue Queen, la plus commerçante de la ville. Il était pratique pour nous de nous y balader à pied et éviter à avoir à trouver une place de stationnement. Notre chambre était spacieuse et classique, un séjour très convenable. Nous dînerons un des soirs au restaurant de l’hôtel, un menu offrant des choix variés et à tous les prix, ainsi qu’adapté pour les enfants. Quelques mots pour clore notre séjour de 21 jours en Nouvelle-Zélande La Nouvelle-Zélande est un pays aux mille facettes qui nous aura surpris, séduit et émerveillé de par sa culture et ses paysages. Nous aurons parcouru plus de 3400 kilomètres. Le moment phare de notre séjour fut lors de notre visite des lacs Tekapo et Pukaki avec nos randonnées aux alentours avec les enfants. Ce pays invite au silence et à la zénitude. Les cigales nous rappelèrent nos coins de paradis de la Côte d'Azur et mes calanques tandis qu’en montagne nous apprécions le silence de plomb et pouvions observer des ciels étoilés comme nul autre. Un pays où il nous faudra revenir et visiter différemment. Les fascicules et dépliants ne manquent pas. Prenez-les si vous êtes en visite, vous pourrez y trouver des réductions parfois intéressantes de 10 à 20$ ou encore la gratuité des repas pour les enfants, réductions non négligeables dans ce pays ! De même, vérifiez les sites internet, nombreux sont ceux à proposer des réductions en ligne. Également, prenez quelques minutes pour vous inscrire aux différents programmes de fidélité (chez New World par exemple): sans cela, vous ne pourrez pas bénéficier des importantes réductions affichées sur les étiquettes des supermarchés. Également, les supermarchés sont partenaires avec des bannières d'essence (New World avec Z par exemple dans le programme Airpoints), ce qui permet d'obtenir 10 cents par litre de réduction. Non négligeable avec un litre d'essence à 2$ ! Afin de limiter nos frais en nourriture, nous faisions le plein de courses (la carte Cobalt a été acceptée absolument PARTOUT (New World, Four Square, Countdown...) - et a accordé 5 points par dollar) et pique-niquions dans les parcs, les enfants étaient aux anges et pour nous l’occasion d’un instant de repos, où nous étions sûrs qu’ils pourraient crier, courir, danser sans déranger personne ! A savoir, les sirènes des casernes de pompiers retentissent parfois et peuvent surprendre de par leur tonalité. On s’attend à un tremblement de terre, un tsunami ou encore à une éruption volcanique. Il n’en fut rien fort heureusement. On se retrouve la semaine prochaine en Australie !
  4. Nos derniers jours sur l’île du Sud Nous avions prévu pour notre arrivée dans le Sud de l'île, une journée supplémentaire pour nous rendre à Milford Sound, étant le Fjord le plus réputé de Nouvelle-Zélande pour sa beauté. Finalement la route restera fermée pour un bon bout suite à des inondations. Dommage, ce sera l’occasion de revenir un jour ! La ville de Queenstown La route qui mène à Queenstown nous fait à nouveau rêver et l'on trouvera à s'arrêter pour quelques photos avec les moutons. Après une visite du Musée National des jeux et des transports (très sympathique soit dit en passant!) et un rapide passage dans la ville de Wanaka, où une compétition sportive se tenait, la ville de Queenstown nous a tendu les bras et accueillie dans la chaleur (ou presque) pour nos derniers jours sur l’île du Sud ! Une ville animée, jeune où beaucoup d’activités sportives (peu pour la famille) sont proposées et où l’on sent que les gens se font plaisir, profitent du plein air et dépensent sans trop compter. En effet, le centre regorge de boutiques prêtes à vous vendre toutes les meilleures activités au monde : tour en hélicoptère ou en avion, parachute ascensionnel, parapente, bateau, skidoo, vignoble, canyoning, maison de la peur, escape game et j’en passe ! Les boutiques de vêtements de sports tiennent place au centre pour équiper tout touriste dans le besoin. De très bons restaurants et bars font la part belle sur les quais, proposant des plats savoureux et chics. Attention les prix grimpent vite ici ! Le bord du lac fut notre refuge tout le long, à profiter de la vue un verre à la main lorsque possible et bien sûr avec des jeux pour les enfants, pour changer et proche du jardin botanique. L'occasion de rencontrer un milesopédien lui aussi sur Queenstown et échanger sur nos itinéraires dans cette ambiance chaleureuse et détendue. Ville d’Arrowtown Après un petit détour au joli golf alentour, petite tour à cette ville, ou devrait-on dire, la rue d’Arrowtown. Celle-ci retrace le temps, de par ses vieilles enseignes bien conservées en extérieur, et donne une impression de ville Far West. Une balade sympathique, touristique et très rapide, à compléter par un détour au bord de la rivière si le cœur en dit. Hôtel Hermitage - Queenstown L’hôtel n’était pas central, mais situé dans les hauteurs de la ville. Il est possible de rejoindre le centre à pieds en 20 min en traversant une petite forêt et en longeant le bord du lac. Une balade paisible et agréable que je ferais avec les enfants. L’hôtel était charmant, et nous faisait nous sentir comme à la montagne, avec son style chalet. Notre chambre était très correcte, spacieuse et très confortable avec une vue à moitié sur le lac. La conception n’est toutefois pas des plus logiques à comprendre avec ces 3 ailes. Il était temps pour nous de laisser Queenstown et rendre notre voiture au centre de location Dollar, proche de l'aéroport situé à 20 minutes du centre et de prendre notre avion. Pouvoir profiter de tous les panoramas du Sud une dernière fois par la voie des airs aura été un pur régal pour les yeux pour Jean-Maximilien et moi-même ! Ci-dessous la vue de la ville de Queenstown et les différents lacs que nous avons pu voir en cours de route. Île du Nord - La Nouvelle-Zélande Notre Itinéraire Wellington Après un vol d’environ une heure, notre arrivée sur la ville fut rapide et nous avons immédiatement pris possession de notre futur logement Airbnb. L’emplacement était idéal, puisque très central. Nous étions proche de la Cuba Street, du Waterfront, une des rues animées de la ville, et à une dizaine de minute de la montée du fameux Cable Car par exemple. Nous avons pu nous dégourdir les jambes, observer la vue de la ville (pas si exceptionnelle je dois dire), parcourir les différents jardins thématiques du jardin botanique (pas des plus reposants, il faut dire) et laisser les enfants (ou Jean-Maximilien) profiter des jeux. Le Waterfront, lieu de rendez-vous des jeunes après le travail, est agréable, même si un peu petit. Les enfants ont adoré l’exposition Nature du musée Te Papa, tellement que nous la referons deux fois. L’ambiance de la ville est particulière, jeune et décalée, active et plus stressée: nous étions contents de partir le lendemain découvrir l’île. Une fois la voiture louée, nous avons fait route vers le Nord avec comme objectif Napier puis Taupo. À dire vrai, nous ne conseillerons pas cette route. Nous avons certes eu des logements très corrects sur la route, toutefois nous ne nous sentions pas en pleine sécurité partout. Seul bénéfice, le Mt Bruce Wildlife Centre nous aura permis de faire la rencontre enfin d’un Kiwi et de nous promener dans une très belle forêt, mis à part cela rien d’exceptionnel. La ville de Napier Napier aura était un moment de relaxation pour toute la famille. Le festival d’Art Déco s’y tient tout ce week end et nous tenions à y assister au moins un petit peu, ce sera chose faite. Une multitude d’activités s’y tenaient, dont un spectacle sur scène, des parades de voitures et avions d’antan, de quoi ravir nos yeux et nos oreilles, les enfants ont adoré ! Le spectacle Art Déco avec cours de danse : Les prix pour y passer la nuit étant par contre délirants (minimum 300$ à 400$), nous avons préféré réserver sur Taupo, où nous sommes présentement! Les paysages du Nord sont plus verdoyants et plus plats que le sud. On retrouve moins les montagnes dorées qui nous attiraient tant dans le sud de l’île, même si par endroit l'on se reprend à admirer certains cadres. Malheureusement je n'ai pu faire de photo, la pluie ayant été de la partie. Nous sommes moins captivés c’est vrai par l'Ile Nord jusqu'à présent. L’ambiance, l’atmosphère ressentie y est certainement pour quelque chose. Nous avons hâte de visiter Taupo et nous retrouver vers Rotorua plus au Nord. La route qui nous a le plus ravi jusqu’à présent reste celle entre Napier et Taupo avec de splendides panoramas. Malheureusement rien ou peu d’arrêts possibles sur les bas-côtés afin de prendre des photos. Je tenterais de vous en montrer un peu plus la semaine prochaine !
  5. Notre semaine fut assez intense puisque nous voulions parcourir l’île du Sud au plus possible pour maximiser notre temps sur place et avons roulé de ce fait de 3 à 5 heures par jour environ. Bien sûr nous avons fait des choix, ne pouvant tout voir. Mis à part les beautés de l'île, nous avons été à beaucoup de parcs de jeux, afin de récompenser les enfants au maximum. Les enfants ont tenu le rythme et nous ont beaucoup surpris, je vous raconte tout cela en photos, si vous souhaitez des détails, demandez-moi ! La ville de Christchurch et ses environs En début de semaine, nous avons terminé notre visite de Christchurch par une balade sur Regent Street, une rue citée comme une des plus jolies de NZ avec une pause repas au restaurant Casa Publica. Enfin les enfants se sont plus que régalés au Margaret Mahy Family Playground. Il faut dire que ce parc est assez exceptionnel ! Nous avons pris la route pour découvrir la côte aux environs de Sumner. Une plage étendue où se donnent rendez-vous les surfeurs aussi. Un simple marché local est présent chaque fin de semaine et paraissait très convivial. A l’extrémité de la plage, un parc pour enfants bien complet. Il faut dire que les parcs sont excellents en Nouvelle-Zélande si je compare à chez nous. De multiples jeux sont disponibles. Ils présentent tous des zones d’eau ou pour certains une piscine et des toilettes ! Nous avons poursuivi notre route vers Littleton, et avons pu apercevoir un panorama splendide par la route scénique ! Une eau bleu claire avec des montagnes dorées. Littleton était mignonne mais petite, une simple rue commerçante. Nous n’aurons pas le temps de descendre jusqu’à Akaroa et préférerons avancer pour trouver de quoi nous restaurer en chemin, et trouverons une fois encore de quoi faire plaisir aux enfants en terme de jeux, au soleil et dans un jardin. En cours de route, les paysages sont à la fois simples, variés et beaux. Nous verrons beaucoup de champs dorés, des moutons, des falaises et des plages. Notre point d’arrivée étant Blenheim et afin de limiter les kilomètres avec les enfants, nous avons sauté Hanmer Springs où plusieurs sources chaudes naturelles se trouvaient mais ferons plusieurs arrêts avant Kaikoura. Kaikoura Une petite ville de passage qui est réputée pour ses excursions en bateaux afin d’aller voir les dauphins et les baleines. Pas de bateau pour nous, on se régalera à observer plusieurs fois les dauphins le long de la côte ainsi que des lions de mer et prendrons de la hauteur afin de profiter du merveilleux panorama sur les hauteurs du centre. Blenheim Une ville plus petite dont la population est nettement plus âgée que Christchurch. On comprend vite pourquoi. Le Nord reçoit beaucoup de soleil à l’année et la région de Marlborough compte une trentaine de vignobles, de quoi bien profiter donc ! La ville y est reposante, très fleurie et présente un petit centre animé. Nous visiterons le Parc Pollak, vraiment très agréable et très reposant qui présente des activités pour tous âges : un golf, un parc de jeux, des terrains de tennis ou encore de croquet ! Ses jardins fleuris sont magnifiques et l’on peut se balader le long d’un cours d’eau où viennent les canards. Nous testerons les vins de 2 vignobles. Tout d’abord ceux de Cloudy Bay. Installés dans le jardin, nous apprécierons nos verres de sauvignon blanc. Un domaine qui fait moins authentique, et très moderne (c'est le domaine le plus connu et détenu par LVMH). Nous poursuivrons notre dégustation avec un plateau de 7 vins pour deux (bien suffisant, la route nous attendant), au vignoble familial de Forrest (10$ !) d’où nous repartirons avec une petite bouteille, ayant apprécié les lieux et l’accueil chaleureux de notre hôtesse. Picton Les ferrys embarquent les passagers à Wellington pour les déposer à Picton, une ville portuaire paisible avec des paysages montagneux en arrière-plan. Les enfants profiteront une fois encore du joli parc pour se dégourdir les jambes et se rafraîchir. Les fermes laitières se faisaient suite. Difficile de résister à l’envie de photographier quelques vaches. La route sinueuse menant à Nelson, ne sera pas des plus faciles. Toutefois nous passerons de belles forêts bien vertes, au son des cigales. A notre arrivée à Nelson, nous ferons un petit détour au centre, animé et sympathique, avant d’atteindre notre Airbnb. Malheureusement, je n’ai pas pensé à faire de photos du centre pensant que nous y reviendrons mais Jean-Maximilien et moi ayant beaucoup de travail les jours suivants, nous n’avons pu y retourner. Dommage. quelques photos de la plage principale, Tahunanui et son parc de jeu : Le parc et la côte Abel Tasman Le Parc National Abel Tasman n’est pas accessible en voiture. Nous avons donc choisi de faire une croisière en bateau taxi avec la compagnie Wilsons 67$ par personne (enfant - 5 ans gratuit) qui fait des stops tout au long de la côte. Après quelques arrêt touristiques, le bateau nous arrêtera à la plage Anchorage. Nous souhaitions de là, faire le trek menant à la plage Te Pukatea et si possible le point de vue de Pitt Head. C’est à ce moment là que l’on se rend à nouveau compte de nos limites avec les enfants, Alexandra refusant de marcher à la descente du bateau. Nous réussirons, après un bon moment de négociation, à la décider finalement de faire la balade jusqu’à la plage de Te Pukatea. Notre balade nous fera dire que nous aurions peut-être dû rester sur la plage principale qui était finalement plus jolie et sympathique à notre goût. Mais cette petite randonnée aura eu le mérite de tester les enfants et les entrainer aux prochaines. Petit aparté. Au cours du voyage, nous avançons toujours au rythme de nos enfants, avec comme carotte, un parc de jeu. Il faut dire que nos enfants ont tendance à rechigner à la moindre petite balade que nous proposons (à peine le pied posé des fois, alors qu'il en est tout autre quand ils savent qu’un parc de jeux les attend). Il est parfois frustrant de rater de magnifiques balades ou de les faire dans les cris et les pleurs. Nous savons qu’ils sont encore jeunes. Enfin, ils auront vu et participé tout de même à d’autres activités ce qui nous réconforte malgré tout, espérons que d’ici quelques années les choses évolueront. Nous tentons de leur ouvrir les yeux, de les aider à être plus observateurs, à ressentir, ou encore à écouter la nature. Greymouth En route, nous retrouverons les paysages qui nous plaisaient du début : ces montagnes et ses champs dorés pour ensuite nous enfoncer progressivement dans une immense forêt verdoyante. Peu d’arrêts possibles, nous en ferons un à Murchison, seule ville rencontrée pour une pause repas. Pas grand choix de restauration sur les quelques rues d’autant que plusieurs établissements étaient fermés. On profitera du réseau et d’un petit parc avant de reprendre la voiture et de faire un petit arrêt en chemin historique. Greymouth est une ville d’étape et cela se ressent. Beaucoup de locations, quelques restaurants, mais le centre fait véritablement penser à une ville fantôme. Peut être étions nous dans les mauvaises heures ? Quand bien même, nous étions régulièrement seuls pendant nos balades sauf au supermarché (ouf!). Arthur's Path Une route qui nous aura beaucoup plu par ses montagnes certaines embrumées d’autres enneigées ; ou encore des lacs où se reflètent les monts ; des formations rocheuses, avant de retrouver les plaines et champs d’agriculteurs où se retrouvent vaches et moutons. Nous avons eu un temps très clément, nous permettant vraiment d’observer ces magnifiques paysages et de faire un beau pique-nique en famille. Les Lacs Tekapo et Pukaki Avant d’arriver sur les lacs, plusieurs petites villes auront été traversées dont celle de Fairlie assez mignonne. L’arrivée sur le lac Tekapo est épatante d’autant avec le beau temps (nous avions des doutes ayant eu beaucoup de nuages et quelques pluies pendant l'ascension). Le lac est en effet bien d’une couleur bleu turquoise, nous trouverons un bel endroit autour du lac pour en profiter en famille et manger nos encas. Le plus bel endroit finalement pour observer le lac dans son ensemble sera de l’observatoire sur le Mont John, la vue y est splendide ! Le lac Pukaki était à 30 minutes de route. Là encore, nous sommes éblouis par ce beau bleu. L’endroit sera beaucoup plus calme que le précédent, rendant les lieux plus silencieux et agréables, moins populaires et touristiques. On savoure l’instant ! Mont Cook Nous souhaitions faire quelques randonnées mais à vrai dire avions des doutes avec les enfants. Cette fois-ci, ils nous surprendront et Alexandra en redemandera ! Nous nous sommes rendus vers le Mont Cook. De là, plusieurs randonnées sont possibles dont des faciles. Nous avons ainsi fait 2 courtes randonnées, une nous permettant d’avoir la vue sur le Lac Tasman. Malheureusement cette journée-là le soleil n’était pas de la partie et la couleur du lac ne ressortait pas autant que la veille. Par la suite, nous marcherons le long de la Hooker track afin d’avoir une vue magnifique sur le Lac Mueller. Une belle journée même si nuageuse qui nous en mettra plein les yeux. Hébergements Les hôtels étant rares pour une famille comme nous (il y a beaucoup plus de choix pour les backpackers ou des chambres pour 2 personnes): nous avons opté pour des AirBnB ou parfois motel et n’avons pas été déçus. Je ne les détaillerais pas tous mais quelques photos des 3 que nous avons bien aimé : un Motel de Blenheim Airbnb Greymouth Airbnb Ashburton Airbnb Twizel Notre rythme était assez intense cette semaine. Nous avons bien hâte de nous poser à Queenstown !
  6. Petite introduction Notre semaine fut un peu chamboulée par la météo pluvieuse de la côte Est. Certes la région en avait besoin après les nombreux feux de forêts : nous avons eu lundi des températures allant jusqu’à 38 degrés au Zoo ! Autant dire que nous étions souvent sous les Brumisateurs, et avec nos bouteilles d’eau tout le temps à la main ! A savoir, la côte Est est connue pour recevoir 300 jours de soleil sur l’année ... nous payons peut-être nos 15 jours de beau temps à Bali - en pleine saison des pluies ! Quoi qu’il en soit, les averses étant si importantes (un déluge) - difficile de se promener sur les bords de mer avec les enfants et d’aller voir les points d’intérêts que nous avions notés - que nous avons préféré écourter notre séjour sur la Gold Coast et avancer notre vol pour la Nouvelle-Zélande ! Comme quoi, il est possible de voyager sans avoir tout de prévu ou réservé ! Nous adaptons notre voyage, nos déplacements et nos visites à chaque jour avec les avions, les hôtels, la condition des enfants ! C’est du temps de pris, de l'argent et un peu de stress parfois mais nous fonctionnons plutôt bien ainsi. Après cette introduction, passons à présent aux activités de notre semaine sur la côte Est ! Nos visites sur la côte Est dans la région de Brisbane Noosa Après 2h de route, à traverser à certains moments des forêts, pour avoir une vue sur les monts alentours, nous sommes arrivés sur Noosa et nous sommes installés dans notre Airbnb où nous avons séjourné 3 jours. La ville de Noosa est un peu comme le Cap Cod des habitants de Boston : une destination très prisée par les Australiens et les touristes. Pourquoi ? Parce qu’on s’y sent en vacances avec le chant des grillons, les pins, les eucalyptus ; que les promenades sont romantiques et permettent de se sentir loin du temps qui passe ; qu’on peut magasiner des maillots ou de belles robes qu’on ne retrouvera pas ailleurs. Siroter un jus frais, ou déguster une glace en regardant les passants magasiner suffit à faire oublier les routines quotidiennes. Par moment nous nous sentions dans un de nos parcs au Canada, et par d’autres nous étions comme en Provence. Après une bonne balade dans le centre, nous nous sommes rendus à la plage principale, très belle, toutefois l’eau était marron. Nous n’y sommes donc pas restés et avons préféré reprendre la voiture afin de longer les côtes vers Peregian Beach. Plusieurs restaurants se trouvaient à quelques pas de la plage ainsi qu’un terrain de jeu ombragé parfait pour les enfants. J’ai jeté un œil à la plage pendant que les enfants jouaient : elle était parfaite cette fois, beaucoup de vagues s’abattaient sur le sable. Des sauveteurs surveillaient la plage. Puis je me suis aperçue que la mer relâchaient des énormes méduses sur le sable. Une plage finalement plus adaptée pour les surfeurs en combinaison ! Le Parc National de Noosa est accessible à partir du centre à pieds ou par bateau, toutefois en famille, il était pratique pour nous de nous garer au parking du Parc. Les places sont recherchées mais nous avons été chanceux et avons pu faire la promenade dans le parc naturel de Noosa le long du front de mer jusqu'à Dolphin Point. Nous avons beaucoup apprécié observer les surfers en action, l’occasion pour moi d’expliquer ce sport aux enfants. Après une courte soirée à observer un coucher de soleil sur Noosa, nous sommes repartis le lendemain. Plusieurs Zoo ou centre de soins pour animaux se trouvent sur la côte tous aussi bien réputés les uns que les autres. Australia Zoo, Lone Pine Koala Sanctuary ou encore Currumbin Wildlife Sanctuary. Ne pouvant tous les faire, nous avons opté pour le premier. Une balade rythmée par les spectacles et présentations des différentes espèces du parc. Perroquets, oiseaux, crocodiles, panda roux, tigre, et bien d’autres et nous avons eu l’occasion de rencontrer Kangourou et Koala au plus près, de quoi ravir toute la famille et de voir des étoiles dans les yeux de nos enfants qui ont adoré ces rencontres. Pouvoir être aussi proche d’un Kangourou ou d’un Wallabee était assez inespéré, stupéfiant, comme un rêve qui se réalisait pour nous aussi ! Dans ce zoo, un espace est réservé aux - grands - enfants: Nous sommes revenus à Brisbane ne voulant pas partir sans avoir visité South Bank. Beaucoup d’activités sont proposées dans le coin pour toute la famille. Nous prendrons de la hauteur avec la grande roue, flânerons le long de la rivière et finirons par le parc de jeux pour les enfants. South Bank est réputé aussi pour sa piscine et son joli lagon ainsi que son musée des arts. Nous reprendrons la route pour la Gold Coast afin de profiter encore des derniers rayons de soleil avant le déluge. La Gold Coast est réputée pour son bord de mer superbe entre Surfer Paradise et Dreamtime Beach et ses gratte-ciels construits (presque) sur l’eau, comme un air de Miami ! Nos Hébergements sur la Côte Est Airbnb Noosa Les hôtels Marriott n’étant pas présents dans cette région et les autres hôtels étant très onéreux, nous avons préféré opter pour un logement Airbnb à Noosa afin de nous rapprocher du centre et de nous sentir un peu comme des locaux. Notre Airbnb avait l’avantage d’être peu cher (100$ la nuit) et très bien situé puisque à distance de marche d’une artère remplie de restaurants. Nous avions accès à la piscine du lotissement, petite, mais parfaite pour notre court séjour. Pour ceux que cela intéresse, un ferry était tout proche et proposait différents arrêts (25$/par personne pour la journée et gratuit pour les enfants en dessous de 5 ans) pour une balade authentique mais nous avons préféré nous rendre en voiture de notre côté. Airbnb North Lakes Une fois notre balade au Zoo terminée, il nous fallait trouver rapidement un logement pour la nuit. Nous souhaitions un endroit calme avec des prix raisonnables, et surtout de quoi divertir les enfants. Celui que nous avons trouvé répondait à tous nos critères avec en plus un style chic et moderne même si un peu excentré de Brisbane. Mais nous savions déjà qu’avec la pluie annoncée nous ne pourrions suivre notre programme. L’occasion pour nous de flâner dans le centre du coin, observer les kite-surfeurs de Redcliff et d’aller au cinéma pour changer un peu ! Hôtel Marriott Vacation Club Surfer Paradise A première vue, un joli hall d’accueil avec ses éventails géants au plafond actionnés et un très bel escalier. Nous serons surclassés en suite après d’intenses négociations de Jean-Maximilien... Cet immeuble compte 2 établissements en un: un hôtel et un centre Vacation Club. JM a réservé au Vacation Club pour des chambres plus grandes avec cuisine...mais aucun avantage du statut Marriott Bonvoy ne pouvait s’appliquer (surclassement, petit-déjeuner...). La piscine donnait envie vue d’en haut. Une fois descendus, Jean-Maximilien et les enfants piqueront une tête et se réfugieront ensuite au Jacuzzi, l’eau étant fraîche. Il est possible de nager avec des poissons dans le lagon, mais le temps se gâtant, nous déciderons de rentrer et profiter du Jacuzzi de notre suite. Plusieurs irritants pour moi font que je suis mitigée quant à cet hôtel, si je compare aux autres hôtels de la chaîne Marriott. Notre suite était grande avec cuisinette et balcons, par contre le mobilier était démodé et l’on s’attendait à mieux côté robinetterie de la salle de bain. L’hôtel est bien situé, propose un bon petit déjeuner mais non-inclus : à négocier du fait de notre statut, ainsi que les cafés ! Un Kid’s Club est disponible mais avec notre chance, fermé les 2 jours de notre présence. Rien ne nous a été dit à ce sujet, bien au contraire on nous a vanté son existence à notre arrivée. La salle de sport était correcte, un centre de soins esthétiques avec salle de coiffure complète et même un terrain de tennis sont proposés. Enfin les extérieurs bien que beaux en soi avec le lagon et sa piscine, sa grotte aurait besoin d’être réparée et non rafistolée. Dommage cela donne une impression de mauvais entretien. Et cet hôtel va basculer en catégorie 6. Bref, une mauvaise affaire à nos yeux. Jean-Maximilien en fera un compte-rendu détaillé prochainement sur milesopedia. La Nouvelle-Zélande Jean-Maximilien a préféré avancer notre vol pour Christchurch comme déjà dit à cause de la météo. Il déboursera un frais supplémentaire de 400$ quitte à avoir plus froid mais au moins du soleil et davantage de temps pour découvrir l’île Sud. Vol Gold Coast - Christchurch Arrivés à l’aéroport, nous avons laissé notre voiture sous une pluie torrentielle, afin de prendre notre vol de 3h. Vu que nous l'avons rendu 3 jours plus tôt, Avis nous a effectué un remboursement apprécié! Nous embarquerons sous la pluie, sur le tarmac, les enfants dans les bras. Un vol avec quelques turbulences au décollage mais qui se poursuivra sans encombre, au calme jusqu’à notre arrivée le soir. Christchurch ne compte aucun hôtel Marriott. À vrai dire, en Nouvelle-Zélande, seule Auckland est dotée d’un hôtel Marriott: Four Points que nous essaierons sur la fin de notre séjour Il y a un hôtel Hilton DoubleTree, mais pas situé au centre comme nous le désirions. Un Best Western flambant neuf était accessible avec les points, mais avec uniquement 2 lits simples (nous y prenant à la dernière minute du fait de l’avancement de notre vol). Bref, après un tour sur Airbnb pour constater des logements très onéreux, Jean-Maximilien finira par dégoter un très bon prix à l’excellent hôtel “Distinction” avec une chambre comprenant 2 lits queen. Superbement situé pour découvrir Christchurch à pieds. L’occasion ici d’utiliser nos points HSBC pour cette réservation de 3 nuits! La ville de Christchurch La ville n’est pas si grande que cela, nous avons donc décidé de la parcourir à pieds plutôt qu’en tramway (25$/adulte/jour) ou encore en bus (tour en bus city sightseeing à partir de 35$/adulte/jour). Des murales se trouvent un peu partout dans la ville, un plaisir pour les yeux ! Nous avons ainsi découvert la belle artère commerçante piétonnière, un plaisir que de faire du lèche-vitrines et se perdre dans les ruelles où se trouvent aussi pleins de boutiques ! Nous avons découvert le pont des remontrances ainsi que plus loin le long de la rivière Avon, le mur commémoratif en mémoire des disparus lors du tremblement de terres le 22 février 2011. Le jardin botanique était superbe, avec sa diversité de fleurs, sa roseraie, ses immenses arbres, dont des séquoias, des conifères, des Eucalyptus et nous en avons profité pour faire une balade reposante en barque sur l’Avon (30$/adulte - gratuit pour les enfants de moins de 5 ans). Enfin à noter que nous avons fait la belle rencontre au parc pour enfants d’un couple, une française Leila et de son conjoint Irlandais Derick avec leurs deux garçons, installés depuis plus de 8 ans ici. Ceci s’est terminée en beauté au parc Hagley pour profiter ensemble du Night Noodle Market en musique. Une semaine qui fut chargée, la suivante nous promet encore de belles surprises !
  7. Fin de séjour à Bali Notre semaine fut plutôt calme. Nous étions du côté d'Ubud pour rappel la semaine passée. Nous avons rejoint Kuta, en passant par la plage de Pantai Purnama afin d’y apercevoir le sable noir scintiller au soleil. Nous avons continué notre route vers Sanur, une petite station balnéaire, plus calme que Kuta. On y retrouve des cafés, restaurants sur une promenade balisée le long de la plage et divers stands pour vous vendre des activités de plongée par exemple. Certaines personnes tentaient la baignade au milieu des bateaux, d’autres se prélassaient au soleil. Plus une ville d’étape finalement, je n’ai pas été conquise plus que cela, contente de ne pas y séjourner. Toutefois la balade est agréable et l'on peut trouver de bons petits restaurants ou bars. Nous avons apprécié retourner sur Kuta / Seminyak lors de nos deux dernières nuits à Bali. L’occasion pour nous de faire garder un soir les enfants, afin de retourner voir la plage à marée basse ... ... et d’enfiler des casques de réalité virtuelle ! Une activité originale qui nous a changé les idées et nous a bien fait transpirer mine de rien ! Les enfants ont profité eux aussi de leur côté : Afin de faire des reportages-photos et de vous présenter une diversité de choix lors d’un futur voyage à Bali, nous avons séjourné dans de nombreux hôtels Marriott de l’île ainsi qu’un Best Western. Nos Hébergements de la semaine à Bali The Westin à Ubud Un hôtel tout récent, qui a ouvert ses portes il n’y a que quelques semaines! L’hôtel est très beau et tout est fait pour que vous ayez vue sur la forêt attenante. Le choix des matériaux, des décorations est intéressant mais on sent que les employés cherchent encore leur place. L’hôtel tente de savoir où se positionner. En fait la moitié des chambres sont disponibles, le reste est encore en travaux. Points « + » : une magnifique piscine, un Kid’s Club avec sa propre piscine, la nourriture vegan excellente (un Chef occidental veille à ce que tout soit parfait autant au bar de la piscine qu’au restaurant principal) et les cocktails étaient très bons. La suite que nous avons eu était superbe et parfaite pour une famille, ce qui peut être difficile lorsqu’on choisi un hôtel sur Bali ! Vous pouvez même faire une balade dans la forêt qui fait face et observer quelques rizières. Points « - » : le Chef ne fut pas des plus souriants avec nous tout au long de notre séjour, certainement parce que nous prenions des photos, mais j’ai trouvé ça malaisant ; les employés ont parfois été mêlés dans les factures. Notre chambre n’était pas assez insonorisée, ce qui peut être dérangeant la nuit car on entend la route. Hôtel Sthala Tribute collection Un bel hôtel très authentique de par sa décoration et qui se rapproche du Westin de par son côté nature. En effet, vous aurez ici aussi une vue sur la forêt toutefois pas aussi belle que le premier je trouve, mais très calme. Il possède 2 piscines, une ayant vue sur la forêt et l'autre isolée, à l'avant de l'hôtel. Le personnel était attentif, plus que gentil avec les enfants et la chambre très confortable. Une ballade est possible depuis l’hôtel vers la forêt. Un shuttle est mis à disposition pour vous permettre de visiter Ubud et profiter des différentes attractions de l’île. Les balançoires du bar restaurant étaient originales même si pas des plus confortables pour manger. Enfin à noter, pas de Kid’s Club (et oui un essentiel pour le bonheur de notre fille!), toutefois la salle était en préparation pour les prochains mois. À suivre! Hôtel Fairfield Legian - Kuta Un petit hôtel que nous avons beaucoup aimé. Nous y serions bien restés une nuit de plus mais l’hôtel était plein le lendemain. Pourtant nous n’avons pas eu l’impression d’être les uns sur les autres. Points « + » : une très belle piscine avec un coin pataugeoire pour les enfants très sympathique. Une chambre qui donnait sur la piscine directement, sans face à face avec d’autres chambres. Points « - » : s'il faut en citer un, ce serait que cet hôtel n’est pas complètement central. Hôtel The Stones - Kuta Nous nous sommes rabattus sur The Stones, intrigués par ce que cet hôtel avait à offrir et faisant partie des hôtels Autograph Collection. Points « + » : Un Kids Club est disponible et l’hôtel propose des baby-sitters si l’on veut pour les moins de 4 ans et les soirs. L’hôtel possède une très belle piscine avec un espace pouvant convenir aux enfants. Le soir, un groupe jouait au bar de la piscine. L’hôtel est très central puisqu’en quelques minutes à pieds, nous étions à la plage de Kuta et proche du grand centre commercial. Côté chambre, nous avions notre propre piscine. Par contre pour conserver son intimité, il faut fermer le rideau. Les chambres aux étages supérieurs avaient des baignoires spa. Nous partions le lendemain en fin de matinée, nous aurions aimé en profiter plus longtemps ! Points « - » : je n’en ai pas vraiment. Je dirais que le Kids Club ne semblait pas avoir autant de jeux que les autres visités. Les enfants demandaient vite à regarder un film. Enfin l’hôtel est très beau mais j’aurais aimé voir plus de détails en rapport avec la pierre coté design au vu de son nom. J’ai du mal comprendre le fil conducteur concernant le design de cet hôtel. Mon ressenti - À prendre ou à laisser Bali est une île très belle de par ses paysages, sa population et sa culture, qui attire bon nombre de touristes. Bien sûr nous n’avons pas tout visité et cela mériterait un autre voyage beaucoup plus long pour se faire une idée plus précise. Mais à mon sens, sincèrement, Bali est sur-idéalisée vue de l’étranger. J’ai vu de bien plus belles plages en Afrique du Sud, en France ou aux États Unis par exemple. Les rizières sont magnifiques mais on en trouve dans d’autres pays de l’Asie du Sud Est. Bali a un air de Thaïlande ou Vietnam avec ses fils électriques non enterrés, ses scooters même si l’on ne retrouve pas de Tuk-Tuk. Alors qu’ai-je donc aimé de cette île ? Ses dédales de temples, murs, statues ou maisons construites à partir de pierres noires volcaniques, décorés parfois de belles dorures. Ses habitants et leur culture, principalement. Ce sont des gens bons, serviables, altruistes, généreux qui ont beaucoup à nous apprendre, dédiés à servir leurs divinités, à respecter les uns les autres. Une île à l’âme belle et touchante. Les Balinais que vous rencontrerez, vous demanderont toujours d’où vous venez, depuis combien de temps vous êtes ici, combien de temps vous restez et si vous êtes intéressés par un chauffeur ou un guide même si c’est toujours avec le sourire et plusieurs fois par jour: cela peut être un peu harassant. Les activités ne manquent pas, il y a de quoi faire sur l’île, même si certaines sont devenues très (trop) touristiques et entraînent un trafic dense. Des bus touristiques circulent même sur certains tronçons, chose que je trouve absurde au vu des rues étroites. Je n’imagine pas en saison sèche ce que cela doit être ! Dans les rizières, Alexandra me demandait pourquoi des bouteilles vides ou encore des contenants en cartons de jus, plastiques, etc se retrouvaient dans les caniveaux. Nous avons retrouvé la même chose sur certaines plages. La pollution est malheureusement un problème à certains endroits. J’espère que l’Île saura faire face à cette pollution et conserver son âme face au tourisme. Finalement l’île propose une tonne d’hôtels et la firme Marriott est bien installée avec ses hôtels. Si vous êtes en famille, au sud, on vous conseillera de privilégier le Renaissance d’Uluwatu tout récent. A Kuta notre choix s’arrêterait au Fairfield et du côté d’Ubud, le Élément. En couple, The Laguna au Sud, The Stones à Kuta et le Westin à Ubud pour sa très belle piscine ou sinon le Sthala pour son côté authentique. Vol Denpasar - Brisbane Nous avons rendu la voiture directement au terminal au dépose-minute. Plutôt pratique ! Nous accepterons les services d’un Balinais pour nous aider avec les valises jusqu’au comptoir d’enregistrement. Le vol de 5h30 s’est plutôt bien fait en économie - et au fond de l'avion - même si j’avoue qu’il était plutôt bruyant. Le service des hôtesses était courtois sans plus. L’accès aux films de nos écrans et autres choix étaient tous payants, autant dire que nous nous sommes rabattus sur les iPad pour les enfants. Une certaine anxiété était palpable de l’enregistrement jusqu’à notre arrivée à l’hôtel de Brisbane concernant la crise sur le Coronavirus, autant dire qu’on était content de sortir de la zone, de nombreux passagers portaient des masques comme la personne furtivement captée sur cette photo: Hôtel Four Points Nous n’y sommes restés que pour la nuit mais c’est un hôtel peu coûteux, propre et moderne, très bien situé, parfait pour un court séjour ! Même si la chambre était quelque peu petite, tous les indispensables étaient présents. Hôtel The Westin À la porte du Four Points! En effet quelques mètres les séparent. Le service étaient d’un niveau plus élevé. L’hôtel nous a upgradé dans une très jolie suite avec lit king. Des bâtiments étaient en construction sur la rue d’en face mais nous n’avons pas été dérangés, l’insonorisation étant très bonne. Par contre, une fois à la piscine, il en était autrement. Le bruit était bien présent. Serviettes et transats étaient en nombre. La température bonne et j’ai même pu jouer une bonne heure avec un jeu de puissance 4 avec les enfants ! Notre statut nous donnait l’accès au lounge de l’hôtel, accessible jusqu’à 18h avec les enfants. Les entrées et plats servis étaient délicieux et travaillés, fruits, yaourts et fromages venaient compléter le tout. Découverte de Brisbane La ville peut se découvrir en aussi peu que 24h. Nous avons choisi de prendre la navette fluviale gratuite CityHopper qui dessert plusieurs arrêts entre les deux rives. Un bon moyen de se rendre à South Bank par exemple ou encore au centre ville par le Quai Nord, où nous sommes descendus. Sur la place Reddacliff se tient un Casino Hôtel installé dans l’ancienne Trésorerie ainsi que la bibliothèque publique de la ville. Nous apercevrons le City Hall par la suite, et prendrons la rue Queen, l’agréable artère commerçante de la ville. Le jardin botanique vaut le détour aussi de par ses agencements floraux et est équipé d’un grand parc pour les enfants : Alexandra et Arthur ont adoré s’y amuser et y observer des espèces d’oiseaux typiques d’ici, des Ibis ! Nous avons pris la route pour Noosa hier, situé à environ 2h de route de Brisbane afin d’y respirer le bon air marin et y admirer de superbes plages ... peut être y apercevrons-nous des dauphins, on l’espère ! N’hésitez pas si vous avez des questions sur notre circuit. Bonne fin de semaine à tous !
  8. Merci Brigitte , Bali est une très belle île ! Malheureusement il nous aurait fallu plus de temps pour la visiter et que les enfants soient un peu plus grands pour en profiter, car beaucoup de trésors se cachent en se perdant, autre que les attractions touristiques avec les balançoires.
  9. Semaine 7 Notre 7ème semaine fut plus calme que les précédentes, les enfants voulant profiter des kids club et des piscines des hôtels. Nous leur avons donc fait plaisir et en avons profité pour engager des baby-sitters plusieurs fois afin de nous aussi nous faire plaisir et visiter. Nos Hébergements de la semaine L’Hôtel Renaissance - Uluwatu Un très bel hôtel au hall aéré et très design, qui surplombe les environs, donnant sur la côte sud de Bali et l’océan Indien. Nous avons apprécié dès notre arrivée, l’ambiance calme et zen qui en ressortait ! Pendant que Jean-Maximilien faisait le Check-in les enfants jouaient et Alexandra a rapidement adopté la concierge en service. Elle leur offrira un puzzle de bienvenue et nous accompagnera avec Synthia pour la présentation de notre très belle chambre. La piscine principale était magnifique. Que dire de la seconde, un petit paradis sur terre ! Température de l’eau parfaite, à débordement et avec vue, peu ou pas de personne, des poufs pour se reposer sur l’eau et surtout un environnement calme et reposant ! Le Kids Club était sur 2 étages. Des activités originales étaient proposées comme de la poterie, des déguisements et cours de danse traditionnelle, jeux de ballons d’eaux et s’occupant même de les amener profiter à la piscine (mon seul regret, il était un peu sombre en intérieur). Alexandra avait du mal a partir, ayant beaucoup aimé Padma. Proposant un service de garde aux frais de 10$/h jusqu’à 2 enfants - notre plus jeune ayant moins de 4 ans, l'âge de gratuité du Kids Club - nous en avons profité pour visiter sur 4h le sud de l’île avec un chauffeur. En conclusion, nous avons beaucoup aimé cet hôtel. Hôtel Four points - Kuta Les «+» : un personnel sympathique et poli. Une situation de l’hôtel parfaite en plein centre de Kuta avec un parking sous-terrain disponible et gratuit. Un joli hall d’entrée ouvert, un restaurant proposant un petit déjeuner très complet et une autre piscine sur le toit de l’hôtel, beaucoup plus petite mais cosy avec un bar accolé. Enfin le Kids Club était beau et bien garni en jeux, avec une piscine pour enfants juste à côté. Les «-» : La piscine centrale en Rez-de-chaussée est intéressante au premier abord. Toutefois pas des plus pratiques : peu de transat disponibles sur la plateforme centrale, et les serviettes sont données à l’autre bout de l’hôtel en échange de cartes. Les chambres se font face et au vu de la proximité, on peut apercevoir le voisin si ses rideaux ne sont pas fermés, surtout si l’on est à la piscine. Plutôt particulier. Hôtel Élément - Ubud À notre arrivée, les enfants ont reçu chacun une peluche, mascotte de l’hôtel. Une jolie attention qui ravira tout de suite Alexandra. Nous avons eu la belle surprise de voir qu’une salle de jeux était présente aussi à cet hôtel, n’ayant pas vu ce détail sur le site. Petite mais fonctionnelle. Jean-Maximilien a réussi à nous obtenir une très belle suite (avec sa fameuse négociation dans le Chat de l'application Marriott). Et malgré que nous étions 4 dans le même lit (dans un king mais serrés tout de même), les piscines, l’ambiance et la suite ont fait que nous y sommes restés deux nuits. Prochain hôtel, le Westin de Ubud, un hôtel qui a ouvert début janvier 2020 ! Découverte de l’île. Visite du sud de l’ile de Bali Les distances sont petites mais les rues étroites. Il nous aura fallu 4 heures pour jeter un œil aux différentes plages du Sud et au temple, ou du moins, les côtes d’Uluwatu (le temple étant fermé). La côte ouest est plus fréquentée par des surfeurs, les vagues étant intenses et les côtes rocailleuses. Tout au Sud, la plage de Pandawa est une des belles plages, la plus facile d’accès. L’accès est payant comme bien d’autres plages ou temples. Jean-Maximilien aura l'occasion de faire des belles prises de vue avec son drone On se rend vite compte que la partie sud est en activité, se construit au rythme du tourisme. De nouveaux complexes hôteliers s’en viendront d’ici peu à certains endroits de la côte de ce que nous avons pu voir ! Les temples et les statues sont partout et j’avais presque envie de tout photographier tant j’étais impressionnée par les sculptures et cette roche noire volcanique. Certains endroits dénotent par contre. Il n’est pas rare de voir sur le bas de côté des déchets traîner par endroit. C’est dommage, mais on dirait qu’il y a quand même un effort qui est donné. Nous nous sommes rendus à la plus haute statue érigée du pays (et 17ème au monde), Garuda Wisnu Kencana Cultural Park à Uluwatu. Un parc très récent, inauguré tout juste en septembre 2018 et présentant 3 statues hindoues principalement dont la plus haute, peut se voir même de Kuta. Une fois en bas de la plus haute statue, celle-ci ne semble pas si impressionnante. L’entrée n’est pas donnée, mais plusieurs représentations sont données tous les jours. Nous n’avons pas eu la chance d’y assister malheureusement, devant rejoindre les enfants, mais semble t’il qu’elles valent le détour. En conclusion, côté visite, finalement peu de choses à voir sur le Sud. L’intérêt d’y aller réside véritablement dans le fait de séjourner dans un Resort pour s'y reposer. Quelques rues sont très animées telles que vers la plage de Pantei Padang Padang, vers Uluwatu Beach. Visite vers Ubud - location de la voiture Après avoir vu la conduite locale, et pesé le pour et le contre de prendre les services d'un chauffeur / guide, nous avons décidé de louer finalement une voiture (l'offre Amex actuelle aidant!) Obtenir la voiture n’était pas une mince affaire. Nous sommes revenus à l’aéroport, où il a fallu attendre un agent AVIS qui nous mène à notre voiture garée au parking: une Toyota Avanza, voiture que nous connaissons bien puisque nous avons eu la même en Afrique du Sud! Avec les enfants, le besoin d’indépendance nous est vite apparu évident : pouvoir aller d’un endroit à un autre et arrêter quand nous le souhaitions, était primordial. La chaleur et l’humidité étant assez difficiles à supporter, nous avons préféré leur épargner les visites de temples et les routes sinueuses. Nous avons fait appel plusieurs fois à des baby-sitters recommandées par les hôtels et tout s’est toujours bien passé. Conduire ici n’est pas mince affaire. Oubliez les lignes droites et larges du Québec. La conduite à gauche n’est pas le plus dur à contrôler : ce sont plutôt les innombrables scooters qui sortent de partout et les rues étroites, qui demandent une vigilance constante ! La voiture a du bon. Par contre, il n’est pas toujours facile de trouver une place en voiture alors qu’un scooter trouvera toujours et pourra bien plus circuler, dans les villages ou les ruelles. Il nous est arrivé de ne pas trouver ou tout simplement nous retrouver bloqués, même en plein dans les rizières. Kuta Un petit mot sur Kuta, une des grandes stations balnéaires. Les gens s’y rendent pour faire la fête, magasiner, se faire masser ou encore observer les couchers de soleil sur la plage. Il y avait foule à notre passage. Nous sommes en basse saison, imaginez en haute ! Pas forcément le genre de ville où l'on aime rester longtemps. Pour ceux qui connaissent Phuket, cela ressemble à Patong. Notre fils était tout étonné de voir les derniers rayons de soleil disparaitre dans l'océan ... Ubud et les environs De Kuta, il faut environ 1h30 pour s’y rendre. Ubud est une ville active, effervescente où les touristes se croisent perpétuellement, un peu comme Kuta finalement. Mais la ville est beaucoup plus intéressante culturellement. On a plus apprécié l’atmosphère qui y régnait, les petits restaurants, les petites boutiques ouvertes sur l’extérieur. Sur la route du Élément by Westin, les artisans exposent leurs œuvres dans leurs ateliers ou boutiques en bordure de route : sculptures en bois, en pierre ou en verre, boutiques de tissus, robes ou même balancelles en crochet. C’est à s’y perdre mais fabuleux de voir ce travail. J’aurais ramené beaucoup de choses si cela avait été possible. Plus haut, on arrive aux rizières de Tegallalang par exemple. Nombre d’Instagrameurs viennent y chercher la photo parfaite sur des balançoires. L’attraction plaît tant, qu’en continuant la route, des artisans travaillaient sur de nouveaux bancs, sièges et balançoires pour satisfaire les touristes. Beaucoup d’attractions de ce type ont ouvert, rien qui n’ait rapport avec Bali finalement. Nous avons préféré nous perdre dans la jungle ou encore chercher les rizières moins prisées des touristes. La forêt des singes est un incontournable. La forêt est une jungle en fait, agréable et ombragée par endroit, où l'on retrouve (outre des singes) de nombreuses statues. Les singes se baladent, grimpent, sautent de liane en liane et viennent facilement vous voir, toujours avec l’idée de vous prendre quelque chose. Les enfants n’étaient pas très rassurés mais ont quand même apprécié les observer. Et par hasard Marie Hélène, une québécoise en voyage autour du monde nous a reconnu et interpellé ! Une belle rencontre au milieu de la forêt ! Elle voyage seule et programme comme nous au fur et à mesure ses déplacements, au gré de ses envies. Bon voyage à toi si tu nous lis et bonne découverte du Cambodge ! Le parc aux oiseaux est sur la route vers Ubud. À choisir une attraction pour les enfants, nous souhaitions privilégier celle-ci plutôt qu’un safari ou un zoo. Ce fut une belle découverte. Des espèces que nous n’avions jamais vu auparavant, un Komodo, et même des chouettes ! Le parc a l’avantage de présenter un restaurant ombragé avec un espace jeu délimité pour les enfants, parfait pour une pause. Les Temples à Bali Il y en a vraiment partout sur l’île. Tous ne sont pas référencés puisque trop nombreux. En fait, en s’enfonçant dans les ruelles de différents villages, on a pu apercevoir derrière les murs en roche volcanique, de magnifiques temples familiaux. Bien sûr on ne peut tout photographier puis ce sont des locaux qui n’ont certainement pas envie de l’être mais nous avons passé de bons moments à nous perdre dans ces petites ruelles. Les temples étant nombreux, nous en avons visité quelques uns. C'est un peu comme en Thaïlande ou au Cambodge, il y en a tellement qu'on ne peut tous les voir. Mais c'est un vrai plaisir de les arpenter. Le temple Tirta Empul est un des plus connus, les fidèles s'y retrouvent pour une cérémonie de purification et pour réaliser leurs offrandes et rituels. Les Balinais vivent au rythme des prières, des rituels et des offrandes envers leurs divinités qu’ils vénèrent. Les offrandes consistent en de petits paniers dans lequel encens et fleurs sont posés dans un ordre défini ou encore des paniers de fruits. Tout est comme millimétré. Les habitants portent fièrement leurs tenues traditionnelles et sont toujours souriants et paisibles. Des cérémonies religieuses ont lieu régulièrement, nous avons eu la chance de tomber sur une ! On comprend mieux pourquoi tant de personnes viennent ici pour des retraites de Yoga ! Les Balinais sont très gentils, prêts à vous aider, et adore converser, demander d'où vous venez, ce que vous avez vu sur l'île ou allez bientôt voir. On est heureux puisqu’il nous reste quelques jours encore à profiter sur Bali: nous y sommes venus en pleine saison des pluies (et basse saison touristique) et nous n'avons pas vu une goutte! La semaine suivante, nous serons en... Australie !
  10. Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories! Semaine 6 Vol Siem Reap - Kuala Lumpur Après un bon repos à notre hôtel Courtyard de Siem Reap, nous quitterons de bonne heure pour notre vol. Jean-Maximilien en profitera pour visiter le salon Premium Plaza de l’aéroport avant notre vol rapide de 2h15. Descendus de l’avion, nous nous dépêcherons d’atteindre la douane, où là, surprise, nous en aurons pour 45 belles minutes avec Arthur endormis dans nos bras à attendre pour présenter nos passeports. Autant dire que ce n’était pas une partie de plaisir. Pour rejoindre le centre de KL, nous prendrons le taxi pour nous rendre à notre hôtel (45 min de route) et pourrons observer déjà la multitude de gratte-ciels ou constructions en cours avant d’arriver à bon port. L’hôtel W Arrivés au W, nous avons été accueillis avec le sourire. Le personnel s’amusera avec les enfants tout en restant très professionnel et en nous aidant avec nos valises. Le Hall a été décoré pour le nouvel an chinois. L’hôtel nous a impressionné de par son design contemporain si ce n’est futuriste et ses grands espaces modernes. L’hôtel a l’avantage d’être situé à côté des Tours Petronas, le quartier vivant de Kuala Lumpur finalement. Grâce à notre statut Titanium et entretien par chat avant notre arrivée, Jean-Maximilien a une nouvelle fois réussi à obtenir une suite pour la famille. La suite était confortable avec des fauteuils designs et coussins colorés ; et tous ses miroirs donnaient une impression de grandeur. (Elle faisait tout de même près de 1300 p2). Le lit King était moelleux (comme si nous étions sur un nuage) et la salle de bain immense. La piscine a une vue imprenable sur les Tours Petronas. La concierge de l’hôtel, Sirine, une francophone stagiaire nous fera même une très belle surprise pour moi et Jean-Maximilien, touchante et fort appréciée, à notre retour en chambre, après nous avoir trouvé une nounou pour la soirée (New York et 2001 étant 2 choses importantes pour nous) ! L’hôtel St. Regis Après 2 nuits au W, nous avons décidé d’essayer le St. Régis. Jean-Maximilien a réussi à dégoter un excellent tarif de 150$ pour cet hôtel qui se vend habituellement le double. Il réitérera sa demande à l’hôtel, à savoir, obtenir un upgrade et l’obtiendra à nouveau par force de négociation (il publiera un article sur l'art de la négociation prochainement). A savoir : plusieurs étages possèdent 4 suites d’angle. Les derniers étages de l’hôtel sont réservés aux résidences. Une hall d’entrée plutôt étroit comparé à d’autres hôtels que nous avons pu voir, au style très classique chic, magnifiquement décoré, avec ses centres de fleurs, marbre au sol et tableaux immenses de joueurs de Polo en arrière des comptoirs. Rien n’est laissé au hasard. Comme le W, le St. Régis a fait honneur aux célébrations de la nouvelle année chinoise en proposant un buffet de douceurs et confiseries chinoises à acheter ou des compositions de fleurs ou lustres superbes dans le hall. À nouveau, nous recevrons un service hors pair lors de notre arrivée par le personnel qui sera une fois de plus, attentionné envers nos enfants. Une des employés, voyant nos enfants, leur confectionnera des petits rats en origamis, rentrant dans l’année du rat d’ici peu ! Certains membres de l’équipe étaient d’une gentillesse extrême, dont Sally par exemple : apprenant que nous irions peut être à Penang, et originaire de cette ville, elle nous a fait parvenir le soir même à notre chambre une enveloppe proposant une liste complète de tous les points d’interêt à y voir ! À notre départ, ma fille ayant fait tomber son gâteau en jouant, Sally a tenu à lui préparer une belle boîte remplie de gâteaux lors de notre Check Out ! Un service extraordinaire, tout au long, même si court, qui m’a fait chaud en cœur avec nos enfants. Concernant la suite, les couloirs pour s’y rendre étaient spacieux. Notre suite était sublime et immense. La vue donnait sur les piscines et les alentours. La très belle chambre était accompagnée d’un grand dressing où les enfants dormiront même (derrière les portes du miroir de la chambre) ! Nous avions même une salle de massage pour nous ! En me baladant dans les couloirs de l'hôtel avec les enfants, nous avons eu l'agréable surprise de tomber sur une salle, The Gallery, pour l'organisation des réceptions. Je n’en dirais pas plus car pourrais détailler longuement chaque hôtel mais si vous êtes de passage à KL, ces 2 hôtels sont merveilleux et nous nous les recommandons fortement. Jean-Maximilien écrira ses reviews bien sûr en détail sur le site mais nous avons été surpris par ceux-ci. Ville de Kuala Lumpur Au programme, nous nous sommes rendus au pieds des Tours Petronas et son centre commercial plusieurs fois. Des tours jumelles à la structure impressionnante, belles de jours comme de nuit, avec un quartier actif l’entourant. Nous avons découvert l’IMMENSE parc de jeux (des dizaines de structures) pour les enfants aux alentours. De quoi y perdre vraiment ses enfants !! Nous avons visité les fameuses Batu Caves, situées à 20 minutes de route du centre. Coût : 10$ Grab A/R Une chaleur un peu étouffante mais supportable. Alexandra nous surprendra à monter toutes les marches (et il y en a !!). Nous observerons une cérémonie d'offrandes. De nombreux touristes se sont fait voler de la nourriture sous nos yeux pendant notre ascension. Petite anecdote, Arthur voulant s’approcher un peu trop près de l’un d’entre eux, celui-ci lui a attrapé les jambes. Jean-Maximilien l’a éloigné rapidement, et nos enfants ne s'en seront plus approchés! Notre Grab nous indiquera que différentes cascades d’eaux sont dans les environs mais nous préférerons rentrer à l’hôtel nous reposer, les enfants ayant très bien montés les marches ! Notre concierge au W, nous ayant trouvé une Babysitter, nous avons pu nous détendre au bar de l'hôtel pour profiter de notre avantage Titanium (alcool et bouchées gratuits) : Nous avons aussi pu essayer le restaurant OpenHouse. Une cuisine locale délicieuse qui nous aura fait découvrir de belles saveurs. Nous avons pris le menu 4 services. On vous le recommande ! Enfin nous avons fait un passage dans le quartier Little India. Petit mais très sympathique avec ces jolies boutiques de sarrau, bijoux et marchés. Des fleurs ont été peinturées sur les trottoirs à priori la veille (Kolams). Les hindous célébraient ce jour là une fête, Pongal, et pour l’occasion, plusieurs d’entre eux s’unissaient pour préparer de la nourriture à même dans la rue, proche des Kolams, et en proposaient à tous les passants avec les moyens du bord après une cérémonie d’offrande au soleil et au dieu ! Le plat préparé, était du riz gluant cuit dans du sucre roux et du lait, des poix chiches et autres aliments. Etant conviés, nous nous prendrons même à partager un repas avec eux, une générosité et gentillesse de ces gens que nous n’oublierons pas ! Vol Kuala Lumpur - Denpasar Une des raisons pour lesquelles nous avons choisi l’hôtel St. Régis est sa proximité avec la gare centrale, très pratique et rapide d’accès. C’est pourquoi beaucoup d’hommes d’affaires choisissent cet hôtel. L’hôtel propose un shuttle qui vous y conduit directement. Arrivés à la gare, une fois les billets en poche, nous en avons eu pour une trentaine de minutes en train. Une fois à l’aéroport, la situation se complique : tous les bagages des passagers sont pesés par les hôtesses d’Air Asia. 7kg par personne étant autorisés et dépassant le poids, nous serons forcés d’enregistrer une de nos valises. Le passage à la douane sera long à nouveau, une longue file d’attente pour présenter nos passeports. Après avoir parcouru les longs couloirs de l’aéroport, nous sommes arrivés à une nouvelle porte de sécurité situé avant notre porte d’embarquement. Nous serons contents de nous assoir enfin dans notre avion. Notre destination : Bali ! Vol Kuala Lumpur - Denpasar Un vol qui se fera sans trop d’encombre avec les enfants. La fatigue se fera tout de même sentir à l’arrivée, Alexandra commençant à ne plus écouter. Heureusement, une file pour la douane était dédiée aux familles ayant des enfants de moins de 5 ans ou seniors de 65 ans et plus. Nous prendrons un Grab rapidement afin de nous rendre à l’hôtel The Laguna. Hôtel The Laguna L’hôtel présentait une entrée en long, ouverte avec un superbe chandelier central. Avant d’y entrer, les valises seront vérifiées par scanner et un membre du personnel fera tinter le gong pour signaler notre présence à la sécurité. Nous avons obtenu un surclassement, la chambre aura un accès direct à la piscine. Nous dormirons serrés tous les 4 pour cette nuit là Nos valises seront prises en charge et pendant l’enregistrement, je ferais une (longue) balade découverte avec les enfants. L’hôtel était splendide, alternant entre piscines et lagons, arbres aux fleurs tropicales. Un avant goût de ce qu’est Bali ! Comme cet hôtel ne possédait pas de Kids Club, nous avons décidé de n’y rester qu’une nuit. Toutefois avec le late check out nous en avons bien profité. Hotel The Westin Le lendemain, découverte du Westin qui se situe à 100 mètres et quel hall magnifique ! Cette fois-ci c’est en largeur avec des plafonds hauts, en bois tropical. Le design et le service est à nouveau soigné, l’hôtel est d’une taille supérieure aussi, c’est à s’y perdre. Une fois la chambre visitée, nous avons filé au Kids Club. Une aire extérieure très agréable pour les enfants et 2 salles, une pour les 0 à 4 ans et l'autre à partir de 4 ans plutôt. Les enfants étaient tellement ravis que nous les avons laissés jusqu’à 21h, une soirée spéciale pour que les parents puissent se détendre. Arthur étant encore petit, nous avons fait appel à une baby-sitter de l’hôtel pour le faire garder, qui saura très bien s’en occuper et reviendra les jours suivants pour nous aider (coût de 5$ /h) ! Au programme, 3 jours à cet hôtel afin que les enfants profitent des activités leur étant dédiées pendant que papa maman travaillent ou se détendent un peu au Spa de l’hôtel, un certificat nous ayant été remis à notre arrivée. (Pour note, je n'ai pas trouvé le Spa si sensationnel). Nous avons pu aussi déguster en après midi un thé accompagné de scones, petits sandwichs et pâtisseries grâce au statut Titanium gratuitement. Pour comparer avec l’hôtel, The Laguna qui est la porte à côté, j’ai préféré le premier. Bien que The Westin ait le Kids Club, et qu'il y ait plusieurs attentions portées aux enfants (cahier, gourdes, petits déjeuner spécial)... les piscines et les lagons du The Laguna sont géniales et il y en a pleins ! Les chambres, les parties communes ou encore la décoration du Westin sont belles mais pas autant à mon sens que les aménagements du premier. Le fait qu’un centre de conventions soit à côté doit y jouer, car il y a plus de monde. Nous resterons plus d'une dizaine de jours sur Bali alors ne manquez pas nos visites sur l’île ! Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories!
  11. Oh merci pour KL !! Nous ferons ces visites là, on veut absolument aller à Batu Caves aussi ! Merci pour le parc je note ! Nous avons bien hâte !
  12. Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories! Singapour Nous terminons notre semaine sur Singapour et y reviendrons d’ici quelques mois. La découverte de la ville de nuit fut sublime. Vol Singapore - Siem Reap Nous voici partis pour le Cambodge avec la compagnie Jetstar ! 7 jours pour découvrir ce beau pays, à notre rythme. Pour information, les sacs/valises cabines ne devaient pas dépasser 7kg mais aucun contrôle n’a été effectué, nous verrons la semaine prochaine si c’est encore le cas. Hotel Courtyard Avec Marriott, peu de choix s’offraient à nous à Siem Reap. Le Courtyard et le Méridien. Notre choix s’est porté sur le premier puisqu’il est tout récent, offre de belles installations et possède un kids club. De plus, nous avons pu obtenir un très beau upgrade grâce à notre statut Titanium: la suite présidentielle ! Pas mal pour un hôtel à 10 000 points par nuit. Que demander de plus ! Cet hôtel fut si bien que nous avons décidé d’y retourner après un passage à l'hôtel Le Méridien. La piscine est très bien pour les enfants, même Arthur a pieds dans certaines zones bien délimitées. Le Kids Club présente de nombreux jeux et jouets. Enfin, nous avons beaucoup aimé son design et le service donné par le personnel. Visite des temples d’Angkor, inscrits au patrimoine de l’UNESCO depuis 1992 Nous avons organisé la visite grâce à Ratha, notre concierge au Courtyard, il nous aura superbement servi pendant tout notre séjour. Pour visiter sans qu’il y ait trop de monde et faire de belles photos, l’idéal est de venir très tôt le matin ! Nous avons commencé dès 7h30 pour finir vers 13h30. Notre circuit (le petit circuit) incluait la visite d’Angkor Thom avec Bayon : Ta Prohm: et se terminait par Angkor Wat: Nous avons pu voir la terrasse des éléphants et du Roi lépreux, la magnifique Victory Gate (une des 5 portes qui mènent au temple Angkor Thom) : Le planning a parfaitement était respecté avec notre guide. Dommage que nous n'ayons pu en faire plus, les enfants étant fatigués ! A NOTER: Il est indispensable de passer par le « check point place » pour payer le pass d’entrée aux temples: 37$ pour la journée - possible de payer avec une carte de crédit (JM utilisera sa Mastercard HSBC sans frais de conversion). Je ne me souviens plus des autres tarifs. Toutefois il est généralement recommandé de prendre un pass de 3 jours pouvant être utilisé sur une semaine. Nous avons pris celui d’1 jour du fait des enfants. Une petite idée concernant les prix si vous prenez avec l’hôtel : Comptez pour la journée environ 25$ pour un Tuk Tuk, 46$ pour une voiture ou 52$ pour un minivan. Pour un guide anglais 53$ ou encore 70$ pour un guide francophone. L’avantage de la voiture avec l’hôtel : notre chauffeur était très aimable et nous proposait à chaque retour de ballade, bouteilles d’eau fraiche et serviettes froides (bien agréable sous cette chaleur!), une voiture climatisée et un temps d’accès plus rapide aux temples. Nous avons beaucoup aimé avoir un guide. La visite n’aurait pas été la même par nous même. Nous nous serions égarés bien des fois et n’aurions rien compris à toute l’histoire de ces temples qui est vraiment passionnante! Les prix peuvent être moindres si vous vous organisez avec des guides externes et tuk tuk dans la rue. Les propositions ne manquent pas. Les guides francophones étant plus rares, notre concierge n’en a pas trouvé avec la liste des contacts de l’hôtel et a fait appel à ses contacts personnels ce qui fait qu’il nous a couté un peu moins cher (le payant en direct), toutefois nous lui avons donné un bon pourboire en plus du 45$. Les sites les plus à voir : Angkor Vat Ta Prohm Preah Khan Banteay Srey Pre Rup Banteay Samre Banteay Kdei Hôtel Le Méridien Afin de faire un comparatif, nous avons testé pour vous Le Méridien. L’hôtel est plutôt sympathique (mais plutôt axé conventions), la piscine très jolie. Nous obtiendrons une suite plus petite quoi que suffisante pour nous 4. On regrette la belle terrasse que nous avions au Courtyard cependant. Un buffet très convenable pour le déjeuner. Du jus d’ananas ou passion est proposé à certains endroits, un stand de glace pour les enfants est offert en après midi aussi grâce à leur bracelet. Enfin nous avons essayé la formule thé proposée en après midi, dans le lounge de l’hôtel. Un plateau de scones ainsi que sandwichs et desserts très bons! La ville de Siem Reap Les points d’interêt Le Musée National d’Angkor, pour en savoir plus sur la culture Khmer et l’histoire du pays. Aucune photo n'est permise à l'intérieur. Le musée est très intéressant, nous avons beaucoup aimé les différentes salles. Le Marché de Nuit, pour sentir l’ambiance vibrante de la ville et y trouver ses souvenirs de voyage. A proximité, retrouvez la Pub Street. Restaurants et pubs s’entremêlent dans un brouhaha animé et coloré. Le soir, la rue est illuminée par les néons. Le King’s Road Angkor, est très sympathique. Petit coin où l’on retrouve divers restaurants dont le Embassy, et un très beau marché de produits fabriqués au Cambodge. Des temples dont le Wat Preah Prom Rath si vous n’avez pas eu assez des temples d’Angkor Pour voir un spectacle, allez voir Phare, le cirque Cambodgien qui est en fait à l’origine une ONG, qui s’occupe d’enseigner aux enfants défavorisés l’art du cirque, à Battambang. Autre spectacle : le Angkor Dynasty qui retrace l’histoire et les légendes khmers. Nous avons été voir ce dernier et avons ADORÉ avec les enfants ! Digne des spectacles du Cirque du Soleil à Vegas Kompong khleang floating village : un village à voir en saison humide lorsque le lac Tonlé SAP n’est pas à sec. La visite est moins touristique pour ce village. Nous avons préféré ne pas nous y rendre, ayant plus vu la visite comme du « voyeurisme », d’autant que la période n’était pas idéale (saison sèche). Le Musée de la guerre retrace les différentes guerres par lesquelles sont passés le Cambodge et expose une collection unique d’armes et de machines de guerre. Enfin une ferme à soie est située à une petite demi heure du centre ville. Nous en avions déjà visité une au Vietnam donc avons passé notre tour. Si vous ne connaissez pas, c’est à faire ! Les restaurants Nous avons testé plusieurs bons restaurants. Pour commencer, The Christa, en ville mais à l’écart de l'animation et qui ne paie pas de mine de l’extérieur. Les saveurs étaient vraiment très bonnes et la présentation des plats soignée ! Le Sokkhak River Lounge possède une magnifique terrasse. Nous n’avons pu en profiter pleinement du fait que les enfants soient excités mais les plats étaient très bons et l'ambiance agréable. (désolée pour la photo floue) Le Haven nous a très bien accueilli le soir suivant (ce soir-là nous avions trouvé une nounou pour nos enfants) avec là-encore des saveurs au rendez-vous. On aime le fait que ce soit un endroit qui aide les jeunes à se former et à devenir autonomes et indépendants. Un bel endroit agréable avec son jardin même si la zone où se situe le restaurant n’est pas la plus agréable et éclairée. Les Spas Lors de notre séjour au Cambodge, difficile de ne pas résister à la tentation des massages. Nous avons trouvé un spa qui propose même un menu spa pour les enfants dès 4 ans. Pour faire plaisir à Alexandra qui est très girly, elle a eu le droit à sa première manucure et pédicure tandis que l’on était massé de notre côté. Le massage par les poissons est aussi original pour l’avoir testé. Des petits poissons viennent manger les peaux mortes. C’est une sensation particulière que de se faire « picorer » la peau! Nous avons aussi eu l’occasion d’aller à un autre spa - ayant réussi à faire garder les enfants - le Cool Sense Spa. Ce spa est une gamme au-dessus au niveau des prestations pour des prix légèrement plus élevés mais tout à fait honnêtes au vu de la prestation offerte. Nous avons beaucoup aimé et avons testé le massage à 4 mains qui était assez surprenant. Ce massage est présenté partout et le prix ici était correct après comparaison (30$ pour 90min). La réservation peut se faire par internet pour information et ils peuvent même venir vous chercher/ramener à votre hôtel sans frais. Une douche est disponible si l’on veut se rincer après le soin. La semaine prochaine nous serons à Kuala Lumpur pour nous rendre ensuite vers une destination surprise ! Bonne fin de semaine à tous ! Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories!
  13. Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories! Semaine 4 Une fois sur Joburg, et avant le départ le soir-même de ma belle-maman pour la France, nous sommes descendus demander notre voiture au concierge de l’hôtel. Jean-Maximilien l’avait loué le matin même pour faciliter nos déplacements avec les valises et visiter quelques endroits sûrs de la ville. C’était sans compter qu’un des voituriers de l’hôtel nous bloquerait la voiture : bêtement, la clé a été laissée dans la voiture qui s’est fermée automatiquement quelques minutes après. La directrice de l’hôtel, Catherine, a heureusement su trouver une solution rapidement pour nous dépanner. Un chauffeur nous a été attitré pour l’après-midi le temps que la situation soit réglée avec la compagnie de location. Outre cet incident, nous avons été très content de cet hôtel et son design nous a beaucoup plu, de même qu’aux enfants. Point de Vue sur Johannesburg Notre chauffeur fut très coopératif. Afin d’avoir un point de vue intéressant sur la ville, nous avions noté le Restaurant Flames, situé au Four Seasons. Son point de vue sur la ville est unique. Le menu du brunch n’était pas donné il faut le dire mais comme c’était nos derniers moments tous ensemble nous avons décidé de nous faire plaisir. Les enfants se sont régalés tout autant que nous et nous nous sentions en pleine sécurité. A savoir, le Four Seasons possède plusieurs terrasses où boire un verre si cela vous intéresse ! Zoo de Johannesburg Une fois le repas terminé, nous avons poursuivi avec le Zoo de Johannesburg. A vrai dire, nous n’y sommes allés que parce que nous étions à côté et que c’était plus facile avec notre chauffeur pour nous retrouver. Le zoo présente beaucoup d’espèces d’animaux mais n’est pas vraiment en si bon état. Il y a de l’espace pour les animaux mais les installations faisaient délabrées, mal entretenues. Même si les animaux semblaient bien ce n’est pas un zoo que je recommanderais. Plusieurs manèges étaient aussi sur place. Alexandra s’est réjouie de pouvoir en essayer 2 même si la encore l’état du site laissait à désirer. Notre chauffeur nous a reconduit ensuite à notre hôtel afin que Jean-Maximilien puisse accompagner sa maman à l’aéroport tranquillement. Visite de la ville de Johannesburg Les bus City Sightseeing Le lendemain a été consacré à la visite de la ville avec les bus rouges city sightseeing car nous ne voulions pas quitter la ville de Joburg sans au moins avoir fait le tour une fois et peut être visiter plus. La ville est présentée comme en plein développement, ou transformation. Des bâtiments sont progressivement réhabilités pour y installer des familles pauvres. Certains tronçons de rues semblent corrects. Mais sincèrement, je n’ai pas eu l’envie de descendre du bus avec les enfants lors des différents arrêts proposés. J’ai hésité puis me suis résignée. En fait, j’aurais aimé aller à certains endroits mais l’atmosphère était lourde tout le long même dans le bus. Voir la misère de ces pauvres gens, croiser leur regard, voir l’état des rues, des bâtiments ... même cela ne nous donnait guère envie de faire des photos ou de descendre. Arthur s’est endormi à la moitié du trajet ce qui nous a facilité le choix. Peut-être avons nous eu tort de ne pas aller plus loin toutefois je n’aurais pas trouvé cela adéquat avec nos enfants. A vous de me donner votre opinion sur la ville si vous avez eu la chance de la découvrir. Toutefois je dois admettre que l’organisation est plutôt bonne avec les bus rouges. Sur la ligne rouge est proposée la visite du célèbre Township de Soweto. Un bus spécial attend les touristes avec un guide au Gold Reef parK sinon vous pouvez vous détendre à ce même parc qui propose des attractions ou encore visiter le musée de l’Apartheid tout juste à côté et au prochain arrêt. Visite par nous même Quelques quartiers sont sécurisés. Nous n’avons peut être pas eu un bon aperçu étant le dimanche, les rues étant assez vides. Toutefois pour avoir été à Sandton ou dans le quartier de Melrose Arch par nous mêmes (des centres ultramodernes sécurisés par des gardes ou avec de grandes portes métalliques à passer), donnaient l’impression d’être confinés dans la zone. Cela nous mettait mal à l’aise et l’on préférait ne pas en sortir. On s’est beaucoup demandé comment les expatriés faisaient pour vivre dans cet ville. Nous ne nous sommes pas sentis à l’aise à rouler dans la ville non plus. Nous avons donc préféré écourter la journée pour rentrer nous reposer puisque le soir-même nous prenions notre vol pour Singapour, bien contents de poursuivre la suite de notre voyage dans une nouvelle destination après plusieurs jours « pesants ». Vol Johannesburg - Singapore L’attente était longue pour l’embarquement. Environ 1h de retard alors qu’on devait embarquer pour 23h ! Autant dire que ce n’était pas une mince affaire de faire patienter autant les enfants. Toutefois ils ont été patients à l’aéroport. Et Jean-Maximilien s’est « amusé » à sa façon en faisant le tour de 4 (oui quatre...) salons grâce à notre abonnement Priority Pass illimité. Attendez-vous à de nombreux reportages photos pour définir quel est le meilleur salon de JNB Arrivés dans l’avion, Alexandra et Arthur ont pris place chacun un côté hublot. Les hôtesses et stewards ont été aux petits soins du début à la fin avec eux. Nous étions comme épatés par leur gentillesse, l’attention qui leur était portée, les membres d’équipage les appelant par leurs prénoms à chaque fois. Une équipe en or qui nous a fait passer un très beau vol. Pour décrire un peu, une des hôtesses a tout de suite pris en charge Arthur à son arrivée dans l’avion pendant que je me posais : installation dans le siège, ceinture, coussin, eau, film, écouteurs. Je n’ai rien eu à faire seulement observer mon fils heureux de tant d’attention ! Le service fut parfait en vol. Quelques petites choses à mon sens qui font que la classe affaires pourrait améliorer l’expérience tels que d’augmenter la qualité du repas, des sanitaires plus design ou plus grande, ou encore modifier la position allongée du lit en biais toutefois cela ne m’a pas dérangé, j’ai fait une bonne nuit malgré qu’elle soit courte (5-6 heures tout de même). L’aéroport de Changi Une fois à Singapour, nous n’avons pas résisté à nous rendre tout d’abord à la serre aux papillons. Elle nous attendait tout juste à la sortie de l’avion, difficile de ne pas s’y rendre ! L’aéroport est grand, propre et un centre commercial y est accolé. 2ème arrêt, plus loin cette fois, à la cascade du centre commercial Jewel justement, après la douane. Plusieurs activités y sont disponibles, à des heures définies pour certaines donc renseignez vous avant et prenez en ligne votre ticket. Notre fille voulait absolument tester le filet suspendu au dernier étage. Nous verrons à notre départ si nous succomberons à ses désirs L’aéroport vaut en tous cas le détour ! Quartier Le Village Une fois notre taxi trouvé, après 30 minutes de route nous étions enfin chez ma famille (absente, car en France pour les fêtes) pour nous reposer de notre Jetlag. Nous ferons le tour des environs le soir-même pour quelques provisions (Jean-Maximilien est heureux de passer ce message: la Cobalt offre 5 points dans les épiceries de Singapour ). Un quartier français très sympathique, “le Village”, entouré de deux food court populaires et plusieurs restaurants. Le Nouvel An Les jardins de la Marina Bay Notre journée du lendemain, nous avons tenté de faire en sorte à ce que nos enfants tiennent jusqu’au décompte final pour le passage à la nouvelle année ! Nous avons parcouru les jardins de la Marina Bay, découvert les Super Trees et grimpé en haut de la skyline (30 min d’attente - 8$ adulte 4$ enfant 3-12ans) d’où la vue était très belle. Nous avons aussi décidé de louer une poussette pour 2$ jusqu’à 21h afin de nous faciliter la vie un tout petit peu - au cas où si Arthur s’endormait. Au final, il refusera de l’utiliser (cela aurait été trop facile pour papa maman ) et dormira dans les bras. Après une pause dînatoire au food court du coin, nous nous sommes rendus au spectacle nocturne des super trees. Un très beau spectacle sons et lumières sur le thème de Noël qui a lieu chaque soir à 7h45 et 8h45. Voyant les enfants être fatigués, pour 3$ par personne, le shuttle nous a reconduit sur Bayfront avenue. Direction la fête foraine pour finir l’année 2019 dans la bonne humeur (la fatigue des enfants s’étant soudainement éclipsée ) ! Soirée au café Ferret Nous avons poursuivi notre chemin pour trouver une place le long de la baie afin d’observer les feux. Arthur s’étant endormi dans nos bras, Jean-Maximilien a repéré un lieu idéal où entrer, avec une vue parfaite sur le spectacle du nouvel an dans la baie (même si un peu bruyant pour les enfants et qui faisait boîte de nuit). La formule proposait de manger et boire à volonté autant pour nous que les enfants avant minuit et incluait quelques alcools par la suite. Et la Cobalt a offert 5 points par dollar là-aussi! Nous avons pu jouir de feux d’artifice dès 21h30 permettant de faciliter l’attente pour les enfants jusqu’à minuit. J’ai pour ma part découvert un bal de drones, bien impressionnant de les voir en action tous ensemble ! Après les feux, place à la fête. Entre déhanchés pour Alexandra sur la piste de danse, quelques photos souvenir avec des locaux, glissades dans les balles dans un centre commercial, retour en métro puis taxi, et enfin Mac&Cheese de retour à la maison à 3h du matin, la soirée fut mémorable. Restant de la semaine Autant dire que le lendemain et les jours suivants furent plus calmes, dédiés au repos ainsi qu’aux retrouvailles avec notre famille, qui rentrait des fêtes de Noël passées en France. Les enfants étaient heureux de se retrouver, jouer et même dormir ensemble ! Zoo de Singapour Ces derniers jours, nous avons pu redécouvrir le zoo de Singapour. Jean-Maximilien et moi même l’avions visité, il y a 10 ans lors de notre voyage de Noces et voulions y retourner avec nos enfants tellement nous l’avions aimé. L’endroit est beau, verdoyant, les animaux semblent bien traités et en santé. Une belle balade en famille ! FOC - Sentosa Outre les quelques food courts où nous sommes allés cette semaine, un autre endroit sympathique fut la plage de Sentosa ainsi que le restaurant FOC de Sentosa, parfait pour relaxer avec les enfants. N’hésitez pas à venir y faire un tour pour manger les pieds dans le sable ou sauter dans la piscine ! A savoir, il faut débourser une taxe de 2$ en voiture pour rentrer sur la zone de Sentosa. Conclusion À Singapour, l’air est humide et la chaleur permanente tant est si bien qu’il n’est pas rare d’avoir de fréquentes et courtes averses. Cela change du temps que nous avions en Afrique du Sud ! J’en profite pour vous souhaiter à tous et à toutes une très belle année 2020, de continuer à accumuler beaucoup de points afin de réaliser de magnifiques voyages ! Vous voulez nous suivre? Abonnez-vous à notre compte Instagram pour découvrir nos stories!
×
×
  • Create New...